Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 juillet 2017 - 14:25 | Mis à jour : 17:28

Une campagne de sociofinancement pour le premier album de Thomas Argouin

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

L'auteur-compositeur-interprète beauceron Thomas Argouin, originaire de Vallée-Jonction, a lancé dernièrement une campagne de sociofinancement pour l'aider à réaliser son rêve d'enregistrer un premier album qui sera intitulé « Soldat de fer ». Il demande donc l'appui des Beaucerons dans ce projet.

Lancée à la fin du mois de juin, la campagne Go Fund Me de Thomas Argouin lui a déjà permis d'amasser 915 $ sur un objectif de 5 000 $. Ce sont 34 personnes qui ont effectué des dons dans les 23 derniers jours. Précisons que tous les gens qui donnent un montant de 20 $ ou plus obtiendront une copie physique de l'album, signée par le chanteur lui-même. « En fait, c'est comme si les gens achetaient mon album en prévente », explique Thomas Argouin.

Celui qui a été participant à La Voix 4 dans l'équipe d'Éric Lapointe l'an dernier a décidé de lancer cette campagne car il sentait que la demande d'obtenir un album devenait de plus en forte, non seulement de la part de ses admirateurs, mais aussi de la part de sa famille et de ses amis qui souhaitaient enfin voir aboutir ce projet. « Ça fait des années que je prépare ce premier album. J'ai environ 60 chansons sur mon Dropbox qui sont prêtes à être enregistrées dans un studio », mentionne le chanteur.

Pour la réalisation de l'album, le Beauceron sera entouré de plusieurs musiciens de renom, dont le pianiste de Marjo Pascal Mailloux, qui a également joué avec Gerry Boulet entre autres. Celui-ci l'aidera à faire les arrangements musicaux sur son album. « On commence à enregistrer cette semaine. Si j'atteint mon objectif de 5 000 $ rapidement, j'aimerais que mon album soit sur les tablettes pour Noël 2017 », avoue-t-il.

Précisons que Thomas Argouin, qui habite maintenant à Montréal, souhaite faire son lancement d'album à plusieurs endroits au Québec, dont en Beauce. Les détails concernant cet événement seront dévoilés à la fin de l'année.

Vaincre la maladie avec la musique

Atteint de la fibromyalgie, Thomas Argouin ne peut bénéficier d'un salaire qu'il qualifie de « normal ». La fibromyalgie, soit l'absence de pathologie, lui cause notamment de la douleur chronique et diffuse partout dans le corps. Le Beauceron a d'ailleurs dû se déplacer avec des béquilles durant 8 mois l'an dernier, des suites de cette maladie. 

« La meilleure chose que j'ai trouvé à faire avec cette maladie, c'est de faire de la musique », affirme Thomas Argouin. « Les gens qui sont atteint de fibromyalgie se reconnaissent vraiment à travers mes textes. Je reçois des témoignages de gens partout à travers le monde. J'en ai reçu récemment du Brésil et de l'Afrique notamment », mentionne-t-il.

Il a également confié à EnBeauce.com qu'il recevait beaucoup de messages d'encouragement par rapport à son projet d'album sur les réseaux sociaux. « Les gens sont touchés par mes chansons. Je reçois constamment des messages de remerciement. Il y a même des gens qui m'ont raconté vouloir faire une tentative de suicide et que l'une de mes chansons leur avait redonné le goût de vivre. Si je peux faire du bien aux gens avec mes paroles, c'est tant mieux », ajoute-t-il. 

Il a finalement tenu à mentionner que son album ne parlera pas que de sa maladie. « Cet album représente 10 ans de travail. J'ai été diagnostiqué avec la fibromyalgie l'an dernier seulement. Il y aura donc, sur mon album, des chansons datant de 5 ou 6 ans, comme des plus récentes. Je pourrai également réinterpréter celles que j'ai écrites il y a plusieurs années et les ramener au goût du jour », conclut-il.

Avec les ventes de cet album, le chanteur de Vallée-Jonction aimerait redonner à la recherche sur la fibromyalgie.

Rappelons qu'il est possible de soutenir le projet de Thomas Argouin en faisant un don sur sa page Go Fund Me en tout temps.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.