Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mars 2016 - 09:04 | Mis à jour : 14 avril 2016 - 13:15

OPINION | Est-ce que la piste cyclable est en train de dérailler?

Toutes les réactions 21

Dans cette lettre adressée aux médias, le Comité de Sauvegarde du Québec-Central fait état de ses observations quant aux méthodes utilisées par la MRC Robert-Cliche dans le projet de réalisation de piste cyclable. Le regroupement dit s’inquiéter de la façon de faire dans ce dossier. « Puisque ce projet sera en grande partie financé par des fonds publics, les contribuables sont en droit de s'inquiéter », indique-t-on.

Voici donc la lettre intégrale :

Les coûts du démantèlement de la voie ferrée dans Robert-Cliche sont-ils connus du grand public?

Une récente annonce concernant le projet de piste cyclable dans la MRC de Robert-Cliche nous a permis d’apprendre qu’il en coûterait 453 317,68 $ pour le démantèlement de la voie ferrée sur son territoire. Ceci représente-t-il vraiment le coût réel du démantèlement? En fait, plusieurs indicateurs révèlent le contraire.

Un énorme déséquilibre dans les soumissions

L’ouverture des soumissions a révélé des écarts plus qu’importants entre les 10 entrepreneurs, une situation qui devrait normalement pousser la MRC à se questionner sur la validité et les raisons de ces déséquilibres. « Je n’ai pas d’explication miracle sauf que certaines entreprises ont pu inclure des frais que d’autres n’ont pas insérés, mais encore là, ça ne donne pas l’heure juste », expliquait le préfet de la MRC dans un journal local le 11 février dernier. Justement, si l’entreprise en question a omis d’inclure des frais afférents au chantier, n’y a-t-il pas là un danger évident pour la MRC? La phrase qui normalement aurait dû être prononcée est « Il se peut que cette entreprise n’ait pas inclus des frais que 90 % des soumissionnaires semble avoir inclus ». Avant d’octroyer le contrat, la MRC s’est-elle assurée d’avoir l’heure juste? Il ne faudrait pas croire qu’on a droit à un rabais-surprise.

Le fait est que la variation entre le plus bas soumissionnaire et le deuxième est de 76 %. Sur ce seul point, il y a déjà place à la prudence. Si l’on compare avec le troisième soumissionnaire on atteint 128 % et avec la moyenne des autres entrepreneurs, on atteint une valeur vertigineuse de 365 % de variation. Même en retirant la soumission la plus élevée du calcul (4 449 805,57 $), la différence entre la plus basse soumission et la moyenne des autres soumissions demeure à 300 % de variation ce qui représente 1 361 344 $ d’écart. Suite à cette analyse, pourquoi la MRC se lance-t-elle dans ce chantier, voyant comme nous, que la situation ne semble pas si évidente? Le coût des travaux sera-t-il vraiment celui soumis? La MRC peut-elle s’engager à promettre à la population qu’il n’y aura pas d’extras? En cas de dépassement de coût et suite à la parution du montant final des travaux, la MRC s’exposerait-elle à des poursuites venant des autres entrepreneurs ayant soumissionné?

La décontamination des sols, une dépense significative et encore inconnue

Chose certaine, les coûts de démantèlement ne se résumeront pas à 453 317,68 $,  pour la simple et bonne raison que cet appel d’offres n’inclut pas les frais de décontamination des matériaux de sol, une étape incontournable et majeure lors d’un démantèlement. Le présent contrat concerne seulement l’enlèvement des rails et des dormants, et ce, sans aucune réhabilitation des sols en place. Ce qui veut dire que toute la matière végétale, la poussière d’amiante (utilisée pour la construction de l’assise du chemin de fer), les sols contaminés aux hydrocarbures doivent forcément être disposés du site avant de faire place à la nouvelle assise granulaire de la piste cyclable. Cette assise contaminée doit être excavée, souvent d’une épaisseur de 600 mm (24 po), avant le nivellement de la nouvelle fondation. Si on calcule rapidement ce que ces matériaux excavés représentent en terme de volume, on arrive potentiellement à 225 500 m³ (20 500 camions) de terre contaminée. On est à même de constater les sommes astronomiques dédiées à la manutention, à la disposition et à la décontamination de ces sols. Ceci n’inclut même pas les surlargeurs d’emprise des anciens sites de gares, des dépôts et voies d’évitement souvent très pollués.

Loi 72

La Loi 72 relative à la protection des sols et à leur réhabilitation est claire, la personne qui prévoit modifier l’utilisation d’un terrain est soumise au plan de réhabilitation. Même en tant que locataire du terrain, la MRC a cette responsabilité. La MRC peut-elle à ce jour informer les contribuables des volumes et coûts réels reliés à la décontamination des sols?

