Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 décembre 2017 - 14:13 | Mis à jour : 18:14

Opération VACCIN : 500 véhicules vérifiés à St-Prosper et Notre-Dame-des-Pins

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

Quelque 500 automobilistes ont été interceptés en Beauce et dans les Etchemins lors du vendredi 1er décembre dernier dans le cadre de l'opération VACCIN, qui vise à rappeler aux citoyens que prendre le volant après avoir consommé de la drogue ou de l’alcool n’est pas une option.

À lire également : La SQ intensifiera ses interventions ciblant l’alcool et la drogue au volant

Les policiers de la MRC des Etchemins ont d'abord érigé un barrage routier à Saint-Prosper, de 20 h à 21 h vendredi soir, à l'intersection de la route 204 (8e Rue) et de la route 275 (25e Avenue).

Le sergent Mario Thiboutot a précisé à EnBeauce.com ce matin qu'ils ont vérifié près de 250 véhicules et qu'aucune infraction criminelle n'a été décelée.

Un deuxième barrage de visibilité a été mis en place un peu plus tard en soirée, de 21 h 30 à 22 h 30, sur la route 173 à l'intersection de la 30e Rue à Notre-Dame-des-Pins.

Plus de 250 véhicules ont été vérifiés à cet endroit. Les policiers de la MRC Beauce-Sartigan n'ont intercepté aucun conducteur avec les facultés affaiblies lors de cette seconde intervention.

Rappelons que l'opération VACCIN, dont l’acronyme signifie « Vérification accrue de la capacité de conduite – Intervention nationale », aura lieu du 30 novembre au 3 janvier 2018 partout en province.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.