Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 avril 2016 - 06:00

Saint-Georges : 215 739 $ pour repeindre la passerelle Manac

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 9
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

En séance du conseil, la Ville de Saint-Georges a donné à Construction BSL le mandat de repeindre la passerelle Manac reliant le parc Veilleux à l’île Pozer. Le coût des travaux est de 215 739 $ taxes incluses, soit la plus basse soumission conforme déposée auprès de la municipalité.

Il s’agit d’un investissement qui sera financé via le Fonds d’administration, section immobilisations, tel que prévu au plan triennal pour 2016.

Le coût d’un tel type d’opération en a fait sursauter plus qu’un. Selon le directeur général de la municipalité, Claude Poulin, l’entretien du sentier de marche sur l’île Pozer en hiver serait à l’origine de la détérioration de la peinture sur la structure.

« Par là transitent les équipements motorisés de déneigement. Lorsque c’est glacé, il faut sabler et saler. Cela fait en sorte que la passerelle doit être peinte puisqu’il y a de la rouille. En comparaison, la grande passerelle près du Cléri Sport n’a pas de rouille puisque les véhicules de déneigement n’y circulent pas», explique-t-il. Comme l’indique ce dernier, compte tenu des coûts que cela occasionne, le conseil devra se poser la question à savoir s’il faut continuer d’entretenir le sentier de marche de l’île Pozer en hiver.

Par ailleurs, le montant des travaux inclut les mesures spécifiques qui devront être appliquées en matière d’environnement puisque les opérations se dérouleront au-dessus d’un cours d’eau. « Il y a des mesures de protection qui doivent être prises pour empêcher qu’il tombe quoi que ce soit dans la rivière […] il y a aussi la qualité de la peinture qui doit durer plus de dix ans », ajoute le maire Claude Morin.

Terrain du futur poste de police

Lors du conseil, les élus ont adopté une résolution visant à accorder un délai supplémentaire de 30 jours à la Société québécoise des infrastructures (SQI) afin que celle-ci puisse effectuer ses tests de sol en vue de la construction du futur poste de police de la SQ à côté de l’église l’Assomption.

Ces tests permettront de déterminer si les lieux, en fonction de la capacité portante du sol, peuvent accueillir le projet. Du même coup, la ville prolonge le délai pour fournir le certificat de localisation nécessaire à la construction de l’édifice. Selon le directeur général Claude Poulin, la municipalité ne veut pas commander le document tant qu’il n’y aura pas d’acceptation du Conseil du trésor de la promesse de vente.

Entente sur le climat

Finalement, les élus ont adopté une résolution permettant à la Ville de Saint-Georges d’adhérer à la déclaration du Sommet des élus locaux concernant le climat.

Rappelons que lors de la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques qui s’est déroulée à Paris en décembre 2015, les municipalités ont été appelées à se mobiliser en tant qu’acteurs clés dans cette lutte.

« En tant que ville qui fait partie du conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec, nous avons appuyé l’initiative », mentionne le maire Claude Morin. « C’est sûr qu’il y a beaucoup d’objectifs très importants à atteindre, mais nous devons travailler tous ensemble pour éliminer les gaz à effet de serre », ajoute-t-il.

Selon M. Morin, ces objectifs ne nécessiteront pas de coûts particuliers pour la Ville de Saint-Georges. « C’est une responsabilité sociale pour tout le monde de travailler ensemble pour s’assurer qu’on ne pollue pas davantage notre environnement », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Avez-vous pensez à aller faire l'entretien avec une souffleuse à la limite ...
    Oui, c'est plus long qu'avec un camion, mais ne pas ouvrir le sentier des passerelles sera un pas dans la mauvaise direction.

    Simon - 2016-04-12 08:23
  • Pourquoi du sel sur un sentier piétonnier .Concernant le passage de la machinerie,une chenillette,Pas de camions ni de nivelleuse.Je ne comprend pas un montant aussi élevé.Est-ce qu'il y a de la rouille sur le toit aussi?

    jacques - 2016-04-12 08:28
  • De ne pas ouvrir les passerelles l'hiver le monde aurait juste à marcher dans la rue ça coûterait moins cher c'est assez les dépenses cette argent pourrais être à des place plus utile ex . réparer les rues

    Ghislaine Poirier - 2016-04-12 08:57
  • Tres bonne idee: mettre de largent dans les rues!!
    Exemple, arreter de faire des patchs ou des jobs pas chere pour avoir des Beaux billant de fin de mandat. Jprefairerais payer moins de suspension, ligne kit, tete de shock, tables... Et mettre mon argent sur de lasphalte et DES FOND de qualiter.
    Et comme lautre dit: un soufleur devant une machine pour les passerelles.. Trop simple. Passer la avant 72h apres la tempete et yen auras pas de fond de glace..
    Juste de meme aussi, vous avez bcp de gratte lever lors des tempete, pas de sel ou de terre.. Mais quand ya du soleil et les rue sur lasphalte.. Awaille go on gratte.
    Pi arreter de mettre les saut degout dans lchemin siboire.. Mon enfant aurais penser a les mettre sur le coter!!!!!!

    Ville qui commence a etre mauvais - 2016-04-12 23:55
  • C'est tellement un beau site que vous avez! Peut importe le prix, il faut le garder en bonne état. Et il faut le garder accessible à l'année. Pelleter à la main ça endommage pas, ni les cours d'eaux, ni les structures. Et ça garde en forme!

    Sylvie-Anne Vachon - 2016-04-13 17:21
  • wow trop c trop pres de 1/4 de million

    Rogan - 2016-04-13 19:11
  • Rendu à passer la souffleuse... serait-ce pas mieux d'installer tout simplement des panneaux de bois (contre plaqué) sur les rampes du pont question de protéger la peinture pendant l'hiver. .. quelques planches quelques vis... beaucoup moins cher d'entretien ! Et on s'entend que l'hiver ce n'est pas tellement grave d'avoir un pont moins joli pour sauver des sous et aussi garder l'île gratté!

    Phil - 2016-04-16 20:54
  • Voyons 215 000$ ??? Donnez moi une échelle, de la peinture et 500$ pour la job, pis je vous fait ca en moins d'une semaine...

    Carl - 2016-04-25 07:56
  • Si Sa cout 215 000 pour peinturer une paserelle c'est parce que il la prend a dubai . Et ce sont la cseries de bombardier qui l'a transports .

    dasani - 2016-04-25 15:44