Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 juin 2017 - 09:59 | Mis à jour : 10:21

Aliments Ultima rappelle certaines saveurs de yogourt iögo à boire

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

Aliments Ultima procédait hier à un rappel volontaire de certaines saveurs du yogourt iögo à boire de format 93 ml et de format 1 L, en raison de la possibilité que des fragments de plastique se retrouvent à l'intérieur du produit.

Le rappel concerne le Québec, l'Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan, l'Alberta et la Colombie-Britannique.

Aliments Ultima a d'ailleurs demandé à tous ses clients de retirer ces produits des tablettes.

À ce jour, il n'y aurait pas eu de plaintes de consommateur associées à cet incident. Comme le mentionne l'entreprise dans son communiqué émis hier, « bien qu'aucun fragment de plastique n'ait été trouvé dans le produit fini, nous prenons cette action volontaire par mesure de prudence ».

Les produits visés par le présent rappel sont les suivants : 

  • Yogourt à boire à la fraise de marque iögo nanö (6 x 93 ml) portant le code 2017 JN 16 C à 2017 JL 26 C, inclusivement 
  • Yogourt à boire à la framboise de marque iögo nanö (6 x 93 ml) portant le code 2017 JL 04 C et 2017 JL 05 C 
  • Yogourt à boire à la vanille de marque iögo nanö (6 x 93 ml) portant le code  2017 JN 30 C et 2017 JL 01 C 
  • Yogourt à boire à la banane de marque iögo nanö (6 x 93 ml) portant le code  2017 JL 12 C et 2017 JL 14 C 
  • Boisson à base de yogourt à la mangue de marque iögo Smoothie (1 L) portant le code 2017 JL 20 C 
  • Boisson à base de yogourt à saveur de fraise-framboise de marque iögo Smoothie (1 L) portant le code 2017 JN 10 C 
  • Boisson à base de yogourt protéiné à la fraise de marque iögo Proteine (1 L) portant le code 2017 JN 17 C

Seuls les produits dont la lettre C est accolée à l’heure de production sous le code de péremption sont visés. Les produits avec un code comportant la lettre B ne sont pas visés. Aucun autre produit iögo n’est touché par ce rappel. 

Les gens qui ont les produits visés par le rappel à la maison doivent les jeter ou les rapporter au magasin où ils ont été achetés. Les produits visés ne doivent pas être consommés.

Précisons qu'aucun cas de blessure associé à la consommation de ces produits n'a été signalé jusqu'à maintenant.

SOURCE : Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA)

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.