Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 juin 2017 - 04:17

DOSSIER BEAUCE ART : Portrait du sculpteur burkinabé Yacouba Toure

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Toutes les réactions 1

L'ouverture officielle du 4e Symposium international de la sculpture de Saint-Georges a eu lieu à l'Espace Redmond le dimanche 28 mai dernier. Pour l'occasion, EnBeauce.com a débuté un « Dossier Beauce Art » dernièrement, dans lequel seront présentés les portraits des différents sculpteurs de cette édition, ainsi que quelques entrevues réalisées avec eux.

 

À lire également :

Nous vous invitons donc à consulter notre quotidien Web régulièrement au cours des deux prochaines semaines pour ne rien manquer au sujet des artistes de cette quatrième édition.

La 10e personne abordée dans ce dossier spécial est le sculpteur burkinabé Yacouba Toure, originaire de Ouagadougou, au Burkina Faso.

Il utilisera la pierre pour réaliser son oeuvre « Dansons dans un monde de paix » à Saint-Georges.

Biographie 

Vivant et travaillant à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, « Le pays des hommes intègres », Yacouba Toure est sculpteur et bronzier, détenteur d'une technique transmise génération après génération dans sa famille. Son atelier, situé au Centre Développement Chorégraphie La Termitière de Ouagadougou accueille des spectacles de danse et des résidences de créations chorégraphiques. 

Sa passion pour la sculpture le fait délaisser ses études pour se consacrer pleinement à son travail artistique depuis près de 20 ans. Sa rencontre avec la danse en 2006, au festival dialogue de corps à Ouagadougou, est déterminante pour le reste de son parcours et le dirige vers une approche animée du mouvement, inspirée par les jeux d'ombre et de lumière, le corps et la musique. 

Démarche artistique 

L'oeuvre réalisée par l'artiste africain dans le cadre de Beauce Art, « Dansons dans un monde de paix », illustre un dialogue entre deux danseurs munis d'une colombe entre leurs mains, une représentation de l'union pour un monde de paix et une invitation à changer le visage du monde par la pratique de la danse. 

Dans sa sculpture, le mouvement des personnages caractérise la mort et la destruction, les peurs auxquelles la violence du monde nous confronte au quotidien. Devenue un pont entre l'autre et nous-même, cette danse doit alors amener le spectateur à cet état de paix. 

SOURCE : Beauce Art, L'International de la sculpture

Pour en connaître davantage sur le parcours artistique de Yacouba Toure, il est possible de consulter sa page Facebook

Rappelons que le 4e Symposium international de la sculpture de Saint-Georges se déroule du 28 mai au 18 juin prochains.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Très bonne suite Yacouba Touré que je connais personnellement pour sa bravoure son sens élevé du travail bien fait...

    inoussa guiro - 2017-06-08 02:17