Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 octobre 2016 - 13:17 | Mis à jour : 14:03

Succès coloré pour la Montée des couleurs au parc des Sept-Chutes

Lorraine Légaré

Par Lorraine Légaré, Journaliste

Malgré le temps gris, ce sont des visages d’enfants souriants, encadrés des jolies couleurs de la nature, que l’on voyait hier au parc des Sept-Chutes, à Saint-Georges, alors que la Ville, dans le cadre du 20e anniversaire des Journées de la culture, clôturait quatre journées de célébrations par la traditionnelle Montée des couleurs.  

Réunissant culture et nature, de nombreux kiosques et attractions ont attiré plus d’un millier de personnes sous le chapiteau formé par les grands arbres du parc des Sept-Chutes et les magnifiques couleurs de ses feuillus. Voulant rendre honneur plus particulièrement à la musique, la Ville avait demandé à Alain Quirion et Sylvain Grenier (CréaSon.ca) d’amener joie de vivre, talent et créativité, et à 14 h 15, les enfants, qui avaient, plus tôt, fabriqué des instruments de musique à partir d’objets recyclés, ont très joyeusement participé au spectacle donné par les deux artistes.

Au Rallye nature, qui offrait une ballade dans les sentiers jusqu’à la septième chute, petits et grands ont pu admirer, en plus des belles couleurs de l’automne, la jolie Passerelle de l’Alliance. Pour celles et ceux que la descente ne tentait plus, une carriole tirée par un tracteur leur permettait de vivre une champêtre descente dans les sentiers. Selon Line Turgeon, chef de division de la programmation à Saint-Georges, plus d’une douzaine de descentes se sont faites.

Au programme de la journée, on retrouvait dégustation et vente des produits du terroir, ateliers artistiques et démonstrations, kiosque aux couleurs du monde, l’Arbre à livres, qui a fait bien de petits heureux, la mini-ferme de Jacky Champagne, toujours aussi populaire. Le Cercle des fermières de Saint-Georges était aussi présent et où on y a tricoté de bon cœur; Les Créativités beauceronnes avaient amené leurs plus colorées réalisations. Il y avait aussi le Studio de photos, très apprécié, la réalisation d’œuvres artisanales à partir de courgettes décoratives, qui a attiré beaucoup d’enfants qui s’en sont donné à cœur joie, alors que d’autres ont fabriqué des cintres recouverts de couleurs éclatantes. Deux cent vingt dessins ont été réalisés à l’atelier donné par Suzy Piché et Marie-Pier Labonté, qui offraient aux enfants la possibilité d’utiliser des aérosols non toxiques et lavables à la place des traditionnels pinceaux.

Quatre membres d’Artistes et artisans de Beauce, Alice Maheux, Christian Caron, Geneviève St-André et Julie Morin ont réalisé un tableau vivant à partir d’une œuvre de l’artiste-peintre beauceronne Johanne Maheux et c’est Laura Plante s’est prêtée au jeu en devenant une intégrale partie peinte de l’œuvre et en ne bougeant pas pendant un long moment, au plus grand plaisir des visiteurs, ainsi qu’à l’étonnement de certains quand ils réalisaient que l’œuvre était « vivante ».

Selon Caroline Veilleux, chef de division Développement culturel pour la Ville de Saint-Georges, l’événement la Montée des couleurs a été un grand succès, malgré que l’achalandage ait été un peu inférieur aux années passées à cause d’une météo qui n’avait revêtu qu’une seule couleur, le gris. De son côté, Marie Tanguay, chef de division à la Bibliothèque municipale, était enthousiasmée par le déroulement de la journée et a mentionné que « la température était de notre bord », faisant ainsi allusion au fait que, malgré le temps gris et la pluie annoncée, il n’est pas tombé une seule goutte d’eau sur la fête.

C’est donc dans la bonne humeur et la satisfaction des responsables et des participants que la célébration du vingtième anniversaire des Journées de la culture à Saint-Georges s’est clos hier au parc des Sept-Chutes avec l’événement la Montée des couleurs, alors que les couleurs de la nature et celles des cœurs se sont rencontrées.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.