Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 septembre 2014 - 10:00

L’édifice Bon-Pasteur sera démoli au coût de 803 675 $

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 27
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

En séance du conseil qui se tenait ce lundi, les élus municipaux auront finalement tranché pour la démolition de l’édifice Bon-Pasteur situé au 300 de la 18e Rue à Saint-Georges. Au total, le coût des travaux s’élèvera à 803 675 $. Roland et Guy Vachon inc., entreprise de Thetford Mines, ont obtenu le contrat en déposant la plus basse soumission.

La décontamination puis la démolition des lieux s’amorceront au plus tard ce printemps puisque la Ville souhaite que le tout soit complété pour le début juin 2015.

Les frais de maintenance de l’édifice inoccupé s’élevaient à environ 100 000 $ annuellement. Pour 2014, cette somme se situera aux alentours de 95 000 $ selon Claude Morin, maire de Saint-Georges. Ajoutant à cela le coût final des travaux, la saga de l’édifice Bon-Pasteur aura coûté près de 900 000 $ aux contribuables cette année et un peu plus de 1,5 M$ depuis l’acquisition de la bâtisse en 2010.

Soulignons que la présence d’amiante en grande quantité aura fait gonfler considérablement la facture. En effet, en juin dernier, le maire de Saint-Georges affirmait en entrevue que la démolition de l’édifice seul coûterait entre 70 000 $ et 80 000 $.

Pas un stationnement

Pour le conseiller Serge Thomassin, il est hors de question de voir cet endroit être réduit à de simples espaces de stationnement. « C’est certain que pour toutes les années où j’occuperai mes fonctions, je vais me battre pour qu’il y ait quelque chose au point de vue culturel à cet endroit », soutient-il.

Rappelons que le maire avait évoqué lors d’un dîner à la Chambre de commerce en juin dernier que l’endroit pourrait devenir un stationnement. En entrevue ce lundi, celui-ci avait mis de côté cette option et souhaitait plutôt aller de l’avant avec un projet culturel rassembleur.

Pour l’instant, plusieurs idées sont à l’étude en vue de la réutilisation des lieux, mais rien, selon Claude Morin, n’a encore été décidé. Du côté de la Ville, on parle surtout d’une période de quatre ou cinq ans avant de définir le projet final. Bonne nouvelle pour les citoyens qui n’auront pas à payer inutilement pour un édifice désuet et inoccupé pendant que les élus en seront au stade de réflexion.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

27 réactionsCommentaire(s)
  • mais si on compte ça autrement, la facture total de 900 000$ équivaut à payé pendant 9 ans ce qu'elle nous aurait couté en entretient. wow, quel économie..... mais je ne comprend pas pourquoi décontaminé ce qui doit être démolie, ça ne fait pas de sens. Mettez la pelle dedans pis, j'aimerais bien savoir pourquoi il faut fait autant fait attention pour démolir la raison de l'amiante n'est pas une raison mais à l'air d'une défaite pour augmenté le prix. si quelqu'un en construction peut me répondre j'aimerais bien. Je ne dois pas être la seule à trouver ça exagérer comme précaution.

    Annie - 2014-09-23 10:12
  • Ce qui serait bien, c'est de faire un encan avec tout les meubles et oeuvre présent dans le bâtiment afin de financer la démolition du bâtiment. Si l’encan permet d'amasser disons 50 000$, c'est 50 000$ de moins à payer!

    P-O - 2014-09-23 10:14
  • bell heritage des sœurs une batisse contamine et un ancien conseil qui nous laisse une autre surprise vivre l art et la culturequant cest encore les payeur de taxe apres ;le quai pinon le couvant des sœurs quel sera la prochaine surprise

    citoyenne - 2014-09-23 10:56
  • @Annie

    L'amiante doit être enlevée par des professionnels et requiers beaucoup d'équipements dispendieux. Il faut délimiter le lieu de travail à décontaminer et l'isoler bien étanche. Avoir un système de ventilation avec des filtres spéciaux qui assurent une pression négative. les employés doivent porter une combinaison étanche et avoir un système de respiration avec des filtres spéciaux. L'amiante est mise dans des sacs étanches et scellés. Ensuite dépendant du niveau de danger, les employés doivent avoir une salle pour se changer et doivent prendre une douche après avoir sorti du lieu. Quand une pièce est terminée, on doit tout démonter et remonter les installations pour la prochaine pièce.

