Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 juin 2016 - 09:43 | Mis à jour : 09:49

Tuerie d’Orlando : Saint-Georges met ses drapeaux en berne

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 2

À la suite de la tuerie survenue à Orlando aux États-Unis, la Ville de Saint-Georges met ses drapeaux en berne en guise de solidarité envers nos voisins du sud.

« Nos pensées accompagnent les proches des victimes, les citoyens d’Orlando ainsi que toute la communauté américaine qui demeure à Saint-Georges, en Beauce, et partout au Québec et au Canada », souligne le maire Claude Morin. « Tout comme ce qui s’est produit en France et en Belgique, il est inacceptable que des drames du genre se produisent au 21e siècle. Personne ne peut demeurer insensible face à une telle tragédie et je réitère que toutes nos pensées accompagnent nos voisins américains. Ce genre d’événement tragique nous rappelle qu’il faut apprécier notre liberté et que celle-ci demeure fragile », ajoute M. Morin.

« À nos voisins américains, les Georgiennes et les Georgiens vous offrent leurs plus sincères condoléances », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Tellement triste cette tuerie
    Un acte gratuit

    peine - 2016-06-13 12:21
  • Je ne suis pas du genre à commenter, mais je dois dire un mot ici. Comment peut-on parler de l'événement sans dénoncer le geste homophobe qui a été commis ici? On ne parle pas d'une bombe dans un métro, d'une attaque dans une salle de spectacles ou d'une bombe dans un aéroport. On parle d'un homme qui est entré dans un bar gay pour y commettre un massacre. C'est un geste purement homophobe, mais on préfère parler de la religion, du terrorisme mondial et du contrôle des armes à feu.

    Militant malgré moi - 2016-06-14 10:23