Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 octobre 2017 - 11:31 | Mis à jour : 15:00

Au total, 50 policiers ont participé à cette opération de démantèlement.

Trafic de méthamphétamine en Beauce : la SQ procède à plusieurs arrestations

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) du poste de la MRC de Beauce-Sartigan procèdent actuellement à une série d’arrestations et de perquisitions dans les régions de la Beauce et des Etchemins, en lien avec le trafic de méthamphétamine. 

Les suspects arrêtés comparaîtront demain, jeudi le 12 octobre, au palais de justice de Saint-Joseph. Ils pourraient faire face à plusieurs accusations reliées aux stupéfiants. En plus de ces arrestations, neuf perquisitions, dont deux impliquant un véhicule, sont prévues.

Précisons que cette enquête visait à enrayer un réseau criminel qui œuvrait dans la distribution de comprimés de méthamphétamine dans la région de la Beauce et des Etchemins. Au total, 50 policiers ont participé à cette opération, qui s'est surtout déroulée à Saint-Georges, mais également à Saint-Côme-Linière et à Saint-Prosper.

EnBeauce.com s'est entretenu avec la sergente Ann Mathieu, agente d'information pour la Sûreté du Québec ce midi, pour en apprendre davantage sur le démantèlement de ce réseau. Il est possible d'écouter l'intégralité de l'entrevue qu'elle nous a accordée en cliquant sur la vidéo ci-dessus. 

La SQ souhaite rappeler à l'ensemble de la population que toute information sur ce type d’activité criminelle peut être transmise, en tout temps et de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo les policiers, et les citoyens, on continuent de dénoncer... Un gros ménage s'imposent ici ils utilisent des jeunes pour faire la revente Protégeons nos enfants

    lili - 2017-10-11 14:04