    Et non ce n'est pas possible de juste "mettre la pelle dedans" quand il y a de l'amiante, on parle de la santé des travailleurs, des personnes qui habitent dans le voisinage et surtout de tout les gens qui utilisent la bibliothèque, spécialement les enfants.

    Je crois que 800 000$ ça vaut bien la santé des (plusieurs) centaines de personne qui pourraient être exposés à l'amiante. Si quelqu'un s'oppose à ce montant, qu'il s'occupe de tout les frais médicaux futures encourus par la négligence.

    Jeff - 2014-09-23 11:24
  • merci pour l'explication Jeff.

    La partie des employés qui doivent se changer et tout le reste, le problème ne se poserait pas en mettant la pelle dedans. :P

    Vous n'êtes pas le seul à avoir peur de l'amiante mais je me fait l'avocat du diable en pensant que peut être y'a du monde qui se font un malin plaisir à se faire de l'argent en amplifiant ses soi-disant problème d'être en sa présence très limité dans le temps et surtout ne pas avoir personne qui la touche de près.(de là l'idée de mettre la pelle dedans)

    mais il se peut aussi que je sois complètement dans le champs auquel cas tant mieux. car de toute façon ça ne sera pas mon questionnement qui les fera changer d'idée.

    Annie - 2014-09-23 16:31
  • @Annie

    la réglementation sur l'amiante est fédérale, ces normes sont obligatoire à suivre, ça coûte ce que ça coûte. Surtout que le couvent est attaché à la bibliothèque, on ne peut pas juste mettre la pelle dedans et créer autant de poussière. La démolition n'est pas simplement un jeu, il y a des procédures à suivre et de la planification à faire.

    Peut-être qu'on ne devrait pas avoir aussi peur de l'amiante, mais ici on parle d'un édifice qui sera en fonction pendant la démolition et d'une présence forte du publique à proximité des travaux. On ne peut pas se permettre de négliger la santé d'autant de monde à cause d'un peut-être, il y a beaucoup trop de risque et personne ne veut avoir la santé d'autant de personne sur la conscience.

    Jeff - 2014-09-23 18:09
  • En ce qui me concerne, je suis bien contente que les projets futurs soient autre chose que de simples stationnements, à mon avis il y a bien d'autres choses beaucoup plus utiles à faire avec cet espace. Bravo M.Le Maire!!!!!

    Diane - 2014-09-23 18:58
  • Voyons donc l'amiante... je connais un monsieur de 86ans qui met de l'amiante dans son gruau le matin... pis ya toujours ben 86 ans

    Bill - 2014-09-23 19:33
  • Merci Jeff pour vos explications très claires et justes. Et à Annie vous irez parler aux ex travailleurs encore en vie et aux conjointes veuves de travailleurs de mines d'amiantes décédés pour savoir ce que l'amiante peut faire. Et mettre la pelle la dedans en supposant que ce soit sécuritaire (ce qui ne l'est pas) vous allez les mettre où les déchets contaminés? Les enfouir? Avez-vous une cour assez grande pour ça et êtes-vous disposée à défrayer tous les coûts élevés de l'entreposage ou de l'enfouissement. Êtes-vous prêtes à prendre ces risques pour vous même? Pis "la loi c'est la loi", fin de l'histoire.

