Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 octobre 2017 - 04:00

Cet organisme assistera notamment les équipes de tournages dans toutes les étapes de production.

Le Bureau du cinéma et de la télévision de la Chaudière-Appalaches ouvrira en 2018

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Afin de promouvoir la production cinématographique et télévisuelle dans la région, le Bureau du cinéma et de la télévision de la Chaudière-Appalaches (BCTCA) débutera ses opérations en 2018. Cet organisme assistera notamment les équipes de tournages dans toutes les étapes de production.
 
 
Le nouvel organisme travaillera d'ailleurs en collaboration avec les instances existantes en tourisme, en arts et en culture, et créera une nouvelle base de données détaillée sur les tournages de la région. 
 
Le BCTCA créera un lien avec les autorités municipales et gouvernementales pour les demandes de permis, ainsi qu’avec les commerçants, les citoyens et les médias. Il donnera également accès à une banque de ressources humaines, matérielles et techniques sur le territoire.
 
Comme le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ) veut passer de 300 à 700 millions de dollars la valeur annuelle des tournages étrangers au Québec d'ici 2021, le BCTCA sera donc en mesure d'aider cette instance à rencontrer son objectif de doubler le nombre de ces productions.  
 
Précisons que le BCTCA bénéficie actuellement de l’appui moral d’une majorité d’intervenants du milieu, et que son implantation est vue comme bénéfique par les municipalités que le Bureau approchées.
 
Le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec y voit aussi un complément à son offre actuelle. 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.