Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 mai 2017 - 03:59

Trois soirs à guichet fermé pour le spectacle de danse de la polyvalente Saint-Georges

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Les 4, 5 et 6 mai derniers, durant trois soirs de suite, les élèves du programme de danse de la polyvalente Saint-Georges ont rempli l'auditorium de l'établissement grâce à leur traditionnel spectacle de fin d'année, sur le thème des quatre saisons pour cette édition 2017. Avec une vingtaine de chorégraphies aux styles de danse variés, les 130 élèves du programme ont démontré tout leur talent sous la supervision de la chorégraphe et directrice artistique Anne Bellavance. 

Enseignante de danse depuis 6 ans à la polyvalente Saint-Georges et à l'école des Deux-Rives, elle a choisi d'élaborer le spectacle de cette année sur le thème des saisons, lui permettant de développer des projets intéressants de chorégraphie en fonction de différents thèmes répartis tout au long de l'année, de l'Halloween aux vacances à la plage en passant par le grand ménage de printemps, le retour des oiseaux, la rentrée ou encore la féérie des glaces. 

Bénéficiant d'interludes de comédie burlesque, portés par des acteurs grimés en divers personnages excentriques, le spectacle raconte l'histoire de Mère Nature et du père Fouras, de l'émission Fort-Boyard, qui enquêtent sur les causes d'un dérèglement du temps, l'occasion de déployer des décors diversifiés, de la chute des feuilles en automne au nouvel an chinois. 

En tout, près de 130 danseurs se sont produits sur scène avec énergie, humour et émotion, à la fois des élèves en concentration danse et des groupes de danseurs en option, n'ayant pas eu pour leur part à passer d'auditions pour intégrer la troupe. Le fort achalandage des trois soirées a bien illustré le succès de cette nouvelle édition d'un spectacle de danse gagnant, chaque année, un peu plus d'intensité. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.