Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 avril 2016 - 09:21 | Mis à jour : 09:23

« Le plan de la CAQ est dans le Canada » — François Legault

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 1

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, était de passage à Saint-Georges jeudi dernier notamment pour faire la promotion du programme du parti et pour clarifier la position de celui-ci sur la question de la souveraineté. 

« Je suis ici pour dire aux gens qu'ils ont deux choix s'ils ne sont pas souverainistes. Il y a le Parti libéral et la CAQ. Le plan de la CAQ est d'avoir un peu plus de pouvoir pour le Québec, mais de rester dans le Canada », explique-t-il en soulignant que certaines personnes ignoraient encore que la CAQ n'était pas souverainiste.

Pour le politicien, il est important de clarifier son message en Chaudière-Appalaches, une région reconnue comme étant plutôt fédéraliste. « Si vous êtes contre la souveraineté, vous pouvez voter pour la CAQ. Le plan de la souveraineté est mort. Si René Lévesque et Jacques Parizeau n'ont pas réussi, personne ne réussira », déclare-t-il.

Il souhaite qu'à l'élection de 2018, soit la prochaine, que les fédéralistes décident qui a le meilleur plan en économie et en éducation. « Les gens ont voté lors de la dernière élection contre la souveraineté. Il faut tasser cette question. C'est réglé, il n'y en aura pas. Maintenant, regardons les vrais enjeux des Québécois et ceux-ci décideront du plan qu'ils préfèrent », souligne-t-il.

Legault croit à l'importance des sièges sociaux

Le chef de la CAQ croit à l'importance des sièges sociaux au Québec et affirme que les libéraux ne favorisent pas le transfert d'une entreprise d'un Québecois à un autre que ce n'est pas tous les enfants d'entrepreneurs qui ont la fibre entrepreneuriale et qui sont prêts à reprendre l'entreprise de leurs parents. « Je crains que des entreprises d'ici soient vendues au Québec. Je crois qu'Investissement Québec doit investir de façon majoritaire pour aider les sièges sociaux au Québec. Je crois que c'est payant d'investir dans les sièges sociaux de la province », conclut-il.

M. Legault a profité de l'occasion pour aller visiter l'École d'Entrepreneuship de Beauce et a rencontré les dirigeants d'Altrum à Saint-Martin.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • La CAQ n'a aucune crédibilité comme parti. Issu de l'ADQ, elle même héritière de défroqués libéraux et de militants du Crédit social suite de rapiéçages de programme de parti. Son chef Monsieur Legault a autant de charisme qu'une poignée de sacristie.
    Utilisé par le parti conservateur comme club école de cette formation héritière des idées questionnables de John A.Macdonald.
    La fuite de 8 vedettes vers le parti libéral au cours des 3 dernières années confirme par un fait: le choix fédéraliste de la CAQ fait en sorte qu'elle n'est plus que la pâle copie du parti pro-Canada du parti libéral. D'ailleurs ce parti a réalisé une grande partie des promesses des engagement électoraux de la CAQ.
    Si on exclu le parti conservateur du Québec aux quelques centaines de votes; la CAQ à la prochaine élection faute d'identité propre aura le même sort que son ancêtre le Crédit social.

    rougeole - 2016-04-26 09:17