Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 mai 2017 - 10:36

Une 8e saison estivale tournée vers le rire au Théâtre de l’Hôtel de Ville à Saint-Joseph

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Deux comédies seront produites cet été au Théâtre de l’Hôtel de Ville de Saint-Joseph par des Beaucerons passionnés qui se démèneront sur scène à partir du mois de juin. Parmi eux, les spectateurs auront l’occasion de découvrir des comédiens issus de la toute nouvelle troupe des « Biquettes Pompettes ».

La première production, présentée par la troupe des Barbottes Échevelées, fidèle du Théâtre de l’Hôtel de Ville, s’intitulera « Un avocat au dessert », écrit par Jacques Diamant et mis en scène par Caroline Audet. La pièce racontera l’histoire de deux juristes en poste dans un grand bureau d’avocat pendant les vacances, attendant patiemment le renfort d’un employé temporaire qui se révèlera être le propre père d’un des protagonistes, disparu de sa vie depuis plusieurs années. Offrant un regard piquant sur ce monde d’avocats guindés, la comédie sera jouée par Caroline Audet, Justine Caron, Sébastien Hamel, Stéphane Quirion et Richard Thibodeau, du 16 juin au 15 juillet, les vendredis et samedis à 20h. Les représentations des 23 juin et 1er juillet seront repoussées aux jeudis 22 et 29 juin.

Pour sa part, la 2e production sera présentée par la nouvelle troupe des Biquettes Pompettes, qui sera sur scène du 21 juillet au 19 août les vendredis et samedis à 20h pour présenter la comédie « V comme Canard », écrite par Pierre-Yves Lemieux et mise en scène par Caroline Audet. Interprétée par Danie Buteau, Vincent Nadeau, Marie-Andrée Proulx et Steve Pruneau, la pièce abordera le problème de la retraite, à travers l’histoire de Marcel, dont l’épouse n’entend pas s’encroûter à la maison auprès de son mari nouvellement retraité. Entreprenant de la ramener au domicile conjugal, il s’organise alors pour faire un enfer de la vie de son épouse, qui se venge une fois la supercherie découverte. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.