L’estimation de la MRC et le financement du Pacte rural 2015-2016, une coïncidence?

Sur les documents d’appel d’offres, la MRC estimait les travaux entre 450 000 $ et 500 000 $. Pourtant, elle avait en main un estimé préliminaire produit par une entreprise compétente du secteur ferroviaire qui évaluait le coût des travaux à tout près de 2 M$. Comment la MRC a-t-elle pu conclure que l’estimation pouvait représenter seulement le quart d’un estimé préliminaire fiable? Est-ce une coïncidence que le montant anticipé des travaux était dans le même ordre de prix que le financement du Pacte rural dédié à la piste cyclable, soit 444 589 $?  

Beaucoup de dépenses et toujours pas la moindre piste cyclable

Le plus déplorable dans tout ce dossier est le montant faramineux dépensé à même l’argent des contribuables à une étape qui, une fois exécutée et payée à fort prix, ne réalise même pas la construction d’un seul mètre de piste cyclable. Il est important de rappeler qu’aucun financement public n’a été confirmé pour ce projet, estimé à 10 M$.

La population doit exiger une gestion plus transparente des fonds publics.

Il serait beaucoup plus cohérent et durable de la part de la MRC d’investir les sommes du Pacte rural dans l’aménagement global de la piste cyclable. Avant de dépenser 453 000 $ sur ce projet, la MRC ne devrait-elle pas avoir la sagesse d’attendre de voir son projet ficelé en entier? Quelle est la garantie actuelle de réalisation? Sommes-nous prêts à courir le risque de laisser en héritage, 32km de terrain en friche, inutilisable, préalablement payé 8,3 M$ par le gouvernement du Québec. Enfin, est-il nécessaire de répéter que cette piste cyclable serait sous bail, permettant ainsi au gouvernement de réactiver ultérieurement son chemin de fer en déplaçant, à grands frais, la voie cyclable?

Ayons une vision rassembleuse, où tout le monde trouverait son compte!

Il serait plus souhaitable de demander à nos 2 paliers de gouvernements, un financement intégral, qui comprendrait la réfection complète du corridor, ferroviaire et cyclable. Les programmes en infrastructure sont davantage disponibles pour la réhabilitation d’un chemin de fer, créateur de richesse économique. De surcroit, les travaux de mise à niveau du chemin de fer peuvent réduire les coûts d’aménagement de la piste cyclable, principalement, en éliminant les frais de décontamination.

 

Suite à la lecture de cet avis, nous sommes en droit de nous poser quelques questions, et nous voulions vous en faire part ;

— Nous sommes à l’aube d’être témoin du démantèlement partiel du réseau, considérant que vous avez demandé 10 M$ au Fédéral, si votre demande se voit refusée, quelle est votre garantie de réalisation de la piste cyclable?

— Serons-nous les héritiers d’un paysage contaminé, et inexploitable?

— Advenant un dépassement des coûts, une faillite de l'entrepreneur ou une poursuite judiciaire, est-ce que la MRC imposera une nouvelle taxe spéciale à ses contribuables?

(en considérant que 66 % de la valeur du contrat ne sert qu'à la disposition des dormants)

— Vous vous apprêtez à déverser 560 tonnes de graviers sur l’emprise, non décontaminée, qui deviendront contaminées à leur tour.

Considérant la Loi 72 sur le changement de vocation de terrain, à combien estimez-vous vos obligations de décontamination?

— Considérant que la firme spécialisée PNR Railworks avait évalué à tout près de 2 M$ les coûts de démantèlement. De quelle façon avez-vous réussi à abaisser votre anticipation des travaux dans l'ordre de 450 000 $?

— Est-ce que l’entrepreneur choisi, sait, et prend en considération, que ce chantier sera scruté à la loupe, par la CCQ, la CSST, et l’Environnement?

 — Les producteurs agricoles, les résidents, et les commerçants, seront protégés de quelle façon contre les intrusions de masse, via l'emprise, tels que VTT et motoneiges dès le lendemain de la soustraction des rails?

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

21 réactionsCommentaire(s)
  • Le comité de sauvegarde est-il prêt à mettre les $$$ nécessaires pour remettre en fonction la voie ferrée? Ce comité sous entend que la MRC de Robert-Cliche agit illégalement (référence pacte rural)! Ce comité sait-il que les 3 MRC de la Beauce sont impliqués..... Elles auraient agies toutes trois en complotant....tant qu'à beurrer épais. La bullshit à son meilleur!

