Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 juillet 2016 - 09:37 | Mis à jour : 13 juillet 2016 - 09:13

Poursuite policière d'une quarantaine de minutes à Saint-Ephrem

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Une poursuite policière a mené à l’arrestation d’un adolescent de 15 ans lundi après-midi à Saint-Ephrem.

Celui-ci devra comparaître à la chambre de la jeunesse où il devrait être accusé de fuite et de conduite dangereuse. Il recevra également plusieurs constats d’infraction en raison de ses frasques sur la route.

Le tout a commencé vers 13 h lorsque les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC Beauce-Sartigan ont été appelés à cause d’un individu qui faisait des manœuvres dangereuses sur son véhicule tout terrain (VTT). Cependant, les agents de la SQ ne l’ont pas repéré et ont rebroussé chemin.

À Saint-Ephrem-Station, ils ont aperçu un véhicule côte à côte (CAC) au loin. « Celui-ci roulait assez rapidement avec une remorque à l’arrière. Ils se sont rapprochés pour voir ce qui se passait », explique le porte-parole de la SQ, Mario Thiboutot. Lorsque le conducteur du CAC s’est rendu compte de la présence des policiers, il a pris la fuite dans les rangs jusqu’à l’intersection du rang 9 et de la route 271. À cet endroit, il n’a pas fait son arrêt obligatoire, passant près de percuter un motocycliste qui arrivait. « Le jeune s’est même filmé pendant la poursuite », ajoute le sergent Thiboutot.

Au final, l’adolescent a été arrêté à Saint-Ephrem sur un chemin de cabane à sucre après une poursuite d’environ 40 minutes.

Par ailleurs, la SQ recherche le conducteur de la moto qui circulait sur la route 271, près de l’intersection du rang 9 vers 14 h 15 pour le rencontrer. « Il peut communiquer avec nous en composant le 310-4141 », conclut M. Thiboutot.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.