Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 mai 2017 - 11:11

Le CISSS-CA émet une mise en garde contre les coups de chaleur

Par Stéphane Quintin, Journaliste

Alors que la température ressentie à Saint-Georges pourrait atteindre les 33°C cet après-midi selon Météomédia, le directeur de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a voulu rappeler aux employeurs qu’ils étaient tenus d’appliquer les adaptations nécessaires dans l’organisation du travail à la chaleur pour éviter des réactions pouvant s’avérer mortelles.

Selon les chiffres avancés par le CISSS-CA, 18 travailleurs en moyenne seraient chaque année victimes d’un malaise résultant du travail à la chaleur. Le Centre intégré de santé et de services sociaux a tenu à rappeler à quel point le travail physique, au cours d’une telle journée chaude et humide, pouvait s’avérer dangereux, alors même que le manque d’acclimatation à la chaleur rendait les travailleurs plus vulnérables. Ainsi, les manifestations suivantes doivent être prises très au sérieux : maux de cœur, fatigue plus soutenue, mal de tête, étourdissements, frissons ou encore crampes musculaires.

Les mesures de prévention à mettre en place

« Pour ne pas être pris au dépourvu, les employeurs pourraient avoir préparé un plan d’action préventif avant que ne débutent les chaleurs estivales et être attentifs aux périodes de temps chaud », a déclaré le CISSS-CA dans un communiqué. Parmi les actions à appliquer, il est ainsi recommandé :

- d’ajuster le  rythme et la charge de travail en fonction de la température, en tenant compte des capacités des travailleurs et de leur degré d’acclimatement

- d’encourager les travailleurs à être plus attentifs aux symptômes du coup de chaleur énumérés plus haut

- d’être en mesure d’assurer les premiers secours rapidement

Pour connaître les autres mesures, il est possible de cliquer sur le lien suivant. À titre d’employeur, plus d’informations sont aussi disponibles en cliquant ici

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.