Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 juin 2017 - 08:34 | Mis à jour : 08:47

Présence accrue des policiers pour sensibiliser contre la vitesse au volant

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

La Sûreté du Québec (SQ) lance une opération nationale concertée portant sur la vitesse dans le but de sensibiliser les usagers de la route sur l’importance de respecter les limites de vitesse. La présence des policiers sera donc accrue sur les routes du 9 au 15 juin.

La vitesse demeure l’une des principales causes de collision au Québec. Chaque année en moyenne, de 2012 à 2016, la vitesse était en cause pour 130 décès et 470 blessés graves. C’est pourquoi les policiers du Québec sont également préoccupés par les risques directement associés à la vitesse excessive et interviennent quotidiennement afin d’amener les usagers à rouler à la vitesse affichée.

Les drames survenant sur les routes touchent non seulement les familles, mais également les intervenants qui sont appelés sur les lieux et qui doivent annoncer la triste nouvelle aux proches de la victime. Chaque conducteur peut prévenir ces drames en respectant la limite de vitesse permise sur le réseau routier et en adaptant sa conduite à son environnement. En cas de collision, un conducteur pourra être rongé par les remords, mais il sera trop tard pour revenir en arrière.

Pour sa part, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) mène une nouvelle campagne sur le thème de la vitesse. Celle-ci vise à démontrer de façon immersive les effets physiques de la vitesse, notamment la distance de freinage et la force de l’impact. Le déploiement de la campagne sur le terrain se fera pendant l’été 2017 dans plusieurs festivals du Québec.

L’opération est menée en partenariat avec l’Association des directeurs de police du Québec et l’ensemble des corps de police québécois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.