Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 mai 2016 - 11:57 | Mis à jour : 15:42

Nouvelle loi contre le tabagisme : interdiction de fumer dans certains lieux publics à Saint-Georges

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 6

En vertu de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme entrée en vigueur le 26 mai dernier, la Ville de Saint-Georges rappelle qu’il est maintenant interdit de fumer dans certains lieux appartenant aux municipalités. La législation s’applique également à l’usage de la cigarette électronique.

Entre autres, la loi prévoit qu’il est maintenant interdit de fumer dans les aires de jeux extérieures pour les enfants, les terrains de jeux et terrains sportifs tels que les piscines, le planchodrome, les patinoires et le centre de ski. Cette interdiction s’étend jusqu’à une distance de 9 mètres autour de ces lieux.

L’interdiction de fumer sera aussi applicable sur les terrains sportifs et aires réservées aux spectateurs en présence du public.

La Ville de Saint-Georges installera prochainement des panneaux signalétiques sur les lieux concernés afin de faire appliquer la Loi.

Selon le site Web www.sante.gouv.qc.ca, le montant des amendes dans ce cas-ci varie de 250 $ à 750 $. En cas de récidive, ce montant peut passer de 500$ à 1500$.

Autres restrictions dès le 26 novembre

La Loi concernant la lutte contre le tabagisme prévoit également qu’à compter du 26 novembre prochain, il sera interdit de fumer dans un rayon de 9 mètres de toute porte, prise d’air ou fenêtre qui s’ouvre à proximité des lieux fermés visés par la Loi . Cette interdiction va s’appliquer à tous les lieux où se tiennent des activités sportives, de loisirs, culturelles ou communautaires.

Pour plus de détails sur cette nouvelle loi, visitez le www.sante.gouv.qc.ca/tabagisme

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Très bonne chose enfin... fini ... les parents qui amène les enfants faire des activités dans ces lieux pour se donner bonne conscience... pis qui s'effouar au table à picnic en alignant une cigarette après l'autre... devant les enfants... pis qui tire leur botch a terre...

    Steve - 2016-05-31 12:18
  • il y a déjà eu une loi comme quoi les femmes ne pouvait voter ni se scolariser. Ce n'est pas parce qu'une loi est adopter qu'elle est nécessairement louable. Je suis une anti-tabac et cette loi ne me touche pas, par contre je suis capable d'utilisé mon gbs et de voir que pour les bars et terrasse, c'est un loi oppressive et non nécessaire. La représentante anti-tabac à dit elle même qu'il ne restait qu'un 5% de cas problématique. La madame vas-tu être contente maintenant?

    Annie - 2016-05-31 12:48
  • Je ne suis pas d'accord je pensais qu'on était dans un pays libre

    Sandra Grondin - 2016-05-31 17:25
  • Fumons des plumes !! Tant qu'à payer des taxes pis en plus des tickets .
    Québec réveille toi!!

    Manon masser - 2016-05-31 21:33
  • chercher l,erreur le gouvernement interdit le tabac dans les endroits publics; ex;sur les terrasse et dans les bars je ne suis pas contre se reglement mais le gouvernement veut egaliser le pot alors on oublie le tabac et tout le monde un petit joint bravo....ou se situe la logique dans tout ca.

    daisy - 2016-06-01 19:43
  • Oui intéressant mais insuffisant. L' interdiction de fumer à moins de 20 mètres de tout établissement de soins ou hospitalier devrait être appliqué notamment pour éviter aux visiteurs de subir le tabagisme passif.

    martinovich - 2016-06-04 16:34