Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 novembre 2016 - 12:59 | Mis à jour : 14:16

Rudy Caya a connu le succès en sortant de la masse

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

L'auteur-compositeur-interprète Rudy Caya a connu le succès dans la musique en sortant de la masse que ce soit avec le groupe revendicateur social Vilain Pingouin ou dans son projet solo qui était beaucoup plus intimiste.

« J'ai toujours voulu passer en dessous du radar pour être honnête, et ce, même à l'école. Lors de mes cours, j'avais 70 % de moyenne, donc je n'étais pas la cruche, mais je n'étais pas le bolé non plus. J'étais seulement le gars parmi tant d'autres. Je ne me suis jamais garroché dans la fenêtre pour être vu. J'ai simplement fait mon travail que plusieurs ont apprécié et j'en suis heureux, car c'est de cette façon que je voulais réussir. Mon objectif premier était et a toujours été de faire de la bonne musique », affirme d'entrée de jeu Rudy Caya.

Le rocker n'a jamais eu aucun regret dans sa carrière musicale, et ce, malgré tous les sacrifices, que ce soit familial ou financier, car il a toujours mené sa vie comme il le voulait. Même lorsque celui-ci avait un travail, il a toujours travaillé de concert avec l'employeur et n'a jamais été l'esclave de ce dernier. Après environ 30 ans de carrière, ses pièces musicales jouent encore dans les radios commerciales et selon lui, sa musique a bien évolué dans le temps, car la nature humaine est restée la même, soit les mêmes problèmes et les mêmes erreurs. Il croit que sa musique n'a jamais été à la mode, mais n'a jamais été démodé non plus et que chaque album était bien distancé pour ne pas écoeurer le public. « Les sonorités de Vilain Pingouin et de Rudy Caya ont toujours été authentiques et n'ont jamais été faites pour plaire à la masse commerciale », explique l'artiste.

Au cours de sa carrière, Caya a gagné plusieurs prix et a été en nomination à plusieurs reprises. Cependant, il souligne que sa plus grande récompense a été l'amour du public et les amateurs qui ont acheté ses albums et qui sont venus à ses spectacles. Ce sont les amateurs de musique qui lui ont permis de continuer dans ce monde difficile qu'est l'industrie musicale et il remercie encore aujourd'hui les gens pour leur soutien. L'artiste affirme avoir encore toujours le même plaisir de jouer les succès « Le train », « Sous la pluie », « Les belles années » et « On s'rentre dedans » pour nommer que quelques titres qui ont traversé les années. « Quand je vois la foule s'animer pendant que je gratte ma guitare et je chante une chanson, c'est ça ma paye. J'ai joué toutes mes pièces tellement souvent, mais malgré tout, je peux chanter “Le train” et me sentir comme si c'était la première fois que je sifflais les paroles lorsque je suis sur scène devant le public », mentionne le chanteur qui présentera du nouveau matériel dans un futur rapproché.

Rudy sera en spectacle avec Jean-François Dubé de Noir Silence pour « Frères d'armes » le 26 novembre prochain à la Société Microbrasserie de Saint-Georges. La voix de Vilain Pingouin anticipe déjà une longue soirée amusante. « Je suis plus sage qu'autrefois, du moins je pense. Les Beaucerons sont tough sur la boisson. Je pense qu'on va avoir pas mal de fun », rigole Caya qui a très hâte de partager la scène avec son ami beaucevillois. Il poursuit en affirmant que les fêtards pourront entendre les plus grands succès de Noir Silence et Vilain Pingouin, en plus de leur carrière solo respective dans des sonorités adaptées spécialement pour le concert. « On se voit le 26 novembre la Beauce », conclut-il.

Les billets sont en vente à la porte le soir de l'événement au coût de 10 $. L'entrée est gratuite pour les gens qui réserveront une table pour le souper. Il est possible d'obtenir plus d'informations en communiquant au 418-226-4646.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.