Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 octobre 2015 - 09:12 | Mis à jour : 09:14

Milan Jovanovic affirme que les enseignants ont pris en otages les parents

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 5

Le candidat du Parti conservateur du Québec dans Beauce-Sud, Milan Jovanovic, a déploré les grèves des enseignants.

« Les parents sont pressés comme des citrons à payer 50 % de leurs revenus en impôts et taxes de toutes sortes pour des services publics de pauvre qualité et, en plus, les syndicats d’enseignants les prennent en otage dans le cadre des négociations », déplore M. Jovanovic.

Le Parti conservateur du Québec propose de donner plus de choix aux parents avec des bons d’éducation universels et de diminuer l’étreinte des syndicats sur les parents en permettant aux écoles de négocier individuellement leur propre convention collective avec leurs enseignants. 

« Les commissions scolaires ne sont pas à l’écoute des parents parce que les parents ne sont pas des clients. Tout en respectant l’universalité de l’accès à l’éducation, le Parti conservateur du Québec préconise un système de bons d’étude universels comme on le retrouve notamment en Nouvelle-Zélande, au Danemark et en Suède. Au moyen de ce bon d’étude versé par l’État aux parents, tout parent d’un enfant inscrit à l’école primaire ou secondaire pourra choisir l’école publique de son quartier, l’école publique du quartier voisin, ou encore l’école privée (OSBL ou à but lucratif) de son choix. Tous les parents recevront le même montant d’argent par enfant inscrit sans égard à l’école choisie », explique M. Jovanovic qui croit qu'en abolissant les commissions scolaires, les écoles deviendraient autonomes et négocieraient dès lors directement avec leurs syndicats les conditions de travail les plus appropriées pour leur clientèle. Il ajoute que la question qui pourrait être débattue au Congrès du Parti qui se tiendra à Québec les 14 et 15 novembre prochain.

« Le Parti libéral a centralisé trop de pouvoir au profit des commissions scolaires. Les enseignants et les parents font les frais de ce corporatisme institutionnalisé par le Parti libéral depuis 40 ans. Les fédéralistes de la circonscription qui en ont assez des Libéraux et de leurs vieilles solutions qui nous déresponsabilisent et nous maternisent ont une alternative : le Parti conservateur du Québec », conclut le chef du Parti, Adrien Pouliot.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Je comprend mal ce parti politique...

    Est-il plus à droite que les Libéraux ? Plus à gauche ? En quoi ce parti se distingue-t-il de la CAQ ? Avant de lancer une pierre illégitime aux enseignants, M. Jovanovic pourrait se contenter d'expliquer la plate-forme politique de sa formation.

    Car pour l'instant, il s'en prend aux enseignants et, en contre-partie, il n'attire personne vers son obscur parti. C'est doublement négatif pour lui-même.

    Milan Bramonavic Chabot - 2015-10-28 11:39
  • Madame Chabot,
    Pour répondre a votre commentaire, il faut savoir une chose. La différence entre la gauche et la droite se définie comme suit. Est-ce que la société est plus importante que l'individu ou l'inverse? Si vous considérez que l'état, les lobbyistes, les corporations patronales ou syndicales qui dictent les choix de chaque Beauceron. Vous avez le choix de tous les partis inscrits a cette partielles. Si votre choix est de confier la décision aux parents, a l'individu. Le seul parti représentant la droite est le PCQ (Parti Conservateur du Québec).

    Mon commentaire serait que les syndicats des enseignants ainsi que les commissions scolaires préconisent les mêmes stratégies de négociations depuis les années 70! L'Argent part d'en haut (Gouvernement) et descends vers le bas (L'élève). Le problème c'est qu'il y a trop d'étape, donc trop de perte d'argent entre les deux. Les budgets ont augmentés en éducation (2015-2016) mais on coupe des postes d'aides aux élèves sur le terrain. Expliquez moi ce faits autres que par notre système d'enseignement privilégiant les commissions scolaires au détriment de l'élève/parent.
    En vous remerciant de votre commentaire!
    Milan Jovanovic
    Candidat Beauce-Sud pour le PCQ.

    Milan Jovanovic - 2015-10-28 12:39
  • C'est le gouvernement libéral qui prends la population en otage et ça fait bien leur affaire qu'on embarque dans le jeu. Ils n'ont aucun respect pour les citoyens, leurs électeurs, leurs employés...

    Le jour où on se tiendra debout, des gouvernements comme ça qui se foutent de nous, il n'y en aura plus!

    J - 2015-10-28 13:12
  • Je considérais un vote pour ce parti car c'est clair que ca ne sera pas un vote libéral... mais je vois que Monsieur ne semble pas connaitre beaucoup le système d'éducation pour faire des commentaires de la sorte et pour préconiser des négociations par les écoles... ce serait largement défavorable pour la stabilité des enseignants dans certaines écoles et pour bien d'autres aspects encore... Au moins, je suis fixée...

    Prof - 2015-10-28 17:35
  • Je suis 100% d'accord avec M Jovanovic.

    Les syndicats manipulent leurs membres dans l'enseignement et font croire de 1) qu'ils manquent d'argent 2) que les enfants seront pénalisés....

    Ce qu'ils veulent est la fameuse cotisation (impôts et taxes déguisées) qu'ils font payer à leurs membres.

    En réalité, l'éducation est l'affaire des enseignants et des parents. Ces derniers doivent travailler main dans la main afin de préparer les jeunes pour l'avenir.

    un payeur de taxes - 2015-11-08 13:31