Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 février 2017 - 15:31 | Mis à jour : 15:39

Pedro-Antonio Ovalle-Leon condamné à sept ans de prison

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 3

Pedro-Antonio Ovalle-Leon a été condamné à sept ans de prison le 27 février en avant-midi, au Palais de justice de Saint-Joseph.

Le Guatématèque de 33 ans était accusé de conduite dangereuse, de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort de Dereck Bolduc-Coulombe et Louis-David Fournier ainsi que des blessures graves à Mélinda Guay-Dionne et Gabriel Langlois.

Les proches des victimes n'ont pas commenté la sentence de la juge Réna Hémond. Rappelons que la couronne, représentée par Me Audrey Roy-Cloutier, réclamait une peine de huit à dix de prison. Lors d'une comparution précédente, le 26 novembre dernier, elle avait « mentionné ce qu'elle considère comme étant des faits aggravants, soit la conduite erratique du trentenaire et le fait qu’il circulait en sens inverse à plus de 130 km/h dans une zone de 50 ». (article référence) Quant à la défense, celle-ci réclamait une peine de cinq ans, évoquant qu'Ovalle-Leon n'a aucun antécédent et qu'il a plaidé coupable.

En considérant le temps passé en détention provisoire, il lui reste 44 mois et 18 d'emprisonnement. Par la suite, il ne pourra conduire de véhicules pendant sept ans.

Rappelons que le 22 août 2015, celui-ci roulait en sens inverse sur la route 171 à Scott à une vitesse estimée de 130 km/h lorsqu'il a percuté de plein fouet le véhicule de Louis-David Fournier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • hey ship moi ca au Guatémala au PC !

    boblite - 2017-02-27 16:44
  • J'espère qu'on va le retourner dans son pays pour qu'il purge sa peine. Il a n casier Il n'a plus affaire au Canada.

    peter - 2017-02-28 06:38
  • Que pasa accodement raisonable elle ont na pas le choix il va faire une therapie

    Juan pablo ramone - 2017-02-28 17:29