Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 décembre 2015 - 14:59

Une année remplie de succès pour le lutteur québécois Kevin Owens

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 3

Il y a un an jour pour jour, le lutteur Kevin Owens a effectué son entrée à la World Wrestling Entertainement (WWE) via le club-école de la WWE, la NXT.

Celui qui a été entraîné à l'époque par Jacques Rougeau en a fait du chemin au cours des 365 derniers jours. 

Il a tout d'abord battu à son premier match CJ Parker et lors de cette première apparition, il a célébré la victoire de championnat NXT de son ami Sami Zayn avant de se revirer contre celui-ci en fin de gala. Environ deux mois plus tard, il est devenu champion de la NXT à la suite d'une victoire sur Sami Zayn en le mettant KO. Il a ensuite obtenu une chance unique au mois de mai 2015, soit avoir une rivalité avec la vedette numéro un de la compagnie, John Cena. Les matchs opposants les deux catcheurs ont été époustouflants et les promos entourant leurs matchs ont été divertissantes. Il a même eu le mérite de vaincre John Cena lors d'un événement payant. Owens a perdu la ceinture NXT au mois de juillet 2015 contre Finn Balor, mais c'était pour mieux rebondir. Il remporte la ceinture intercontinentale en septembre 2015, devenant ainsi le quatrième québécois de l'histoire à mettre la main sur ce titre, le premier depuis le défunt Chris Benoit. Il détient encore ce titre d'ailleurs et le mettra en jeu ce dimanche face à Dean Ambrose lors de l'événement TLC.

L'athlète a connu une brillante première année en se hissant comme l'un des meilleurs méchants de la WWE présentement. Son ascension a été rapide, et ce, même s'il ne fait pas l'unanimité au sein de la compagnie. Il peut toutefois compter sur un allié de taille en Triple H. 

Pour moi, il est une des principales raisons pourquoi j'écoute encore le produit qu'offre la WWE. J'espère le voir encore longtemps avec la compagnie, car le petit gars de Marieville est assurément une belle fierté du Québec sur la scène internationale.

« Fight Owens Fight ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • J'ai rien contre le gars mais avec une shape de gros mangeux de poutine je crois qu'un gars comme Cedric rougeau a vraiment plus sa place dans la WWE

    El king - 2015-12-11 16:02
  • Au contraire, El king, la lutte manque de gars comme Kevin. Des "fausse shape" à la Cédric Rougeau, il y en a des tonnes de copies alors que des "shape" à la Kevin Steen, beaucoup plus réaliste, il en manque comparé aux années 80. Et avec l'agilité de Kevin, ça ne fait que rajouter au spectacle. « Fight Owens Fight »

    picouille - 2015-12-11 17:28
  • @El king Sans être en désaccord avec vous, prenez le temps de regarder Owen lutter. C'est une machine ce gars là.

    BlackJesus - 2015-12-11 17:55