Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 avril 2017 - 10:59 | Mis à jour : 11:14

Un conducteur de 22 ans arrêté après avoir fui un barrage routier à Saint-Frédéric

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 1

Un homme de 22 ans a été arrêté le 13 avril après avoir fui un barrage routier des policiers de la Sûreté du Quéec (SQ) à Saint-Frédéric.

Alors que les agents se trouvaient sur la route 112 pour vérifier l’alcoolémie des automobilistes, le jeune homme ne s’est pas arrêté. Il a tenté de fuir les agents qui l’ont finalement arrêté quelques kilomètres plus loin.

Le chauffard était soumis à la tolérance zéro en matière d’alcool et son permis de conduire était déjà sanctionné. Il a reçu deux constats d’infraction s’élevant à un total de plus de 1 500 $.

Celui-ci devrait comparaître aujourd’hui au Palais de justice de Saint-Joseph. Il devrait être accusé de fuite, de conduite dangereuse et de bris de probation.

Toujours à Saint-Frédéric, un homme de 33 ans a été arrêté vers 1 h 30 le 16 avril pour avoir conduit son véhicule alors qu’il avait les facultés affaiblies par l’alcool.

Il s’est fait prendre sur la route 112 à la suite d’un excès de vitesse. Son taux d’alcool dans le sang était supérieur à 1,5 fois la limite permise, soit plus de 0,12.

En terminant, la SQ a arrêté un conducteur de 44 ans lors d’un barrage routier survenu le 15 avril sur la route 276 à Saint-Joseph. Celui-ci a été intercepté aux alentours de 1 h 45 au barrage. Un échantillon d’haleine a démontré qu’il avait une alcoolémie supérieure à 0,08.

L’individu n’en est pas à sa première arrestation en semblable matière. Un constat de 2 250 $ lui a été émis puisqu’il conduisait sans permis de conduire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Faut croire que ca coute pas assez cher!?

    §teeve - 2017-04-18 21:22