    Claire - 2014-09-23 19:36
  • Je suis d'accord avec ANNIE,on fait tout un plat avec l'amiante parce que c'est un édifice public.Pourtant ,lorsque vous allez à Thetford,vous voyez des montagnes de résidus d'amiante à ciel ouvert.Bon nombre de constructions contiennent de l'amiante aujourd'hui et elles sont encore debout et habitées.Il y a surement déjà eu des rénovations à cet édifice peu importe l'ampleur,avait-on besoin de technicien spécialisé en raison de la présence d'amiante.Bref,on lave la batisse avant de la démolir.

    Jacques R. - 2014-09-24 07:35
  • le montant de 8 cent mille n est pas bon il faudra refaire une partie du mur entre les deux 3cent mille et refaire le terrasement cent vingt cinq et cest a part des surprise oui il faut le defairemais le montant final sera tres superieur avec des projet de la culture er les arts il faudra y mettre le prix attender de voir le cout final

    hors taxe - 2014-09-24 08:09
  • les sœurs ont passer tout un sapin a l ancien conseil ils se sont debarrasser de leur vielle batisse et c est nous les citoyens qui payons cest de valeur pour mr morin et les conseiller ils herite de la vision de l autre gans qui voyait seulement leur beau projet il y a beaucoup de gens qui ne parle pas le quai pinon a l ambandon et le vieux couvant et une parti de la premierre avenue vers l usine de filtration qui ressemble aun village je pense quil était tant de changer les gens en place

    un voyent - 2014-09-24 08:49
  • être en contacte des années avec l'amiante et faire démolir une bâtisse sans contact physique d'un humain vous trouvé que ça se compare?

    J'ai pas écris que c'était pas dangereux pour la santé seulement que le peu de temps que la démolition et ramassage par conteneur se ferait, le risque était peut être pas si grand que ça et que les précautions et frais prévu pourrait être évité . Pour le après, le tri se fait mais ailleurs et à moindre coût car à en croire Jeff, ça fait du taponnage de décontaminé tout ce beau monde et les déplacer et replacer à chaque changement d'étage.

    un exemple: si une maison est contaminé par des moisissure, champignon etc.. Est-ce qu'on la nettoie avant? à mon idée non, on met la grosse pelle mécanique dedans et tout ce qui va avec. Donc pourquoi c'est pas pareil avec l'amiante?

    ça sera pour moi mon dernier commentaire.

    Bonne journée à tous.

    Annie - 2014-09-24 10:18
  • J'ai entendu a quelques reprises qu'ils se servaient de l'amiante pour faire de l'asphalte.....et mes oncles et leurs famille ont passé leur vie dans les mines de THETFORD et ils se portent tous tres bien je capotte de voir les gouvernements venir fou avec ca et ils les ont subventionnés pendant tres tres longtemp.....

    Jean reviens pas - 2014-09-24 12:27
  • quel beau cadeaux des noons et de la ville faut payer pour detruire pas fort comme vision du futurequant cest pas ton argent tu peux prendre les decision que tu veux quel comite de la ville avait prit la gestion de ce projet qui ne tient plus apres 4 ans jespere que les elus auront une bonne reflexion

    seraphin - 2014-09-24 18:04
  • À tous les citoyens qui s’auto-proclament experts de l’industrie de la construction et qui jugent que l’amiante ne cause aucuns dangers pour la santé, je crois qu’il est important de rétablir les faits :

    1- Lorsque l’amiante est en place dans un mur et ne bouge plus, elle n’est pas dangereuse pour la santé.

    2- L’amiante devient dangereuse lorsqu’elle est transformée en fibre et est manipulée par les travailleurs. C’est à ce moment qu’elle peut pénétrer dans les poumons et s’y attaque. L’amiante devient alors comme des petites aiguilles qui rentrent dans la membrane pulmonaire et cause des petites cicatrices.

    3- Les symptômes peuvent apparaître de 10 à 30 ans après les premières manipulations. La dégradation des poumons s’effectue lentement, au fil des années.

    4- Ce n’est pas nécessairement tout le monde qui travaille avec de l’amiante qui tombera malade, chaque corps est différent. Vos anecdotes de mononc qui a travaillé toute sa vie avec de l’amiante et qui en met dans son gruau ne prouvent rien.

