Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 mars 2012 - 00:41

Desserte policière Saint-Georges: 150 citoyens participent à la première assemblée d'informations

Toutes les réactions 16
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La Ville de Saint-Georges a tenu, mardi, sa première de deux assemblées publiques d’informations sur le choix de la desserte policière. Dans un premier temps, le personnel de la Ville de Saint-Georges a rappelé quelques éléments présentés dans le document d’informations pendant une trentaine de minutes.

Par la suite, le maire de Saint-Georges, François Fecteau, ainsi que les représentants du Service de police de la Ville de Saint-Georges et de la Sûreté du Québec ont répondu aux questions des citoyens de 20 h à 22 h 40.

Dans le reportage télé qui suit, Richard Poulin relate quelques opinions et suggestions émises par les quelque 150 citoyens présents à l’assemblée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

16 réactionsCommentaire(s)
  • J'aurais aimé voir plus de citoyens à la réunion. Il y avait aprox 150 personnes. Quand on parle d'une population de 30,000 avec un enjeu si important... De plus, les personnes qui posaient des questions hier, étaient les mêmes que l'on retrouve aux réunions du conseil. L'enjeu n'est plus en relation avec les chiffres (qui sont faux, d'ailleur) mais plutôt vis-à-vis la décision qui se fera au conseil municipal. Les citoyens doivent se manifester en grand nombre pour montrer au maire qu'il faut une signature de registre. Je ne ressens pas un grand intérêt de la population en général. Dommage. La décision sera irréversible.

    Michel Lamirande - 2012-03-21 10:20
  • En effet c'est une décision très importante pour la ville, mais la grande majorité des citoyens n'ont pas toujours le temps de consulter un feuillet envoyé par la poste parmi tant d'autres et fort à parier que plusieurs feuillets n'ont pas été lus et simplement jetés à la poubelle. Moi je suis persuadé que les 2 types de polices auraient de bons services, mais la SQ aura à couvrir un plus grand territoire et 55000 personnes plutôt que juste la ville. C'est à considérer. Quant aux économies, quand c'est trop beau pour être vrai.... Il y a de quoi douter.

    Jim - 2012-03-21 12:17
  • Concernant la sortie de Mr.Carette à l'assemblée du 20 mars au Georgeville ,j'espère juste que le maire et sa comptable tiendront compte des chiffres que l'ex maire Mr.Carette nous a dévoilé mardi soir . Avec ce qu'on a entendu à la radio de Sainte-Marie au sujet du rapport qui a été déposé le 5 mars et le maire dit le 12 qu'il l'a pas reçu ..............VOULAIT T-IL NOUS LE CACHER ??? .QUI EST LE PLUS CRÉDIBLE DES DEUX ?????

    AndréP. - 2012-03-21 14:02
  • Désolant de voir le manque de participation. Pour ma part, je suis allé a cette réunion n'ayant aucune idée quelle police est la mieux pour notre ville. Suite a l'écoute des diverses personnes, je crois que la SQ ou la municipale peuvent très bien faire l'affaire. Par contre, quand je vois les chiffres présentés... On nous fait miroiter des économies de 1 million pour 2011, sachant que la SQ ne s'occupait pas de la ville en 2011????? économie de 1 mllion en 2012, sachant que la SQ ne pourra s'occuper de St-Georges avant la fin de 2012????? En partant, c'est pas winner comme chiffre. De plus, on base tout l'estimer sur un formule disant que la ville paient en réalité 53% du coût total de la SQ... mais que ce chiffre peut changer par un simple décret du minstre!!! Nous savons tous que les gouvernements cherchent toutes l'argent possible... pensez-vous réellement que c'est impossible de changer le 53% pour un chiffre plus haut??? Sans compter les dires de Mr Carette !!! Pour le service, je crois que les 2 corps de police peuvent donner un excellent service. Par contre, a coût égal, gardons notre police municipale. Et pourquoi Monsieur le maire ne veut pas tenir compte des chiffres apportés par Mr Carette suite a la signature de la convention collection de la SQ??? Il y en a un des 2 qui ment... et pourquoi y a-t-il urgence de prendre cette décision? Peut-on attendre 1-2 ans afin de vérifier les chiffres et de se faire une meilleur idée??? La question se pose!

    Willie Busque - 2012-03-21 16:24
  • Hier soir, il y a eu des interventions de faites par des membres du Regroupement des Citoyens. Je veux informer les gens qui disent que c'est tout le temps la même petite gang qui chiâle, qu'un regroupement est un groupe de personnes qui travaillent ensemble, comme c'est le cas pour le Regroupement des Citoyens. Bien sûr que c'est toujours la même gang tout le temps, ce sont eux qui forment le Regroupement des Citoyens et qui représentent les citoyens AU MÊME TITRE que le conseil de Ville. C'est toujours ''la même petite gang'', le maire et les conseillers. Avez-vous bien compris ?

