Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 mars 2016 - 13:43

André Côté du Bloc québécois déplore le budget du gouvernement Trudeau

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Le président du Bloc québécois dans le comté de Beauce, André Côté, déplore amèrement que les quatre priorités essentielles pour le Québec aient été complètement évacuées dans le budget fédéral du gouvernement Trudeau.

« Après une décennie de désinvestissement sous des gouvernements conservateurs, toute nouvelle offre de financement inscrite dans le budget du ministre Morneau, est accueillie favorablement, qu’elle soit suffisante ou non. Bien que le déficit de ce budget paraisse imposant, le Bloc québécois du comté de Beauce estime nécessaire que celui-ci relance l’économie. Cependant, le Bloc Beauce ne peut quand même pas appuyer ce budget puisqu’il fait fi des grandes priorités québécoises », affirme-t-il.

Transferts en santé: les libéraux suivent la voie des conservateurs

« Le déséquilibre fiscal continue d’affaiblir nos services publics et le fédéral persiste et signe dans son désinvestissement. Québec a demandé à Ottawa de rétablir la hausse des transferts en santé à 6 % par année jusqu’à l’atteinte de 25 % de la facture totale. En validant la coupe des conservateurs, Justin Trudeau et son gouvernement ont emboité les faux pas de Stephen Harper », affirme M. Côté.

Économie d’avenir : les retombées ne traversent pas la rivière des Outaouais

« Le secteur aéronautique québécois brille toujours par son absence, incluant Bombardier, dans le premier budget de Justin Trudeau. Pendant ce temps, l’industrie automobile ontarienne continue toujours d’engranger les fonds publics », affirme le président de Bloc Beauce qui ajoute que le gouvernement conservateur a muselé les scientifiques et abandonné le domaine de la recherche pendant six ans. Il se dit fâché de voir que Justin Trudeau propose de réinvestir en Ontario plutôt qu'au Québec. « Non seulement une telle orientation ne convient pas aux secteurs de pointe québécois, qui ont besoin de soutien direct, mais elle risque de priver le Québec de son rôle de chef de file technologique en lui créant de toutes pièces des concurrents à l’ouest de la rivière des Outaouais », croit-il.

 Assurance-emploi : le fédéral oublie nos régions

« Les travailleurs saisonniers québécois qui redoutent chaque année le “trou noir” dans les prestations d’assurance-emploi devront s’y faire. Le gouvernement de Justin Trudeau prolonge la durée des prestations dans les régions qui vivent du pétrole, mais ne le fait pas au Québec. Je ne comprends pas pourquoi », se questionne-t-il.

« Les libéraux poursuivent la tradition fédérale de piger dans la caisse cette année, avant de réduire les cotisations l’an prochain plutôt que de réinvestir dans un régime qui a souffert de 20 années de négligence sous des gouvernements conservateurs et libéraux. Le gouvernement de Justin Trudeau a beau réduire le délai de carence, son rapiéçage ne se traduira pas en un meilleur accès au service pour les Québécois », ajoute le président du Bloc québécois dans le comté de Beauce.

Infrastructures : encore des chicanes à l’horizon

« Les villes et les régions devront prendre leur mal en patience parce que les palabres interminables avec Ottawa viennent d’être reconduites. Au lieu de transférer l’argent en bloc au Québec, le fédéral multiplie les différents processus d’octroi des fonds. La seule entrée d’argent garantie cette année, c’est celle des anciens programmes conservateurs reconduits », conclut M. Côté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Personne ne peut critiquer que s'il peut faire mieux .vous aussi

    Pier - 2016-03-25 16:29