Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 juillet 2017 - 16:22 | Mis à jour : 17:52

Rappel de sachets de yogourt de marque Yoplait Minigo et Liberté

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

General Mills Canada Corporation a procédé au rappel de sachets de yogourt de marque Yoplait Minigo et de marque Liberté en raison de la présence possible de morceaux de plastique le 19 juillet dernier. Le rappel s'adresse à l'ensemble du pays.

Les produits visés par le présent rappel sont les suivants : 

  • Yogourts aux fraises de marque Yoplait Minigo (4 sachets de 90 g) arborant les dates d'expiration 2017 JL 16, 2017 JL 22, 2017 AU 01, 2017 AU 07, 2017 AU 13 et 2017 AU 19 ;
  • Yogourts aux framboises de marque Yoplait Minigo (4 sachets de 90 g) arborant les dates d'expiration 2017 JL 23, 2017 JL 31, 2017 AU 07 et 2017 AU 20 ;
  • Yogourts grecs à la framboise 2 % de marque Liberté (4 sachets de 120 g) arborant les dates d'expiration 2017 JL 16, 2017 JL 29 2017 AU 11 2017 AU 19 et 2017 AU 25 ;
  • Yogourts grecs à la noix de coco 2 % de marque Liberté (4 sachets de 120 g) arborant les dates d'expiration 2017 JL 16, 2017 JL 21, 2017 JL 29, 2017 AU 11 et 2017 AU 19.

Les produits visés ne doivent pas être consommés.

Ceux qui ont les produits visés par le rappel à la maison doivent les jeter ou les rapporter au magasin où ils ont été achetés.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments veillera à ce que l'industrie retire du marché les produits faisant l'objet du rappel.

Précisons qu'aucun cas de blessure associé à la consommation de ces produits n'a été signalé jusqu'à maintenant.

Pour obtenir plus de détails sur ce rappel, il est possible de consulter le site Web de l'Agence canadienne d'inspection des aliments

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.