Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 avril 2017 - 12:16 | Mis à jour : 13:09

Le Cégep Beauce-Appalaches présente son Mercredi-Étudiant

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

Les élèves du Cégep Beauce-Appalaches présentaient le 5 avril dernier leur spectacle de variétés bi-annuel, le Mercredi-Étudiant. Ce sont près de 80 étudiants-artistes qui ont pris part à l'événement mercredi soir dans la Salle Alphonse-Desjardins à Saint-Georges.

Un total de 13 numéros a été présenté au cours du spectacle d'une durée de deux heures sans entracte. La direction musicale était assurée par Guy Vincent, Jean-Philippe Vachon supervisait le travail de l’équipe d’animation et Jean-Pierre Bérubé était responsable de l’équipe technique.

Durant la soirée, le public a pu entendre tant des chansons francophones qu'anglophones, en plus de voir des numéros de danse et d'humour. La troupe de danse du Cégep, L’Étadâme, a entre autres présenté une chorégraphie créée par Anouk Gaudet sur le thème du temps. Un numéro d’humour aux allures de l'émission de télévision « Like-moi », portant sur les menstruations, a aussi fait partie du programme de la soirée et a particulièrement fait rire les spectateurs.  

Le public a ensuite pu apprécier des interprétations de classiques comme « Qui a le droit » de Patrick Bruel, « Still Loving You » de Scorpions et « Tornados of Soul » de Mégadeth, en plus de prestations de musique francophone sur les chansons « Marine marchande » des Cowboys fringants et « J’existe » de Valérie Lahaie. Des reprises de pièces popularisées par Christina Aguilera, Birdy, LP et Little Big Town ont également été présentées.

Émile Caron, Audrey Cloutier, Stéphanie Cloutier et Pier-Olivier Busque, quatre des six membres du groupe Quidam, récent vainqueur de la finale régionale de Cégeps en spectacle, ont également participé à plusieurs numéros comme chanteurs, musiciens et choristes. La gagnante 2016 de Cégeps en spectacle, Émilie Cloutier, est elle aussi montée sur scène à quelques reprises.

L'équipe d'animation, enfin, a fait en sorte que la soirée soit des plus fluides en présentant des sketches construits autour de jeux de mots. « Ça m'a coûté un bras » ou encore « Je ne baisse les bras devant rien », pouvait-on entendre pendant qu'un comédien avait le bras coupé et qu'une autre comédienne tenait constamment ses bras dans les airs, littéralement.

Rappelons que le Mercredi-Étudiant a fêté son quarantième anniversaire l'an dernier.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.