Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 octobre 2016 - 15:35 | Mis à jour : 15:41

L'auteure Isabelle Moisan lancera son prochain roman au Salon littéraire du Québec en Beauce

L'auteure Isabelle Moisan procédera au lancement de son quatrième roman, intitulé « Le biscuit chinois » lors du Salon littéraire du Québec en Beauce qui aura lieu à Sainte-Marie les 5 et 6 novembre prochains.

Les personnages de son précédent roman publié en 2014 (Le boson de Fé) reprennent du service dans ce récit où le manque de veine semble devenir un problème viral. Xavier se retrouve au cœur de l’action en tant que lieutenant-détective. D’entrée de jeu, un éminent chercheur en infectiologie meurt dans des circonstances nébuleuses quand son véhicule plonge dans une baie fluviale. Affecté à l’enquête, Xavier découvre que la malédiction s’est acharnée sur l’homme de science qui venait de mettre au point une formule miracle, celle d’un antibiotique universel. Dans cette aventure épique où l’enquêteur risque de perdre la boule à son tour, les paroles pleines de sagesse découvertes dans les biscuits de fortune ne lui sont d’aucun secours.

L’auteure s’associe une nouvelle fois à GuyAsselin360 pour illustrer les scènes principales du roman grâce à la réalité virtuelle. On peut visiter en photographies panoramiques intégrales plusieurs endroits significatifs de la ville de Québec à partir du site web de l’auteure (www.isabellemoisan.com/360), en particulier le joyau qu’est la promenade Champlain. On reconnaît également dans ce récit le passé scientifique de l’auteure, qui a longtemps travaillé en microbiologie dans l’industrie biomédicale. « J’avais besoin d’expliquer dans une théorie ce qui existe en dehors de la science. La souffrance est un commerce lucratif et elle gagne toujours, parce qu’elle est contagieuse. C’est sa préséance sur l’humanité que je souhaitais décortiquer, comme un numéro de magie que l’on finit par élucider », mentionne-t-elle. Le livre sera en vente au montant de 25 $ sur place. On pourra notamment l’acheter en ligne sur le site web de l’auteure.

L’an prochain, un défi sportif

L’auteure et sa famille entreprendront la traversée du Canada dans un défi vélo-jogging, en juin 2017. Son conjoint, ses trois enfants et elle-même parcourront à relais la distance les séparant de Vancouver. Même le petit dernier, qui n’aura que sept ans, prendra part au projet. « Tous fourniront un effort dans le respect de leur capacité. » Ce projet aborde des aspects tels que : le travail d’équipe, l’engagement, la persévérance, la découverte du pays, les rencontres, la confiance, etc. « Quand nous en sommes à commercialiser et instrumentaliser l’amitié et la fraternité et que la terreur règne en maître dans le monde, c’est que l’humanité perd son essence. Je souhaite qu’on trouve une façon de se reconnecter, non à travers un moyen technologique, mais dans un défi humanisant. Le Défi Côte à côte, c’est moins pour combattre les épreuves que pour construire l’équilibre. C’est la base du bonheur, par le sport, l’alimentation, les saines relations et l’engagement. »

Puisque tous les enfants n’ont pas les mêmes opportunités de développement, l’auteure recueille les dons au profit de la fondation Bon Départ de Canadian Tire et la fondation du Grand Défi Pierre Lavoie. Avant tout, elle souhaite qu’en cours de route d’autres familles aient le goût de faire un petit bout de chemin en leur compagnie. Pour en savoir plus, visitez le www.deficoteacote.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.