    Si le bulldozer devait rentrer direct dans l’édifice du bon pasteur, sans aucune précautions, la poussière d’amiante pourraient affecter les gens qui vivent dans le quartier environnant.

    Lors des attentats du 11 septembre, plusieurs pompiers et policiers qui ont travaillé sur les ruines sont morts après quelques années, ayant inhalé une quantité trop grande de poussières contenant entre autres une grande quantité d’amiante.

    Donc à tous les gérants d’estrades qui aiment s’improviser experts en amiante et en démolition alors qu’ils n’ont clairement aucunes connaissances pertinentes, je vous prierais de vous informer avant de répandre vos faussetés sur internet.

    Source : je suis un professionnel dans l’industrie de la construction depuis 5 ans, et j’ai travaillé dans des projets où il a fallu décontaminer de l’amiante.

    Alexandre Dutil - 2014-09-25 11:28
  • Si l'édifice est conservé: "une décontamination des lieux atteindrait les 700 000 $" Selon Claude Morin... Je comprend pas, si le bâtiment est conservé, les coûts seraient moindres. En plus il faut compter les coûts de reconstruction d'une nouvelle infrastructure. Pourquoi ne pas utiliser cette édifice comme prévu initialement, soit à servir la communauté?

    Regardez cette vidéo de Normand Delessard qui nous montre la propreté et la bonne état de ce bâtiment vacant: https://www.youtube.com/watch?v=NrUA5cTn4mI&list=UUvp7wzFwZhz0JTZjHvE8-3g

    Une pétition est toujours en ligne pour la sauvegarde de l'édifice: https://secure.avaaz.org/fr/petition/Ville_de_SaintGeorges_de_Beauce_Contre_la_demolition_de_ledifice_BonPasteur/share/?new

    Carl - 2014-09-25 11:40
  • Merci Alexandre Dutil,

    Pour les autres, ça me fait plaisir de répondre à des questions. Mais si vous avez pas envie de savoir comment ça fonctionne, ben demandez pas comment ça fonctionne...

    Jeff - 2014-09-25 12:06
  • Voici mes suggestions: LA salle de spectacle; sinon un édifice avec des locaux dont certains seraient équipés de pianos, qui pourraient être utilisés régulièrement par des organismes sans but lucratif, i.e. pratiques de chorales, cours de musique, concours Clermont Pépin, pratiques de théâtre ou pratiques de différents spectacles locaux, réunions de toutes sortes pour ces OSBL du domaine culturel.....etc.

    Lou - 2014-09-25 13:12
  • Je voudrais savoir combien de personnes en soufrent de cet amianthose qui ont habite ce bâtiment,combien de religieuses ou de travailleur en sont morts.des dépenses complètement inutiles nos policiers devraient surveiller la boisson dans les autos ça tue beaucoup plus que l'amiante et ça rapporterait dans les coffres vident de la vill

    Pier - 2014-09-27 13:49
  • @Pier

    le problème de l'amiante c'est quand tu la déplaces, pas quand elle cachée dans les murs... et une batisse en démolition n'empêche pas les policiers de faire leur travail, je ne comprend pas trop votre lien, c'est comme si selon vous, les policier ne peuvent plus effectuer leur travail si on fait des travaux de démolition. Sans oublier que le service de police est maintenant effectué par la SQ, pas une cenne de plus pour la ville ici.