    Robert - 2016-03-29 10:27
  • Peut-on trouver des éléments de réponses là où de tels projets ont été réalisés dans le passé ? Il existe de nombreux exemples au Québec.

    L'argent mis dans les pistes cyclables est un investissement pour économiser beaucoup beaucoup plus dans le ministère de la Santé. Une population en bonne forme physique, c'est très économique.

    Réjean Giasson - 2016-03-29 11:47
  • Sa serait temps que les MRC ce réveille et le MTQ, quel argent sa rapporte au juste le vélo? Pas grand chose et c pas le vélo qui vas crée des jobs. Une voie en bonne état pourrait permettre de ravoir notre train touristique, train marchandise pour sauver nos routes ou bien du vélo rails qui est une belle activité aussi.Une voie en bon état sa serait un plus pour la Beauce.

    Martin - 2016-03-29 17:00
  • avez vous penser a construction edguy quand i la a fait la piste cyclable a saint-marie ses coût ses frais ses des personnes honête et professionnel qui sont toujours là ex. 15 ans et30ans avec des garantie ce sont des personnes q'on peut demander des conseil cela va leur faire plaisir de répondre je crois pour moi que ce serais mieux de le faire à côté de la voie ferré comme il on fait a saint-marie dans la vie il y a rien couller dans le béton on peut changer d'ider merci

    gaby - 2016-03-29 21:04
  • On ne veut pas de trains qui traversent nos villages comme à Lac-Mégantic. Des pistes cyclables ont été réalisées sur d'anciennes voies ferrées partout au Québec, au Canada et dans le monde. Alors que votre comité ne vienne pas nous emmerder avec votre damné train.

    David - 2016-03-30 08:39
  • La soumission de 450 000$ ça ne fait aucun sens. Juste ramasser les 'ties' goudronnés et les faire recycler ça va couter plus que ça! C'est magouilleux à l'os cette histoire là, j'imposerais un moratoire le temps de faire la lumière là dessus, il y a trop d'empressement dans ce dossier de piste cyclable alors que les budgets de constructions ne sont même pas sécurisés!

    Pat Pruneau - 2016-03-30 09:37
  • Premièrement, il n`y as eu aucune consultation public a savoir si les citoiyens étais intéresser, pourtant c`est euux qui vont payer.

    Deuxiemement, je trouve tres risquer financièrement de se lancer dans un tel projet sans aucune subvention, ce sont les citoiyens qui vont avoir a payer la facture.

    Troisièmement, la piste, a ce que je sache, appartient a la MRC. Sur les 10 municipalitées 8 d`entre elle ne participeront pas au financement de la construction de la piste, peut etre qu`ils jugeais que c`étais trop risquer financièrement ou la crainte d`hypotéquer les citoiyens de leur municipalitées.

    Il ne faut pas oublier que nos élus sont nos emploiyers, ils semble l`oublier par moment et prennent des décisions majeur sans faire de consultation public.

    Vous avez des questions des opinions prenez la peine d`allez au séances du conseil des maires, la prochaine est le 13 avril a 20h, au bureau de la MRC Robert Cliche.

    Metal Shark - 2016-03-30 17:05
  • Tres bon articles , les citoyens ont droit de savoir puisque ils ont déjà une taxe spécial sur le dos pour ce projet de piste cyclable , ont ils vus les devis sur une piste longeant la route avec des barrières sécurisées ou le un tracé sur la rive Ouest qui surement serait moins dispendieux pour ces localités payeurs de taxes spéciales et du pourquoi que ces autres options ont été balayées du revers de la main sans l avis du public, qui devra payer la note de 10 million et surement avec un surplus. Nous devons nous questionner sur l urgence de démolir au frais des citoyens sachant que ce 10 millions n est pas dans les coffres de la ville .De plus la ville , dans son engagement devra surement faire face a un débordement des frais pour éliminer les matériaux , résidus contaminés, Prendre en considération que la MTQ peut en tout temps demander a démolir cette piste cyclable ( donc tout sera a recommencer en frais et au risque de ne plus avoir de piste cyclable ) pour ces payeurs de taxes des municipalités Une logique s impose l option de 3 choix 1 suivre le le tracé des rails a ces côtés comme des villes ont fait ( EXEMPLE STE-MARIE , etc ) 2 suivre la route avec barrière de protection ou 3 un trajet sur la rive OUEST comme ailleurs dans la BEAUCE , Les gens se doivent d être tenus au courant de ce débat et non être tenu a l écart par nos politiciens .

