Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 juillet 2010 - 16:03

Michael Ignatieff prend un bain de foule à Frampton

Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Le chef du Parti libéral du Canada, Michael Ignatieff ,a poursuivi sa tournée Libéral Express en Beauce. Dans son discours devant quelque 200 libéraux, Michael Ignatieff a affirmé qu’il n’y a aucune circonscription gagnée à l’avance pour les conservateurs.  Accompagné du candidat libéral dans la circonscription de Beauce, Claude Morin, ainsi que du député vedette Justin Trudeau, Ignatieff s’est prêté à un bain de foule où il a distribué les poignées de main et servi les crêpes aux personnes venues le rencontrer à Frampton. Richard Poulin a suivi le chef du PLC Michael Ignatieff et son candidat Claude Morin et a préparé le reportage télé qui suit.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Je suis d’accord sur toute la ligne avec M Ignatieff. Le gouvernement conservateur ne favorise pas le développement ou n’aide pas les entreprises à exploiter des horizons nouveaux tels que l’Asie et l’Amérique du Sud. Il dépense notre argent et ne favorise pas nos intérêts. Pour avoir une Beauce économiquement forte, il faut avoir accès au même service de télécommunication et routier qu’à Montréal ou Toronto sinon cela peut devenir une béquille pour les entreprises de la région. Encore là, plutôt que de faire du porte à porte et dire aux gens qu’ils sont beaux et fin, notre député conservateur, M Bernier, devrait se retrousser les manches et travailler aux développements économiques de notre région. Daniel Jacques

    Daniel Jacques - 2010-07-30 12:30