Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 avril 2016 - 06:00

Paul Busque croit que la nouvelle loi sur l'immigration sera bénéfique pour la Beauce

Sébastien Roy

Par Sébastien Roy, Journaliste

Toutes les réactions 7

À la suite de l'adoption, par l'Assemblée nationale, du projet de loi 77 qui réforme en profondeur la Loi sur l’immigration au Québec, le député de Beauce-Sud, Paul Busque, a félicité sa collègue, la ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Kathleen Weil.

Lors de l'adoption, la ministre Weil a rappelé que la nouvelle loi contient « des avancées majeures afin de favoriser l’apport de l’immigration au développement économique et social du Québec ». Selon le gouvernement libéral, en appuyant la sélection sur des portraits régionalisés du marché du travail et en mettant en place des programmes pilotes d’immigration, le gouvernement confirme l’importance de son engagement à l’égard de l’immigration en région.

« Notre nouveau système de sélection aura la flexibilité nécessaire pour permettre à nos entreprises et nos employeurs de bénéficier de l’apport d’une main-d’œuvre qualifiée et à nos villes et régions, de compter sur de futurs citoyens engagés à contribuer au dynamisme de leur collectivité d’adoption », a souligné la ministre.

« Cette nouvelle loi ainsi que la nouvelle politique et la stratégie d’action qui ont été dévoilées récemment ont pour objectif de mieux sélectionner et de mieux intégrer les personnes immigrantes et d'assurer le mieux vivre-ensemble. Concrètement, pour Beauce-Sud, cela offrira à nos entreprises la possibilité d'engager des personnes qui pourront combler des emplois dans des secteurs où il y a une rareté de la main-d’œuvre. Cette loi est donc positive pour nos entreprises et donc pour l'économie de notre région », a ajouté M. Busque.

La nouvelle loi permet de remplacer le système de sélection actuel, fondé sur le principe du « premier arrivé, premier servi », au profit d’une sélection basée sur le modèle de la déclaration d’intérêt. Ainsi, parmi les personnes qui souhaitent immigrer au Québec, seules celles qui possèdent un profil répondant aux besoins du Québec seront invitées à présenter une demande formelle d’immigration. Ce système réduira de façon considérable le délai entre la sélection et l’établissement au Québec des personnes immigrantes.

Autre nouveauté au cœur de la nouvelle loi sur l’immigration : l’amélioration de l’accès à un statut permanent pour des milliers de travailleurs temporaires qualifiés et d’étudiants étrangers diplômés au Québec. Le Québec pourra ainsi miser plus efficacement sur ces candidats de choix, qui connaissent le français et dont le processus d’intégration est déjà amorcé.

La nouvelle loi ainsi que la Politique québécoise en matière d'immigration, de participation et d'inclusion, Ensemble, nous sommes le Québec, et sa stratégie d'action, dévoilées le 7 mars dernier par la ministre Kathleen Weil, s'inscrivent dans la démarche du gouvernement du Québec visant à revoir en profondeur l'action du Québec en matière d'immigration, de participation et d'inclusion.

« Avec l'adoption du projet de loi 77, le Québec détient les leviers nécessaires pour mettre en œuvre un système de sélection moderne, rapide et flexible, à la mesure du 21e siècle. Les mesures structurantes et novatrices que contient la nouvelle Loi sur l'immigration au Québec accordent au Québec la possibilité de sélectionner en continu les personnes dont le profil est le plus apte à répondre à ses besoins et ayant le potentiel de s’intégrer et de participer en français à notre société », a conclu la ministre Kathleen Weil. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • Les mauvais employeurs pourront profiter de ces nouveaux arrivants pour ne pas respecter les normes du travail du Québec et les salarier à 10:35$ de l'heure parce qu'ils ne maîtrisent pas le français. Les remercier le 15 décembre pour les reprendre au 15 février pour ne payer leur bénéfices marginaux.
    Combien de Beaucerons quittent chaque année faute d'un salaire décent de plus de 15$ de l'heure?
    Combien de nos jeunes scolarisés en Beauce à nos frais nous quittent sans revenir en Beauce faute d'employeur responsable?
    Combien de nos jeunes décrochent faute de soutien du milieu y compris le gouvernement libéral .Ce soutien qu'on accorde si facilement à des réfugiés si souvent pour des raisons économiques et dont les parents n'ont jamais payés d'impôt au Québec.
    Lorsque la Beauce aura tout fait pour obtenir la meilleure diplomation de ses étudiants pour combler nos besoins en main d'oeuvre, la rétention de nos diplômés en Beauce. Alors, nous devons penser que la meilleur charité commence par nous même.Lorsque qu'affamés les Beaucerons ont dus fuir vers les États-Unis faute d'un Antoine Labelle. Personne ne nous est venu en aide même pas nos voisins, même pas l'église catholique qui collectait 10% (la dime) des revenus des Beaucerons. Charité bien ordonnée commence par nous-même.

    rougeole - 2016-04-15 09:59
  • Les libéraux coupent inlassablement dans les programmes de francisation des immigrants. Le gouvernement rêve en couleur s'il croit que les immigrants vont apprendre le français sans soutien, notamment dans les milieux de travail. Certains d'entre eux sont ici depuis 20 ou 30 ans et ne parlent toujours pas la langue officielle du Québec. C'est alarmant et surtout inacceptable.

    Mike - 2016-04-15 12:25
  • Le projet est simple... On cible les besoins des entreprises en main d’œuvre. On fait entrer les immigrants que fite dans le moule. On les paie le salaire minimum, de sorte qu'on puis-ce se débarrasser des québecois qui demande de plus en plus cher. Par la suite, on les accommodes afin qu'il reste ici... ET on perd notre identités culturel

    steve - 2016-04-15 12:31
  • Il réagit moins pour le registre des armes à feu la marionnette de Couillard...

    Surtaxé - 2016-04-16 02:55
  • C'est toute la gang de libéraux qui devrait être exporté ailleurs... ça réglerait les problèmes d'emploi, les problèmes économique, les problèmes corruption, les problème en santé etc

    Un tanné - 2016-04-17 19:28
  • Les PME veulent de la main d'œuvre bon marché et qui se ferme la GEULE

    Bob - 2016-04-18 07:42
  • Monsieur Steve, notre "TOTO" Busque, n'a pas le droit de parler librement. C'est Couillard qui lui quoi dire et quand le dire.
    Le pire est que la Beauce a fait élire un pareil nullité qui se dépêche à encaisser avant de se faire crisser dehors aux prochaines élections. J'ai fait une erreur en votant pour lui mais plus JAMAIS pour ce 2 de pic là.

    Moi - 2016-04-22 17:11