Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 avril 2016 - 09:42

2 400 conducteurs et passagers interceptés lors de la campagne provinciale « Opération Ceinture »

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 1

Dans le cadre de la 9e édition de l’ « Opération Ceinture » qui se déroulait du 11 au 17 avril dernier, les policiers du Québec ont intercepté plus de 2 400 conducteurs ou passagers qui étaient en infraction quant à l’article 396 du Code de la sécurité routière. Les agents ont effectué plus de 800 opérations au total.

La campagne de sensibilisation a été déployée à la fois sur le Web et sur les routes. Celle-ci avait pour objectif de transmettre des messages de prévention aux automobilistes et à leurs passagers. En plus des actions sur le terrain, les services policiers et la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) ont diffusé leurs messages sur les réseaux sociaux, ce qui a permis de rejoindre un auditoire de plus de 65 000 internautes, suscitant par le fait même un échange engagé sur cette problématique.

Selon des enquêtes menées par la SAAQ, bien que la plupart des gens croient que le port de la ceinture de sécurité soit respecté par tous, plus de 30 % des conducteurs et passagers de véhicules de promenade décédés dans une collision de la route n’étaient pas attachés. D’après la Société assurance automobile, si tous les occupants d'un véhicule s'attachaient, cela éviterait annuellement 40 décès et 95  blessés graves.

La SQ rappelle qu’en plus de mettre en péril leur vie et celles des autres passagers d’une voiture, les personnes qui omettent de s’attacher s’exposent à une amende de 80$ plus les frais et la contribution, pour un total de 120$. L’imposition de trois points d’inaptitude s’ajoute à cette sanction.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • a quand l'opération telephone célulaire ???? j'en voit au moins 4 par jours et je ne suis pas sur la route toute la journée .

    gerard - 2016-04-20 16:23