Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 avril 2016 - 14:14

Importations de lait diafiltré : le Bloc québécois exige qu’Ottawa prenne ses responsabilités

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 1

Le Bloc québécois du comté de Beauce exige que le fédéral respecte la volonté des producteurs laitiers quant aux importations du lait diafiltré et qu'il fasse appliquer la loi.

Le Bloc souhaite ainsi voir l’Agence canadienne d’inspection des aliments appliquer son règlement sur la composition fromagère en utilisant la même définition du lait diafiltré que l’Agence des services frontaliers du Canada, soit un concentré protéique.

« Le gouvernement fédéral a suffisamment fait poiroter les producteurs laitiers beaucerons et québécois », déplore le président du Bloc en Beauce, André Côté. « C’est inacceptable qu’on affame nos producteurs sous gestion de l’offre au profit d’entreprises étrangères qui bafouent les règles sous les yeux du gouvernement fédéral. Les producteurs de lait lui ont demandé d’agir et le gouvernement se tourne les pouces. Il y a deux jours, c’est l’Assemblée nationale du Québec qui a dû ramener le fédéral à l’ordre en exigeant, par voie de motion unanime, qu’il fasse son travail. On demande ni plus, ni moins, que du respect pour le Québec », ajoute M.Côté.

Le gouvernement libéral se propose, afin de soutenir l’industrie, d’éliminer des droits de douane sur les ingrédients entrant dans la fabrication de produits alimentaires qui ne sont pas soumis à la gestion de l’offre. Le ministre n’a toutefois pas voulu préciser si le lait diafiltré est visé.

« Lorsqu’Air Canada a enfreint la loi éliminant 2 000 emplois québécois, le gouvernement fédéral a changé la loi pour accommoder cette compagnie aérienne. Osera-t-il encore trafiquer les lois pour aider les contrevenants? Les Québécois n’ont rien à faire d’un gouvernement fédéral incapable de faire respecter les lois dûment votées. Je demande donc que le gouvernement fédéral revienne à la raison et qu’il ferme la porte aux tricheurs qui appauvrissent nos producteurs laitiers », conclut André Côté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Les agriculteurs ont seulement eu à blamer! changer votre train de vie et vous allez peut-être être plus compétitifs..Toujours de tracteurs neufs et des pick-up neufs; aucune compassion pour vous. Le lait est trop cher, nous on achète plus en plus d'être néfaste pour la santé

    Paul - 2016-04-17 21:35