Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 mars 2016 - 14:41 | Mis à jour : 14:54

Investissement de près de 2,3 M$ pour des travaux sylvicoles en Chaudière-Appalaches

La ministre responsable de la Chuadière-Appalaches, Dominique Vien, a annoncé un investissement de 2,29 M$ pour la réalisation de travaux sylvicoles dans la région en 2016-2017.

« Déjà en 2014, le premier ministre avait démontré l'importance qu'accorde notre gouvernement au secteur forestier en créant le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. L'an passé, nous avons réitéré notre engagement en reconduisant les investissements nécessaires aux travaux sylvicoles pour l'ensemble des régions du Québec, et ce, pour les années 2015-2016 et 2016-2017, répondant au souhait des entreprises d'avoir une meilleure prévisibilité. Ces sommes que nous confirmons tôt en début d'année favorisent une stabilité qui sera bénéfique pour le développement de la filière forestière québécoise », a déclaré la ministre Vien.

Les travaux qui seront effectués cette année porteront notamment sur l'exécution des interventions en forêt, en respect des stratégies d'aménagement. Rappelons que depuis 2014, le gouvernement a consacré, pour l'ensemble du Québec, une somme totale de 675 M$ pour la réalisation des travaux sylvicoles, soit 225 millions de dollars par année de 2014-2015 à 2016-2017.

« Notre capital forestier constitue une richesse incroyable pour les générations futures. Nous avons le devoir de poser les gestes essentiels pour le maintenir et c'est ce que nous faisons avec ces investissements. Notre gouvernement a la ferme intention d'offrir aux entrepreneurs et aux travailleurs les outils nécessaires pour demeurer des chefs de file mondiaux en mise en valeur et en exploitation forestières », a conclu le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.