Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 juin 2018 - 12:43 | Mis à jour : 2 juin 2018 - 09:07

Importante opération policière à la polyvalente des Abénaquis

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 9

Vers 10 h, une dame a placé un appel à la Sûreté du Québec (SQ) pour lui indiquer qu'un homme, âgé environ d'une cinquantaine d'années, avait un « comportement suspect » près de la polyvalente des Abénaquis à Saint-Prosper. Selon nos informations, l'homme aurait été armé d'une arme longue.

Les policiers de la SQ de même que le service des communications avec les médias n'ont pas voulu en dire beaucoup. Selon Ann Mathieu, du service des communications avec les médias, un processus de validation est en cours. Rien n'est confirmé et le suspect en question n'a pas été localisé.

Les élèves de la polyvalente des Abénaquis sont en sécurité dans l'auditorium. Le plan d'urgence de l'école est mis en oeuvre. Même chose du côté de l'école du Trait-d'Union.

De nombreuses voitures de police de la SQ sont sur place, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) également. Plusieurs camions de l'équipe tactique sont en situation d'attente.

Vers 11 h 45, quatre agents de la SQ ont été aperçus sur le toit de la polyvalente.

De l'autre côté de la rue, plusieurs parents sont dans l'attente, pétris d'anxiété. Plusieurs mères déplorent le fait de n'avoir pas été averties par la direction de la polyvalente. 

« Ils voient bien que les parents sont tous sur le bord du chemin ! », déplore l'une d'entre elles. Une autre renchérit : « Je connais mon gars, il doit être en panique. » « Pourquoi n'arrêtent-ils pas la circulation au complet ? », se demande une autre.

Une dame parlant au téléphone a rapporté que les élèves, dans l'auditorium, n'avaient le droit ni de parler ni de bouger.

Sur sa page Facebook, la polyvalente a écrit ceci : « Nous tenons à vous rassurer : tous les élèves sont en sécurité dans l'école. »

À 16 h 18, la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin a réagi dans un communiqué de presse envoyé aux médias. Voici l'intégralité de cette déclaration :

« Des mesures spéciales de sécurité, incluant le confinement des élèves et du personnel, ont été prises aujourd’hui dans nos écoles de Saint-Prosper, soit à l’école primaire du Trait-d’Union et à la polyvalente des Abénaquis. Le confinement a été décrété vers 10 h 15 ce matin et il s’est terminé à 14 h 55 pour les élèves du primaire et à 15 h 45 pour ceux de la polyvalente.

Ces mesures ont été prises de façon préventive à la suite d’un appel qui faisait état de la présence d’un homme au comportement suspect, à proximité de la polyvalente. Les policiers sont immédiatement intervenus pour sécuriser les écoles et leur environnement immédiat. Le tout s’est passé dans le calme.

Une opération est présentement menée par les policiers afin d’élucider les circonstances qui ont mené à cette intervention. 

Dès cet après-midi, les élèves et le personnel de ces établissements ont pu avoir accès à des psychologues ou autres professionnels, si le besoin s’en fait sentir.  Les parents qui estiment que leur enfant a des besoins en ce sens sont invités à contacter leur école.

Pour le retour à la maison, le transport scolaire s’est déroulé comme à l’habitude pour le primaire, à l’exception du fait que les élèves qui habitent dans le secteur de la polyvalente ont tous été laissés à leur porte. Pour ceux qui voyagent habituellement à pied, les parents sont venus les chercher. Quant au secondaire, les élèves ont pu prendre l’autobus, mais ceux qui voyagent à pied ont été gardés à l’école. Les policiers décideront de la façon dont ils pourront revenir à la maison de façon sécuritaire.

Nous sommes désolés des inconvénients causés par cette situation et nous tenons à vous assurer que toutes les mesures ont été prises pour assurer la sécurité et le bien-être des élèves et du personnel. »

Toute personne ayant des informations en lien avec l'événement peut téléphoner à la centrale de l'information criminelle de la SQ au 1 800-659-4264.

 

D'autres détails suivront.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Un des problème est, qu'a St-Prosper, beaucoup de gens ont l'air louche ;-)

    Manon - 2018-06-01 14:07
  • Tu parles d'un commentaire stupide!!! Bravo aux policiers et aux écoles pour avoir placé les élèves et le personnel en sécurité!

    Gene - 2018-06-01 15:50
  • Manon, parlant de louche tu devrais prendre tes médicaments, ça aide à réfléchir et ne pas écrire de niaiseries. Crisse de folle, oups mon côté st Prosper faut croire ,!!!!

    À Manon - 2018-06-01 17:33
  • Les commentaires des parents sont incroyables. J'imagine que c'est le stress qui les a fait parler ainsi.

    "Plusieurs mères déplorent ne pas avoir été averties." Imaginez le temps pour contacter chaque parent (même si c'est par messagerie texte) où une (des) personne(s) s'expose au danger si il s'agit d'une réelle attaque.

    Si il s'agit d'une fausse alerte, est-ce qu'on blâmerait alors l'école pour le stress causé, les heures de travail manquées, etc?

    Si un parent, en panique, se rue vers les lieux pour tenter d'arrêter le suspect, est-ce que c'est une si bonne idée?

    Imaginez les policiers qui, au lieu de pouvoir se concentrer à attraper le suspect, doivent répondre aux mille-et-une questions de parents. Est-ce vraiment efficace pour contrôler la crise?

    Il semble que la bonne décision aie été prise, j'espère qu'on n'entendra pas un lot de gens chialer contre le travail des policiers et de(s) l'école(s).

    Indrédule - 2018-06-01 18:11
  • le nashville aurais du promouvoir leur festival quétaine, dans temps qu'ils avaient plin cameras.

    ti pol - 2018-06-01 18:40
  • Que e passé t'il on ai au Canada ici l'inquiétude dont être immence pour les parents. Ouf

    Micheline Turcotte - 2018-06-02 09:12
  • Merci vraiment aux policiers et autres d'avoir mis les enfants en sécurité et le personnel. . J'espère pour le bien de tous et toutes que vous trouverez cet homme
    ..qui a fait peur à bien des gens et stresser bcp de monde élèves prof direction les parents et la police. .. merci à vous et toutes l'équipe de protection qui avait sur les lieux à St Prosper polyvalente

    Kat - 2018-06-03 18:51
  • en tant que parent d'une ado de la polyvante, je déplore la facon de faire de la polyvalente et de la commission scolaire, qui ont interdit à nos enfant de nous dire qu'ils étaient en sécurité et pourtant eux ( la direction ) ont inscrit sur le facebook de la polyvalente!!!! comme si les parents étaient en mesure d'aller vérifier le facebook de l'école!!! la plupart des enfants sont en possession d'un célulaire et n'avaient meme pas le droit de nous contacter. Pourtant, la direction regardaient leurs messages et allaient sur facebook! gros manque de jugement de leur part!

    marjolaine - 2018-06-04 08:01
  • Beaucoup trop de bruit pour rien... des fausses allégations et bang sq pis grc ... pis on enferme les enfants

    Mike - 2018-06-04 14:24