    Jeff - 2014-09-29 09:22
  • le total de la facture sera beaucoup plus cher vous verrez a la fin des traveaux l autre conseil cest fait passer un sapin par les sœurs ont vous laisse la batisse et les problèmes avec en plus il faut la detruire c est pas grave cest seulement vos taxes citoyen tanner de ce faire avoir cest pareille avec le quai pinon personne ne le voyait ont remait a plus tard et ont plante des fleur et arbre et un peu de sculture et tout le monde est content cest quoi la prochaine surprise a venir aux frais des conttribuable

    jazeur - 2014-09-29 10:59
  • je suis cent pour cent d accord avec jazeur quel sera le prix final pour tout remette en bonne états pas seulement la défaire mais reparer et faire du parking quant il y a des spectacle devant l eglise les rues sont pleine et les deux ecoles le jour c est plein alors ficher nous la paix avec des idees de sculture et d art garder les dans le coin de l arena de toute manière personne ira voir en arriere du bon pasteur cest seulement des idees dune petite gans qui aime se faire voir dans les journal

    citoyen e st georges - 2014-09-29 17:03
  • quel conseil avait prit la batisse du bon pasteur a quel prix pour en faire quol aimerait des reponses svp cest un elephant blanc belle facon de gaspiller nos taxes

    ti jeanne - 2014-09-29 18:16
  • C'est aussi gros que l'histoire du Stade Olympique et du Colisée Pepsi! On pourrait dire que c'est le bébé des éléphants blancs de Montréal et de Québec. Qu'on le démolisse au plus vite et qu'on passe à autre chose de constructif.

    Eric - 2014-10-01 12:01
  • Le Maire est tombé sur le coco avec son conseil. Problèmes d'amiante. Ouais pis! Des religieuses y ont vécus depuis des années sans problèmes majeurs. Le problème ici est que s'il se fait des rénovations dans le bâtiment, il y aura des poussières d'amiante. Et personne au conseil de ville n'a pensé une minute d'en faire un OMH? De loyers modiques sans aucune transformation ou manipulation d'amiante? Une coop d'habitation par exemple. Combien d'étage? 5 x 20 chambres par étage x 2 ailes = 200 chambres. A 100.00 la chambre ça fait des revenus de 20,000 par mois donc logiquement 240,000 par année et le prix est un minimum vraiment cheap. A 250.00 la chambre ben, y a des profits qui se perdent au conseil de ville ou ben y savent pas compter les beaucerons. Une coop d'habitation pourrait facilement reconvertir l'édifice incluant l'amiante à enlever et la ville récolterait des taxes ensuite sur l'édifice valant plus de 1 million sur le rôle d'évaluation. Pis des logements pas cher à st-georges, y en manque pas à peu près. Même à 100 piastres la chambre, mettez une annonce provinciale et l'édifice va se remplir dans le temps de le dire. Oui des bs pour la plupart et qui cherche à économiser des sous pour mieux manger, argent dépensé dans les épiceries du coin, vêtements à acheter localement et ainsi de suite. bref, un manque de vision économique. déplorable, que dire de plus.

    MichelC - québec - 2014-10-02 19:19
  • daccord avec michel de quebec je suis sur que l hôpital et le siminaire a st georges ont de l amiante et personne ne chiale des chambre aprix modique pour des travailleur ou personne a revenu modique il manque des motel a st georges et quant il y ades tournois il na pas assez de chambre pas des chambre pour des droguer avec un reglement pour avoir la paix et unepetite cafeterias pour aider les gens apres un sinitre comme megantic ect en pensant ce nest pas la foute du maire morin cest plutôt l autre conseil qui avait de grand projet et aujoudhui ont ne les voie plus il ya surement unbeau projet avec cs vieille ediffice comme ont voie ailleur le vieux pont a été detruit et ont va detrire unautre page dhistoire de st georges un jour il naura pas beaucoupde souvenir de notre ville detrison tout pour l art et la culture un petit musee pour les sœurs un lieux pour les jeune faire de la peinture de la musique de l art un jardin avec des sculture er fleur s toute les forme dart comme vous vouler imposer a la population ca cest de la vision d une ville vous allez detruire pour faire la memme chose je me pose toujour un equestion l autre con seil voulait faire quoi avec le couvent ilyta pas grand monde qui le sait il ne le savait pas peux etre eux meme et aujourdui ont detruit sans savoir ont effeace ce petit probleme avec la pelle et ont fait quoi avec

    un penseur - 2014-10-06 09:33