Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 décembre 2014 - 06:01 | Mis à jour : 11:01

Autoroute transfrontalière, dette et embauche de pompiers à l’ordre du jour au conseil de ville

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 4
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Ce lundi 8 décembre se tenait une séance du conseil à la Ville de Saint-Georges. Parmi les nombreux points à l’ordre du jour, l’autoroute transfrontalière vers les États-Unis, le paiement de la dette et l’embauche de pompiers volontaires figuraient à la liste.

La Ville de Saint-Georges a en effet signifié son intérêt et a donné son appui à la réalisation d’une autoroute transfrontalière vers le Maine. « D’un commun accord, tous les maires de Beauce-Sud ont présenté la même résolution. Pour une fois, nous sommes solidaires dans la Beauce pour montrer qu’il faut faire avancer ce dossier-là », explique le maire Claude Morin.

Cette résolution a pour objectif de démontrer l’intérêt de la Ville dans ce projet auprès du gouvernement provincial. Rappelons que le député de Beauce au fédéral, Maxime Bernier, appuyait en octobre dernier le prolongement de l'autoroute 73 vers le Maine pour en faire une autoroute transfrontalière. (Article de référence ici)

Évoquant l’argument économique pour la région, le maire de Saint-Georges croit également qu’un tel projet permettrait de diminuer le trafic dans la Ville. « Si nous avions une autoroute urbaine, ça réduirait énormément le trafic au centre-ville », fait-il valoir en faisant allusion à la circulation engendrée par le Parc industriel.

Paiement de la dette

Par ailleurs, une résolution autorisant l’utilisation des surplus et soldes disponibles pour le paiement comptant de la dette à refinancer a été adoptée.

« Il y avait un billet de dette échu qu’il fallait renégocier, mais nous avions un 750 000 $ disponible », précise le maire. Jugeant que la Ville n’avait pas besoin de cette somme immédiatement, ce dernier a demandé à ce que le montant serve à réduire ledit billet de dette.

Selon Claude Morin, la dette brute de la Ville s’élève à près de 65 M$ alors que la dette nette tourne autour de 51 M$. Les citoyens pourront avoir l’heure juste à ce sujet le 15 décembre prochain lors du dépôt du budget municipal.

Nouveaux pompiers volontaires

Outre part, les conseillers ont adopté une résolution visant l’embauche de sept pompiers volontaires au sein du service de la municipalité. Le nouvel effectif viendra se greffer au personnel déjà présent.

« Notre personnel de pompier commence à vieillir. Quelques-uns ont demandé leur démission, alors nous avons donné le feu vert pour engager de nouveaux pompiers volontaires. La majorité de ceux-ci sont déjà formés et se joindront à une excellente équipe », conclut le maire de Saint-Georges.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Une autoroute transfrontalière, ça s'appelle, se tirer dans
    le pieds. Là pu de touristes à Saint-Georges, on passe
    tout drette.......




    Jo labbé - 2014-12-09 10:02
  • Je ne crois pas que le prolongement de l'autoroute vers la frontière va empêcher les touristes de venir. Si nous avons quelque chose d'intéressant à leur montrer, nous réussirons à les attirer. D'ailleurs, je pense qu'au contraire, le fait que nous serons plus accessibles à la population de la grande région de Québec, va plutôt les attirer. L'autoroute vers la frontière va désengorger le trafic dans notre ville et éloigner le trafic lourd de sorte que la 173 vers Saint-Côme et Armstrong sera plus sécuritaire pour le transport local. Bravo à nos élus. Pour une fois, vous êtes tous d'accord pour quelque chose de positif et de constructif. J'espère me rendre à Saint-Côme sur l'autoroute de mon vivant.

    R. Poulin - 2014-12-09 10:57
  • Je doute que le Maine veule vraiment prolonger son autoroute jusqu'aux douanes. C'est possible, mais permettez-moi quand même d'en douter.

    Frédéric Poulin - 2014-12-09 16:20
  • notre deputé parle d autoroute ca fait oublié les dernieres hausse de taxe de toute sorte.

    o - 2014-12-12 12:42