Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 août 2017 - 10:08

Surveillance accrue de la consommation d'alcool sur les plans d'eau du Québec

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Une campagne de sensibilisation Alcool zéro aura lieu du 5 au 7 août sur les plans d’eau du Québec. Au cours de ces trois jours, les policiers de la Sûreté du Québec mèneront des opérations pour repérer la conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue.

Selon les données du Conseil canadien de la sécurité nautique (CCSN), « la consommation d’alcool représente 40 % des causes d’incidents impliquant une embarcation nautique. » En plus de pouvoir distraire les conducteurs, les effets de la consommation d’alcool ou de drogues peuvent être amplifiés lorsque sur un bateau en raison du soleil, du vent et des vagues, ce qui peut également représenter un danger pour les passagers.

Les lois de la province n’interdisent pas la consommation d’alcool à bord d’une embarcation. Toutefois, en consommer augmente les risques de collision. De plus, si le conducteur excède la limite permise par la loi (80 mg par 100 ml de sang), il s’expose à des sanctions prévues dans le Code criminel, soit une amende minimale de 1 000 $ pouvant aller jusqu’à une peine d’emprisonnement.

Cette campagne a pour but de « réduire le nombre de collisions reliées à la consommation d’alcool sur les plans d’eau afin que ces derniers soient plus sécuritaires et agréables pour la navigation de plaisance. » Elle sera menée par la SQ, en partenariat avec l’Association maritime du Québec et le CCSN.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.