Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 janvier 2017 - 13:03 | Mis à jour : 13:18

Les Beaucevillois démontrent leur talent lors du Concours de sculpture sur neige de la Ville

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 3

La Ville de Beauceville a tenu son annuel Concours de sculptures sur neige samedi après-midi dans le cadre des Rendez-vous d’hiver Beauce auto Ford Lincoln.

Pour l’organisatrice de l’événement, Caroline Pépin, qui est responsable de la bibliothèque, de la culture et de la vie communautaire à Beauceville, l’événement a été une réussite. « Le talent est à Beauceville aujourd'hui [hier]. Nous avons eu une belle journée en plein air. Les participants ont adoré leur expérience. Plusieurs m’ont mentionné qu’ils souhaitaient revenir l’année prochaine. C’est définitivement à refaire », s’est-elle exclamée.

De 9 h à 16 h, neuf équipes ont démontré leur talent artistique, s’inspirant soit de films, de bandes dessinées et même de politique, allant de Doris (Trouver Doris) à Gollum (Seigneurs des Anneaux), en passant par Bob l’Éponge, les Minions ainsi que Donald Trump.

En effet, la famille Duval s’est inspirée de la peur qu’inspire le nouveau président des États-Unis pour créer son œuvre. La partie du bas représente le milliardaire sur l’une de ces faces et le mur que celui-ci veut construire à la frontière mexicaine sur les trois autres côtés, le tout est surmonté d’une gargouille. « À l’époque médiale, les gargouilles servaient à effrayer les mauvais esprits. Nous l’avons combinée avec un symbole, une personne, qui fait peur à bien des gens, Donald Trump, qui représente un peu la façon de faire peur de nos jours », a-t-il expliqué.

Les participants étaient divisés dans deux catégories, soit « Famille » et « organismes ». Un prix de 150 $, en argent pour l’organisme et en certificat-cadeau pour la famille, a été remis au vainqueur des deux divisions. Chaque équipe a été évaluée par les artistes beaucevillois, Gérald Gosselin et Hugues Nolet-Voyer. Ceux-ci se sont basés sur l’originalité, la technique, la difficulté de réalisation et l’évidence du sujet.

L’école Jésus-Marie a remporté la palme parmi les organismes participants avec sa représentation du poisson Doris tandis que la famille Duval, mentionnée plus haut, a mis la main sur le titre de la catégorie familiale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Le parc Mathieu,le pire endroit pour faire une activité, alors que l'île Ronde est déserte.

    Denise - 2017-01-29 14:17
  • Denise au lieu de critiquer, impliquez vous donc dans l'organisation d activités!! Vous semblez si intelligente.. on avance Avec des chialeux comme ça..trop facile votre commentaire

    Tanné des chialeux de salon - 2017-01-30 11:52
  • J'aime bien le parc Mathieu. Il est où le problème??

    J - 2017-01-30 17:25