Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 août 2012 - 17:57

Les candidats de la CAQ en Beauce souhaitent s'attaquer à la dette

Toutes les réactions 2
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Les candidats de la Coalition Avenir Québec dans les deux circonscriptions de la Beauce André Spénard dans Beauce-Nord et Richard Savoie dans Beauce-Sud, souhaitent que l’on s’attaque à l’endettement. Pour ce faire, disent-ils, il faut dégraisser la machine gouvernementale. L’économie, la santé et l’éducation sont aussi des enjeux importants pour ceux-ci. Richard Poulin a assisté au point de presse des candidats beaucerons et résume les propos des candidats de la Coalition Avenir Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Si la CAQ parle du 'grand ménage dans la fonction publique' ça ne concerne absolument pas l'élimination de programmes désuets, superflus ou non appropriés. Cette partie du plan parle plutôt de comment vous attendez vous attaquer à la corruption ...dans les contrats publiques, l'éthique et la vérification. Rien sur de véritables coupures. Si vous parlez des vingt actions, il n'y a de véritables coupures que dans les commissions scolaires et l'abolition des agences de santé. Mais compte-tenu de la hausse du salaire des professeurs et autres promesses, la résultante nette sera au mieux à effet nul. En plus, la CAQ veut utiliser les fonds de la Caisse de dépôt pour investir au Québec. En aucun cas j'accepterai que le politique se mêle de la gestion des fonds de pension des citoyens. Ce n'est pas votre argent et laissez les professionnels de la finances décider ce qui est mieux pour nous. La Caisse doit investir là où c'est le plus rentable pour nous, même en Chine si nécessaire sur l'unique base de la logique financière et l'appréciation des risques. Le problème avec tous les gouvernements, c'est qu'ils s'approprient ou gèrent des fonds placés dans des fiducies qui ne leurs appartiennent absolument pas. Si le meilleur investissement est au Québec parfait mais, s'il est à l'étranger, ça doit être investi à l'étranger. Mêlez vous de vos affaires et les vaches seront bien gardés. La dérive idéologique de François Legault ne cesse de m'étonner. À 11,9%, le Québec se classe au cinquième rang provincial quant à son taux d’impôt corporatif général, derrière l’Ontario. À cause de ses lois du travail et de son fardeau réglementaire, le Québec se place au septième rang sur 10, derrière le Manitoba, au classement du climat d’investissement provincial de l’Institut Fraser. La Fédération canadienne des entreprises indépendantes conclu que le Québec se classe à l’avant-dernier rang en terme de compétitivité du régime fiscal pour les PME comparé au reste du Canada. Le Québec a le taux de taxe sur la masse salariale de loin le plus élevé du Canada. M. Legault, très fort dans les constats, a promis de favoriser l'entrepreneuriat local et la productivité par l'investissement. Or, hier François Legault annonce un allourdissement du fardeau fiscal des entreprises québécoises de 350 millions $ en les forçant à donner 5 jours de congés payés aux parents de jeunes enfants. Cherchez la cohérence. CAQ candidat dans Beauce-Nord est l'ex-président du CLD. Depuis quand soutiendrait-t-il plus de l'intervention coercitive gouvernementale dans les PMEs ? Quant à Francois Legault - en utilisant son bureau pour imposer sa volonté aux entreprises privées, il se comporte comme 'si les affaires' ont été déjà nationalisées. Comment propose-t-il 'de créer' des emplois en pénalisant employeurs ? Comment stimule-t-il le développement économique dans les régions par l'augmentation de l'intervention gouvernementale qui entrave la productivité, entrepreneuriat et l'investissement? Cela prend l'étatisme et le pouvoir centralisé vers un niveau effrayant. En plus le slogan ADQ duement élu avant la 'fusion forcée' : ''Moins d'état pour mieux gouverner '' C'est ou l'influence ADQ dans la CAQ de M Legault?

    Beauceronne - 2012-08-09 18:16
  • Personellement, je trouve les idées de la CAQ en matière de l'allègement de la dette publique hautrement pessimiste et témoignant d'un manque de vision à long terme incroyable. Couper, Couper et Couper à comme conséquences inévitable la diminution des services offerts à la population et une augmentation du taux de chomâge.... une recette peux conseiller lorsque que nous sommes confronter à un climat économique fragile..... Luc

    Luc Morin - 2012-08-12 14:35