    LOGIQUE - 2016-03-31 11:17
  • Attention citoyens de la MRC Robert Cliche et surtout au citoyens de St- Joseph et Beauceville , a la question posé a nos élus que voici ... Quand le MTQ reprendra possession des rails , ce qui restera toujours dans ces droits , quel en sera les conséquences versus la piste cyclable ? RÉPONSE de nos élus ....la MTQ nous dédommagera ..... Quoi !!!! je vous explique la démesure de nos élus face a leurs irresponsabilités ....voici les gens payent déja une taxe spéciale pour la piste qui coutera plus que 10 millions , encore les gens devront payé une taxe pour que le gouvernement donne une subvention pour la piste , les gens vont payé encore par le biais des taxes pour l entretien de la piste , ........ si on suit la logique de nos élus , le MTQ vas donc leur repayer la piste 10 millions qui ne pas oublier sera pris encore dans les poches des citoyens ( ne jouons pas a l autruche ici ) de plus les même citoyens devront repayer pour refaire une autre piste cyclable qui celle ci coûtera fort probablement le double de la première 20 millions et plus ..... alors qui sera perdant dans cette saga ? .... les citoyens qui auront acceptés l illogique de nos élus a placer cette piste cyclable sur un ti bout de tronçon de rail ....... au risque que dans peut de temps ... il perdent tout ...... argent et piste cyclable et une dette a ne plus en finir ..... Question pourquoi nos élus ( st-Joseph Beauceville désirent prendre un risque si démesuré avec des frais de démantèlement ? sans avoir au prérequis les sommes globales ? pourquoi prendre un plan ( voie ferrée ) qui ne donne aucune garanti de la viabilité de la piste ? Pourquoi le public est il si peut informé au risque de payer une piste cyclable 3 fois a coût de 10 millions donc plus de 30 millions et même de ne jamais la voir de visu , ou même de la perdre TOTALEMENT faute d erreurs du départ de cette aventure qui pourrait être selon moi MIEUX GÉRÉ avec un AUTRE TRAJET qui sera GARANT au service de LA POPULATION

    HELENE - 2016-03-31 14:22
  • Y'a pas juste Donald Trump qui dis n'importe quoi.

    HiL la Rie - 2016-03-31 15:24
  • gaby - 2016-03-29 21:04

    Je suis en accord avec votre opinion Gaby .... une compagnie qui a déjas l expertise dans ce domaine je précise Edguy qui est assujetti a nous rendre une piste cyclable et viable en parallèle avec la voie ferré serait la solution , pourquoi nos élus ne l envisagent ils pas ????? leurs réponses des élus prix plus dispendieux , je ne le crois pas ,car avec les frais de décontamination , obligatoire assumés par 2 villes et non 8 la facture sera plus salé , donc le risque est trop élevé et les citoyens seront tous perdants

    qui vas payer les erreurs de nos élus - 2016-03-31 18:09
  • Toujours surpris d'entendre des commentaires des "défenseurs" du train...alors que personne veut mettre les $$$ nécessaires à la réfection de la voie ferrée! Même les compagnies supposément intéressées ne veulent pas défrayer ces coûts. Un train à 10 miles à l'heure qui verse même à cette vitesse dans la ville de Beauceville....de toute beauté. Peut-être devrions-nous réinstaller le télégraphe!

    Georges - 2016-04-01 12:08
  • Le rail peut cree des emplois. Pas les pistes cyclables.

    Thierry - 2016-04-01 14:47
  • @Thierry Le rail peut créer des désastres, brûler des villages, tuer des familles, briser des vies.
    Prenez votre vélo, ce sera mieux pour la santé de tout le monde.

    David - 2016-04-02 08:23
  • @David. J'ai un très grand respect de ce qui s'est passé à Megantic, et surtout pour les familles.
    Mais il faut cesser de croire qu'a cause de cette catastrophe, tous les trains sont des sources de malheurs. Sinon, dans une idée inverse, je vous invite surtout, à ne plus prendre l'autobus, et surtout ne pas en côtoyer ( car en 1998, 48 personnes de St-Bernard ont périt dans un ravin) . Je vous invite aussi, à ne plus prendre l'avion, car, il en tombe 2-3 par semaine, et ce, même si vous êtes une personnalité connue. Je vous invite à ne pas prendre le bateau, car, en 1912, 1513 se sont retrouvés au fond de l'atlantique nord.
    Oh, je vous invite aussi à ne surtout pas prendre votre automobile, car, au Québec, elles ont faits 399 victimes.
    ( Au final, je fini par comprendre pourquoi vous devez aller travailler au vélo, si vous êtes aussi craintif)

    Revenons à des faits utiles.
    Si même la mairesse de Megantic a dit ''Nous avons étés victimes d'une catastrophe humaine, mais le service ferroviaire doit reprendre avant que nous devenions une catastrophe économique".... elle doit avoir trouvé une dose de courage et de logique.

