Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 juin 2016 - 13:23 | Mis à jour : 14:04

La SQ fait le bilan de son opération visant à démanteler un réseau de trafiquants de drogues en Beauce

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 6

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec a fait le bilan de son opération menée hier qui visait à démanteler un réseau de trafic de stupéfiants qui opérait dans la Beauce.

Selon le bilan final de l’opération, la SQ indique avoir saisi près de 7 500 comprimés de méthamphétamines, lus de 17 000 comprimés sous ordonnance, plus de 2,5 kg de cannabis, près de 55 000 $ en argent canadien, une petite quantité de cocaïne, une petite quantité de psilocybine (champignons magiques), 24 armes à feu ainsi que du matériel servant au trafic de stupéfiants.

Au total, les policiers ont procédé à 15 arrestations d'individus âgés de 18 à 52 ans et à 12 perquisitions dans plusieurs MRC de la Beauce et des Etchemins. Parmi les suspects, on y compte entre autres Jonathan Drouin, Brenda Roy, Gabriel Caron, Vincent Auclair, Marco Bouffard, Marie-Hélène Fafard, Michel Gagné, Maxime Vallée et Marcel Gagné. Certains ont comparu hier au palais de justice de Saint-Joseph. Les autres comparaîtront aujourd’hui et feront face à différentes accusations en lien avec les stupéfiants, les armes à feu et des voies de fait.

Rappelons que cette enquête s'est amorcée en janvier 2016 et visait le démantèlement d’une organisation criminelle qui contrôlait la distribution de comprimés de méthamphétamines dans la région de Chaudière-Appalaches. Depuis janvier dernier, 29 arrestations et 25 perquisitions ont été réalisées dans le cadre de cette enquête, dont quatre à l’intérieur de véhicules.

La SQ rappelle que toute information sur ce type d’activité peut être transmise, en tout temps et de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • J'espère que cette opération va affaiblir et même faire disparaître ces réseaux. Bravo aux policiers pour leur bon travail. Il est souhaitable que le tribunal fasse à son tour un bon travail soit mettre à l'écart ces trafiquants pour plusieurs années.

    Un anti drogue - 2016-06-02 13:38
  • La contrebande d'alcool pilier du crime organisé a été contrôlé par la légalisation et la distribution légale par la Société des alcools du Québec. Pour acheter de l'alcool des cigarettes, il faut 18 ans.
    Certaines drogues l'égalisées devraient être distribué par la Société des alcools et bloquerait le crime organisé dans les cours d'écoles.
    La perception des Québécois a toujours été différente du puritanisme anglo-canadien qui nous imposent ses lois, ses conceptions et sa monarchie.
    La SQ pourrait alors se concentrer sur les éléments nocifs du crime organisé et du blanchiment d'argent sale.

    rougeau - 2016-06-02 14:19
  • Tres beau coup de filet de la part de la sureté du québec mais il faut dire les vrai affaires que plusieur reprenne leur place sur un d"arreter 5 la renplacerons c"est o parent de faire leur job et des informer sur le danger de la drogue car se fléau n'arreteras jamais

    Scarface - 2016-06-02 15:56
  • Le gros jos vendu par son oncle??

    Un residant de trois rivieres - 2016-06-02 17:10
  • La dépendance est une maladie et malheureusement quand la personne est aux prises de cette maladie ça prend une substance pour ne pas vivre la souffrance qui en découlent. Jugeons moins aimons plus. Ah oui l'alcool est une drogue. C'est pas à cause qu'un réseau à été démantelé que les gens vont arrêté de se geler.

    M. Le chat - 2016-06-02 21:18
  • Il devrait les forcer a prendre tous ce qu'il ont saisie dans la même heure... qu'il paye leurs actes... Aucune pitier pour les abuseurs de nos jeunes

    Steve - 2016-06-03 13:48