Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 février 2018 - 10:01 | Mis à jour : 26 février 2018 - 16:37

Bébé ébouillanté dans un service de garde de St-Georges : du nouveau dans le dossier

Par Alex Drouin, Journaliste

Toutes les réactions 1

C’est un véritable soupir de soulagement qu’a poussé la propriétaire et directrice générale du service de garde Au ruisseau de mon enfance, de Saint-Georges, vendredi (23 février), lorsque le dossier du bébé ébouillanté en 2014 a finalement été terminé.

À lire également : 

En décembre 2014, le petit Dylan Drouin, 10 mois à ce moment, a subi des brûlures au bras gauche à la suite d’un incident lors de la préparation de son biberon au service de garde de Marie-Claude Grondin.

Lorsque l’incident s’est produit, c’était une éducatrice employée qui s’occupait de l’enfant et cette dernière s’est précipitée chez Madame Grondin – dont le service de garde est adjacent à la maison – pour aller chercher l’aide nécessaire.

La mère du petit Dylan, Stéphanie Drouin, a ensuite réclamé 60 000 $ au service de garde. Dans le communiqué de presse qui a été envoyé aux médias il y a quelques jours, il est écrit que « Madame Stéphanie Drouin reconnaît que Madame Grondin n’aurait jamais dû être poursuivie personnellement, attaquant ainsi injustement sa réputation. »

« Lorsque l’éducatrice a averti Madame Grondin de la survenance de l’accident, cette dernière et son conjoint se sont précipités vers l’enfant pour lui fournir les soins requis. [...] Ils ont plusieurs formations de soins et de secourisme qu’ils doivent maintenir à jour en tant que gestionnaires d’une garderie », est-il également écrit dans le communiqué.

« Madame Grondin a contacté le service Info-Santé afin d’obtenir de l’assistance. Les préposés du service d’Info-Santé ont confirmé les bonnes intentions déjà prises par son mari et ont précisé qu’il n’était pas nécessaire de contacter le 9-1-1, car la maman était en route », est-il également possible de lire.

Madame Grondin a mentionné à EnBeauce.com qu’il y avait eu une enquête du ministère de la Famille à la suite de cet incident, mais qu’aucune charge n’avait été retenue.

« Elle tient à présenter ses excuses à Madame Grondin pour l’avoir accusé de négligence et avoir porté atteinte à sa réputation et à la réputation de la garderie Au ruisseau de mon Enfance », était-il finalement écrit dans le communiqué en question.

À noter que l’enfant en était à sa deuxième présence à cet endroit.

« Cependant, la poursuite contre Au Ruisseau de mon Enfance a été réglée par leurs assureurs à la satisfaction des parties, selon un montant devant demeurer confidentiel », que l'on peut lire dans le communiqué.

De mauvaises répercussions

Madame Grondin l’avoue, les dernières années ont été difficiles pour elle et sa famille à la suite de toute cette histoire.

« Le mot que j’utiliserais est ''soulagée'' », a soupiré celle qui compte 23 ans d'expérience dans ce domaine. Ça va aider à rétablir la réputation de la garderie et la mienne. »

La propriétaire a mentionné que c’était dommage que toute cette histoire se soit retrouvée dans les médias et que lorsqu’un parent veut des renseignements sur son service de garde, c’est d’ailleurs cette histoire qui se trouve en premier sur Internet.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • bien content pour vous mme grondin et votre conjoint vous meritez que tu bien pour votre garderie car vous etes des gens super responsable et bien

    connaiseur - 2018-02-25 14:34