    Et au final ; sur le réseau du Quebec-Central, appartenant à l'etat, il est actuellement non-permis de faire du transport de marchandise dangereuses.

    Revenez-Sur-Terre - 2016-04-02 18:11
  • Les nostalgiques du train, assez c'est assez. On vous a beaucoup subventionné, et pour rendre utilisable les voies, faudrait encore remettre des $$$Millions que vous n'avez pas. Donc, trouvez vous une autre cause. Tiens, j'y pense, achetez-vous un vélo!

    En vélo, c'est bien - 2016-04-02 21:20
  • M. En vélo c'est bien.

    Avez-vous seulement lu le contenu de ce texte? Il n'est pas question ici de nostalgie ferroviaire, mais d'élus sur le point de dépenser tout près d'un demi million pour un projet qui n'est toujours pas subventionné, ça c'est du pur gaspillage de votre propre argent qui devrait servir plutôt à vous construire une piste cyclable selon vos moyens. Cet aveuglement volontaire est malheureusement souvent la cause de nos pires histoires de gaspillage de fonds publics.

    Je suis toujours surpris de la faiblesse argumentaire des gens qui se ruent contre le ferroviaire, à l'inverse, les intervenants à la sauvegarde du réseau sont toujours là à présenter des chiffres, des statistiques, brefs, tout sauf de l'émotion qui origine normalement de la nostalgie, émotion comme vous l'avez témoigné dans votre intervention.

    Je considère donc que pour vous, que cela en coûte 1M du KM, tant et aussi longtemps que vous pédalerez ce sera acceptable, restera à vos enfants à payer la note, si vous en avez bien sûre.

    Je suis toujours inquiet de voir à quel point on vise bas pour notre région, on est là, en 1980 à se battre pour démanteler une voie ferrée, comme si c'était LA seule option. À l'inverse, les villes activent de 2016 s'interrogent sur leur moyens de transports, élaborent des plans de train de banlieue pour leur futur, considèrent le ferroviaire comme outils d’attraction majeur à la venue de nouvelles entreprises, mais pour comprendre cela, il faut sortir de la Beauce.

    Et oui ça va coûter quelque chose de remettre le rail sécuritaire, on a pourtant dépenser 80M pour un seul pont de l'A-73 avec comme cerise un beau système de déglaçage automatique à 2,7M. 80M aurait pu permettre de réhabiliter la voie ferrée de Vallée-Jonction à Lac-Frontière. Pourquoi toujours jouer la carte de la fausse stupéfaction?





    Benoît - 2016-04-03 21:30
  • Rapidement, quelques chiffres ;

    - La piste cyclable en Beauce-Sartigan ; 66 000 $ /km (juxtaposee à la route)
    - La piste cyclable en Nouvelle-Beauce : 166 000 $ /km (juxtaposee à la voie ferrée)
    - Le projet de la piste cyclable en Robert-Cliche ; 333 000 $ /km.

    - Réhabiliter le chemin de fer ; (10mph) ; 200 000$ /km
    (20mph) ; 300 000$ /km

    Construire une autoroute ; 25M$ /km.
    ( c'est un autre dossier, mais en terme de référent)

    Cela dit, alors je trouve drôle que la MRC, qui se dit la moins populeuse, la moins riche, le moins de payeurs de taxes....
    Se penchent sur l'avenue la plus honereuse....

    Les payeurs de taxes sont invités à se poser des questions !

    Mes Poches Sont Vides ! - 2016-04-04 12:31
  • Comme je l'ai mentionné il y a quelques années,si nous avions eu deux MRC au lieu de trois,la piste cyclable serait complètée.La MRC Robert Cliche devra réalisé des prouesses financièrement pour payer le trajet qui traverse sont territoire.

    Jacques - 2016-04-05 10:39
  • ce ben beau toujours parler d'argent... un train ce laid ,ça pue ,ce bruyant pis ce une bombe a retardement rien pour aider des gens a s'installer ici et avoir une qualité de vie ..... une piste cyclable ce beau ce vert ,ce familial sa apporte une qualité de vie .
    le train ces archaïque et dépassé..

    Eric. - 2016-05-28 12:53
  • À la mi mai il y a eu une assemblée à l'hôtel de ville de st-joseph pour l'information sur la piste cyclable dont les responsables ont informé les citoyens, On paie pour des projets comme les olympiques ou pour des projets de toute sorte comme des subventions pour des pistes cyclables des grandes villes et on ne s'en sert pas comme ceux qui demeure tout près.

    vachon - 2016-06-09 09:29