Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 avril 2018 - 04:00 | Mis à jour : 13:57

L'Association coopérative d'économie familiale Appalaches-Beauce-Etchemins informe les citoyens qu'il pourrait être possible de réclamer des sommes perdues.

Victimes de fraudes ? Voici comment récupérer votre argent auprès de Western Union.

Amélie Carrier

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier

L'Association coopérative d'économie familiale Appalaches-Beauce-Etchemins (ACEF-ABE) offrira, jusqu'au 31 mai prochain, un service d'accompagnement à l'ensemble de la population victime de fraudes par transfert d'argent de son secteur d’intervention, pour leur permettre de réclamer des sommes qui auraient été transférées en Afrique, en Europe ou vers d'autres destinations par le biais de Western Union.

À lire également :

Ces services, confidentiels et gratuits, ne concernent que les consommateurs ayant transigé avec Western Union pour effectuer des transferts d'argent entre 2005 et 2017.

« Comme vous le savez, trop de personne tombent dans des pièges suite à des sollicitations de courriels, de site d’annonces classées, de sites de rencontres, sur Facebook ou même au téléphone. Ils acceptent parfois de faire des transferts d’argent à l’étranger », explique le directeur de l'ACEF-ABE, François Décary.

« Western Union s'est engagé à rembourser 586 millions de dollars américains aux consommateurs américains et canadiens, utilisateurs de ses services. La date limite pour faire une réclamation est le 31 mai 2018. C’est pourquoi nous offrons ce nouveau service et effectuons un blitz de diffusion. Pour permettre aux gens d’aller chercher le plus d’argent possible pour la région », renchérit M. Décary.

Cette offre fait suite à une entente entre Western Union et la Federal Trade Commission (FTC), l’agence américaine de protection des consommateurs. La FTC considérait que Western Union avait failli à ses obligations et contribué à faciliter des arnaques à grande échelle. Des milliers de consommateurs canadiens pourraient donc être éligibles à un remboursement.

« Après avoir accompagné un consommateur pour une réclamation, nous avons constaté que les démarches pouvaient être exigeantes, notamment parce qu’elles doivent se faire en anglais », mentionne François Décary.

« C'est pourquoi nous avons décidé d'offrir le service d’accompagnement à la population gratuitement », conclut le principal intéressé.

Faire preuve de vigilance dans les transferts d'argent

L'Association coopérative d'économie familiale Appalaches-Beauce-Etchemins invite par ailleurs la population à demeurer vigilante avec les transferts d'argent, notamment lorsque ceux-ci sont faits au bénéfice d’une personne que le citoyen ne connaît pas ou peu.

De nombreuses arnaques peuvent être utilisées dans le seul but de soutirer de l'argent aux consommateurs, notons non seulement des fausses ventes sur des sites comme Kijiji ou LesPAC, des loteries ou des offres d'emplois trop belles pour être vraies, mais également des arnaques de type « amoureux » ou « grands-parents ».

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.