Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 avril 2017 - 16:37 | Mis à jour : 15 mai 2017 - 12:43

Une expérience enrichissante au Salon du livre de Québec pour les blogueurs beaucerons

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Trois blogueurs littéraires de la Beauce ont vécu une expérience enrichissante au Salon international du livre de Québec.

Chloé Poulin, Jessica Roy et Maxim Poulin ont tous les trois été accrédités pour cet événement phare de la littérature à Québec. « J’étais comme une enfant dans un magasin de bonbons », décrit Jessica, auteure du blogue Explorigines, pour qui c’était un premier Salon en tant que blogueuse.

Ceux-ci ont participé à plusieurs événements organisés par des maisons d’édition dans le cadre du Salon. L’une des rencontres qui a marqué Maxim a été celle avec l’auteur de la série Phobos, Victor Dixen. « C’était vraiment cool comme rencontre. Nous étions tous les trois ensembles et nous avons pu échanger avec lui et le questionner sur son écriture, la série en générale », mentionne celui qui a opté pour une chaîne YouTube (MaxBooking) afin de partager sa passion.

Le trio a également pu conclure de nouveaux partenariats pour leur blogue respectif. Au terme du Salon, Chloé (Live in fictional worlds) a une entente avec une dizaine de maisons d’édition qui lui font parvenir des livres.

Jessica et elle prévoient d’ailleurs de mettre sur pied un partenariat ensemble. « On ne lit pas les mêmes styles de romans. Nous pourrions faire découvrir de nouveaux bouquins à nos abonnés respectifs si, par exemple, nous nous échangions des critiques », explique-t-elle. « Le projet est encore au stade embryonnaire. Nous pourrions aussi lire le même livre et faire une critique ensemble pour donner chacune notre opinion. Le but, c’est vraiment de faire découvrir de nouveaux romans », renchérit Jessica.

Selon cette dernière, le Salon démontre bien que le livre papier demeure important pour les amateurs de littérature. « C’était bondé de gens. Malgré Internet, ça reste important [pour eux] de se procurer un livre papier, de rencontrer les auteurs et de découvrir des nouveautés », croit-elle.

Chloé, Jessica et Maxim entrevoient le futur de leur plateforme d’un bon œil. La première approche des 1 000 mentions j’aime sur sa page Facebook, moins d’un an après son lancement. « À court terme, je veux me rapprocher de mes abonnés. Pour ce faire, je veux publier davantage de vidéos, que les gens voient qu’il y a quelqu’un derrière tout ça », affirme celle qui croit se distinguer par ses résumés personnels de ses lectures. Chloé prévoit également s’investir davantage dans ses lectures maintenant que sa session universitaire est terminée.

Pour sa part, Jessica mise sur la continuité après avoir mis de côté les capsules historiques. « Je m’inspire de ce qui se fait en Europe, mais je veux garder le même style. C’est important pour moi que les gens puissent me reconnaître », dit-elle, se démarquant par ses critiques sur des livres historiques, comme « Raconte-moi l’Expo 67 ».

Quant à Maxim, ce dernier partira à New York pour participer au Bookcon qui aura lieu au début du mois de juin. Celui qui est également l’auteur de la série L’Entre-Monde, dont le premier tome sortira cet automne, présentera plusieurs reportages de son aventure sous forme de vlogs. « Je partirai avec la maison d’édition qui va me publier. Nous allons rencontrer des auteurs connus, comme Kami Garcia (16 lunes) ou Cassandra Clare (The Mortal Instruments), pour n’en nommer que quelques-uns. Ce sera assurément ce qu’il y aura de plus gros sur la chaîne. Aussi, je prévois plusieurs “updates” de lecture », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.