    Gilles L. - 2012-03-21 16:25
  • Vous parlez de loi et vous sortez des articles de la Loi sur la déontologie policière en laissant présager que vous êtes un citoyen averti... Sachez que M. Claveau assistant en tant que civil. Il n'était pas en fonction. Le citoyen moyennement informé sait que la déontologie policière s'applique uniquement pour un policier agissant dans le câdre de son travail, bref quand il est EN SERVICE!!

    Henri-Louis Poulin - 2012-03-21 16:39
  • gaston cloutier et jean-francois routhier sont malhonnetes......ils savent si bien que le conseil est divise moitie carette, moitie fecteau.............il y a du harold,le liberal derriere ces deux gars qui font de la radio poubelle,surtout cloutier qui dit nìmporte quoi......gaston cloutier va pourtant parler des etats-unis,c est tout ce quìl parle avec poulin qui est paye pour faire semblant de comprendre

    pierre - 2012-03-21 19:26
  • J’ai assisté à la rencontre d’hier. J'ai écouté et j'ai fait mon choix. Quant à la « bonne » couverture ou non de la SQ, c’est un faux problème. Les policiers de la SQ peuvent faire un travail aussi bien que la SM. De plus, le taux de criminalité n'et pas comparable à Montréal. On vit dans une ville plaisible paisible. L'apspect financier, maintenant. Oui, la Ville aurait pu ne pas mettrte l'année 2011, et une partie de 2012 dans son tableau. Non plus essayer de faire des projections sur 10 ans.C'était audacieux. Même si on prenait une moyenne de 6% au lieu de 3% d'augmentation de la masse salariale des policiers de la SQ, et même si on prenait que 2012 à 2016, il reste clair que l'on assumera que 53% de la facture (et non pas 100%). Pourquoi la Ville se priverait-elle de ces économies ? Pourquoi la Ville laisserait de l’argent sur la table ? Je sais très bien que le 47% sera payé par tous les autres payeurs de taxe de la province, et qu’un policier de la SQ coûte plus cher qu’un policier de la SM, surtout après avoir entendu le représentant de la SQ expliquer à un jeune policier de la SM ce qu'il aurait après son passage à la SQ. Si Drummondville (depuis plusieurs années), Victoriaville, et dernièrement Rivière-du-Loup, en profitent, pourquoi St-Georges ne le ferait pas. Point de non retour à une SM ? Pas grave... C’est égoïste, mais « money talks » !

    J-F Morin - 2012-03-21 20:17
  • Mr.Poulin ,est-ce que ça veut dire quand on enlève un habit de travail on devient imbécile et on peut dire n'importe quoi ? Je ne crois pas moi............,Son travail de policier commence par le respect des gens ,on peut avoir des opinions différentes et les partager dans le respect Messieur .

    Linda P. - 2012-03-21 20:27
  • Demandez à Roger Carette si 'ses chiffres' venant de 'comptables fiables et connus' anonymes tient compte de ce que la ville doit au policiers depuis l'échéance de leur convention collective... Dans leur 'savants calculs' si la SM aurait aussi coûté moins cher si les policiers auraient eu ce qui leur reviennent dans la dernière décennie...

    un citoyen écoeuré du débat - 2012-03-22 17:02
  • Je dis NON au changement vers la SQ. Nous sommes toujours mieux de pouvoir contrôler nous même, que de subire les décisions des gouvernements futurs. Le 53% payable par les villes déservies par la SQ en ce moment pourra éventuellement être révisé à la hausse. Et nous aurons aucun moyen de manifester contre cette hausse. Les Garderies à 5$/jour sont bien passé à 7$/jour!! Notre Service de Police Municipale actuel a pris des décennies à se former et par une simple résolution du conseil, sans l'appuie majoritaire de la population, serait abolie et ce de façon irréversible. Cela n'a pas de sens. Un référendum s'impose! Que diriez-vous si notre Gouvernement du Québec proclamait l'indépendance du Québec par simple vote à l'assemblée Nationale, nous disant qu'ils ont été élu pour faire une saine gestion? Oui à notre Police Municpale... et ce même si notre compte de taxe pourrait être plus chère de quelques 70$ par année. Au moins nous aurons TOUJOURS le contrôle sur les coûts.

    Jean - 2012-03-22 23:27
  • Si la gang a Carette admet la défaite DIEU qu.on aurait une belle ville. Guy Roberge

    guy roberge - 2012-03-23 00:03
  • La gang a Carette???? Est-il possible d'avoir une saine discussion dans cette ville sans se faire traiter de ' la gang a Carette' ou de ' la gang a Fecteau ' . Oui il y a des gens dans cette ville qui ont des opinions différentes sans faire partie d'une gang en particulier! Non mais moi, la coupe est pleine! M. Carette, tout comme des milliers d'autres individus dans notre belle ville de St-Georges est un citoyen. Il possede les mêmes droits que vous M.Roberge. Est-ce à dire que parce qu'on été maire ou conseiller municipal, nous ne pouvons plus nous exprimer? Les séances d'information étaient prévues afin que TOUS les citoyens puissent s'exprimer sur le sujet. Si vous avez bien ouvert vos oreilles et écouter un peu, plusieurs citoyens ont pu s'exprimer sur le sujet. Qu'ils soient POUR garder notre corps de police ou qu'ils soient POUR le transfert à la SQ! Toute cette polémique autour de la gang à si et à ça ne profite en rien à la municipalité. Lorsque vous méprisez les commentaires d'une personne en particulier juste à cause de son nom et ben pour moi c'est pas fort! La ville doit avancer effectivement et ce n'est pas en empêchant les gens de s'exprimer que l'on va y arriver!

