Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 octobre 2016 - 10:06 | Mis à jour : 10:19

Vol d'un VTT dont la valeur est supérieure à 13 000 $

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Plusieurs délits ont été commis dans la région au cours des derniers jours, dont un vol de véhicule tout terrain (VTT) estimé à plus de 13 000 $.

Dans la nuit du 8 au 9 octobre, un ou des malfaiteurs se sont introduits par effraction dans le cabanon d’une résidence privée située sur la route 173 à Saint-Côme. Ceux-ci se sont ensuite emparés du VTT, un Artic Cat 550 orange produit en 2015. Il est évalué à 13 300 $.

Au cours de cette même fin de semaine, un autre vol de VTT a eu lieu. Cette fois, l’événement s’est produit à un chalet sur le rang 10 à Saint-Gédéon. Cette fois encore, les cambrioleurs se sont introduits dans le cabanon, situé à l’arrière du chalet. Ils sont repartis avec le VTT vert, de marque Gio 2012, et un tracteur à gazon. Leur valeur est respectivement estimée à 800 $ et 600 $.

Le 10 octobre, un individu a projeté un plomb sur une maison de la 161e rue à Saint-Georges, brisant une fenêtre. Selon la Sûreté du Québec, le projectile aurait été tiré à l’aide d’un lance-pierre. Les dégâts sont estimés à 350 $.

Alcool au volant

Trois hommes ont été arrêtés entre le 8 et le 10 octobre pour avoir conduit leur véhicule alors qu’ils avaient les facultés affaiblies par l’alcool.

D’abord, un homme de 23 ans s’est fait prendre vers 1 h 30 du matin sur le boulevard Duval à Saint-Victor alors qu’il avait plus du double de la limite permise d’alcool dans le sang.

Le lendemain, un quinquagénaire a été intercepté dans la nuit sur le boulevard Lacroix. Après vérification, son taux d’alcoolémie était de 0,13.

Enfin, un homme de 29 ans a été arrêté sur la route 204 à Saint-Martin alors qu’il avait environ 150 mg d’alcool par 100 ml de sang.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.