Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 janvier 2011 - 02:01

L'opération Constat permet de cibler certains axes de développement au centre-ville de Saint-Georges

Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Une cinquantaine de citoyens ont participé à la consultation publique, qui s’est tenue mercredi, dans le cadre de l’opération Constat qui a pour but de recueillir les idées qui permettront de revitaliser le centre-ville de Saint-Georges.  Les intervenants de la Fondation Rues principales et le chargé de projet dans le cadre de la revitalisation du centre-ville Pier-Olivier Morissette ont dressé un portrait des forces du secteur, mais aussi des points qui pourraient être améliorés. 

Les points à améliorer
D’entrée de jeu, Brigitte Aussant de Rues principales a donné l’exemple de la ville de Saint-Raymond-de-Portneuf qui a revampé son centre-ville.  Après trois ans, les commerçants du secteur ont enregistré une hausse de 20 % de leur achalandage. Dans la collecte d’opinions, réalisée auprès de groupes cibles, on a noté entre autres la présence de plusieurs restaurants.  En contrepartie, on souligne qu’il y a très peu de diversité et qu’il y a un potentiel à ce niveau.

Pour sa part, M. Morissette a indiqué que l’on se doit de déterminer quelles sont les fuites commerciales afin de venir combler ces besoins.  Dans les commentaires recueillis, on note l’importance de développer un axe culturel que ce soit par le biais de scènes extérieures ou d’un attrait majeur. 

Le coordonnateur de Rues principales, Jean-Yves Bernard, a souligné un certain nombre de points qui ont été évoqués lors des rencontres. Parmi ceux-ci, on constate qu’il y a très peu de signalisation pour indiquer où est le centre-ville. Il serait aussi important de créer un parc linéaire qui permettrait de faire la jonction entre le centre-ville et le secteur Rendez-vous à la rivière.  Instaurer une chartre des couleurs afin d’inviter les propriétaires qui rénovent à harmoniser les couleurs de leur bâtiment avec celles de leur voisinage. Les personnes interpelées souhaitent également que l’on plante des arbres à plusieurs endroits.  L’organisme constate aussi l’importance d’effectuer une réflexion sur la circulation au centre-ville afin de régler la congestion que l’on vit dans le secteur du pont David-Roy. 

Suggestions
Quelques personnes ont pris la parole au terme de l’assemblée, dont Jérôme Gendreau.  Celui-ci a souligné l’importance qu’il y ait des actions rapides qui viendront convaincre les Georgiens du bienfondé de cette revitalisation.  D’autres intervenants ont souligné l’importance de retravailler la 120e Rue, qui deviendra une porte d’entrée du centre-ville, avec l’arrivée de l’autoroute. Enfin, certains ont incité le Comité de revitalisation à faire une place aux artistes des arts visuels, un autre a invité la Ville à développer une piste de ski de fond qui longerait le centre-ville alors qu’un dernier a invité les jeunes à participer à ce processus.

Précisons que le comité de revitalisation et les intervenants de l'organisme Rues principales déposeront leur rapport et leurs suggestions au cours du mois d'avril prochain.

Richard Poulin s'est entretenu avec Jean-Yves Bernard, coordonnateur de la Fondation Rues principales.  Dans l'entrevue télé qui suit, M. Bernard résume les principales suggestions recueillies auprès des groupes cibles et lors de la consultation publique. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Belle entrevue, Richard ! Intéressant, instructif...la communication est un des points majeurs à exploiter dans notre région afin de faire savoir à la population, ce qui se fait et/ou se fera pour eux. Bravo ! Il faut dire que Monsieur Bernard est assez loquace...et très intéressant, à la fois. En mettant tous nos efforts ensembles, nous arriverons à avoir un centre-ville viable ET enviable !

    Philippe Vinot - 2011-01-27 17:04