    Maxime - 2012-03-23 08:40
  • Qu'elle belles soirées passées lors des consultations publiques sur la désserte policière. Tout d'abord, parlons de l'ancien maire Carrette. Je ne pensais pas que la perte du pouvoir sur SA ville le pertuberait autant. Le voir contredire tout ce que la ville a déposé comme s'il avait la science infuse devenait ridicule à la longue. Durant la soirée de mardi, je l'ai entendu marmonner à l'arrière que s'il avait encore ses genoux, cela ne se passerait pas comme cela. Vous saurez monsieur Carrette que le courage n'est pas dans les genoux. Pour faire une petit brin d'histoire comme mme Dutil s'est fait un plaisir de faire lors de la soirée de jeudi, vous devez vous rappeler M. Carrette qu'un président américain a fait face à de bien plus gros défis qu'une décision sur la désserte policière, et ce tout en étant en chaise roulante. Parlons maintenant de madame Isabelle Deschesne. Comme je ne la connaissais pas, et voir une quantité INDUSTRIELLE de gens venir contredire les chiffres qu'elle avait déposés, bien j'ai vérifié de mon côté. Bien croyez le ou non, elle est comptable à la ville et a déjà travaillé dans une firme privée. Je lève mon chapeau à cette charmante dame qui a su garder son calme tout en étant bombardée de tout bords tout côtés en rapport au chiffres déposés. J'oubliais parcontre qu'elle n'est qu'une simple comptable. De bons comptables comme l'a dit M. Carrette à la séance de mardi, pourraient faire certains calculs en 6 heures seulement. Lui, comme il a la science infuse, il les a fait en seulement deux heures. Et n'oublions on pas que Mme Deschesnes n'a aucuns intérêts personnels ou professionnels à déposer des chiffres biaisés. Encore bravo madame pour votre ÉNORME professionnalisme.

    G.B. - 2012-03-23 13:09
  • Demandez à M. Carette ce qu il a dit à un 'haut cadre', comment il l'a qualifié à la fin de la séance d'hier soir. Plein de gens l'ont entendu. Des témoins il y en a en masse dont certains sont des hommes de loi.

    Mariane - 2012-03-23 14:06
  • Deux camps s’affrontent dans la cité: les bleus d’un côté, les verts de l’autre. Tous les deux estiment d’offrir aux citoyens les meilleurs services aux meilleurs coûts en s’appuyant sur des études et des témoignages. D’abord, que nos agents portent du bleu ou du vert, ils ne seront pas plus ou pas moins compétents pour autant. On semble s’entendre sur ce point. Quant à moi, je demeure sceptique quand on extrapole sur les coûts du service jusqu’en 2022... On fait des projections sur une augmentation de 3% par année. Est-ce réaliste? On sait que dans le passé, le pouvoir de persuasion de la sûreté du Québec a réussi à “convaincre” le gouvernement d’accéder à leurs exigences. 3% d’augmentation c’est beaucoup plus que l’augmentation du P.I.B. Pendant combien de temps encore le gouvernement du Québec pourra supporter une dette aussi étouffante? Ne sommes-nous pas sur un sentier semblable à celui qui a conduit la Grèce à faire des coupures drastiques pour éviter la faillite? Je trouve donc oiseuse la discussion qui détermine les coûts du service jusqu’en 2022, peu importe qu’elle vienne des bleus ou des verts ou des intérêts corporatistes respectifs. Comme disait Yogi Berra: “C’est difficile de prédire... surtout quand il s’agit de l’avenir.” Cependant je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse consentir si facilement à brader un pourvoir aussi important que celui décider du type de police adapté à notre cité, en fonction de nos besoins et de nos capacités de payer, de procéder à l’embauche, de déterminer les campagnes de sensibilisation. La décision de céder à d’autres ce pouvoir va à l’encontre de l’identité même du beauceron. Depuis quand un beauceron authentique va confier aux autres et de façon définitive son pouvoir de décider? Bref, j’aime à croire que la foi en la démocratie obligera le maire et les conseillers à référer au peuple par ouverture de registre. Il ne s’agit pas ici de décider de la couleur de la margarine, mais de laisser à d’autres un pouvoir important. Il m’apparaît impératif que les citoyens puissent se prononcer d’une façon formelle. Bruno Leclair

    Bruno Leclair - 2012-03-24 11:53