Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 avril 2017 - 15:00 | Mis à jour : 15:31

Un Zacharois présente une projection vidéo extérieure dans sa ville natale

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Toutes les réactions 1

L'artiste en arts visuels Frédérik Guay, originaire de Saint-Zacharie, présentera une projection vidéo extérieure de 30 pieds par 9 pieds par la fenêtre de l'église de sa ville natale du 13 au 16 avril prochains.

L’œuvre qui sera projetée se nomme « Pater Mater ». L'artiste a utilisé dans son oeuvre les symboles religieux habituellement associés au Père et à la Mère dans l’iconographie religieuse. Ces symboles représentent la confiance, le dévouement ou l’amour avec un grand A. « J’ai détourné ces symboles », explique l'artiste beauceron, Frédérik Guay. « Je ne les ai pas utilisés pour parler des personnages bibliques, mais pour représenter nos relations familiales », ajoute-t-il.

L’église en elle-même, selon Frédérik Guay, est aussi un symbole dans son projet artistique. « Nos petites églises de campagne ont accueilli en leurs murs chacun de nos pères et de nos mères. L'église sert donc de pont entre la vie religieuse et la vie de chacun de nous », conclut-il.  C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'artiste a voulu présenter la vidéo dans sa ville natale de Saint-Zacharie.

La première projection se fera après la messe du jeudi 13 avril à 20 h 45. Elle sera ensuite visible toutes les nuits jusqu’au dimanche 16 avril.

Précisons que Frédérik est détenteur d'un baccalauréat en enseignement des arts plastiques de l’Université Laval (2013) ainsi que d'un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de la même université (2016). À la fin de ce dernier baccalauréat, Frédérik a remporté une bourse de création au centre de création en arts médiatiques La Bande Vidéo à Québec où il a passé neuf jours à créer cette projection.

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo

    Benoit Lebreux - 2017-04-13 05:57