Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 juin 2016 - 15:13 | Mis à jour : 15:21

Relocalisation du poste de police à Saint-Georges : le maire Claude Morin fulmine

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 6

Le maire de Saint-Georges, Claude Morin, fulminait encore en début d'après-midi lorsqu'il a rencontré les médias en lien avec la décision du ministère de la Sécurité publique de ne pas donner suite au projet de relocalisation du poste de la SQ Beauce-Sartigan sur le terrain adjacent à l'église l'Assomption à Saint-Georges. Article de référence (ICI).

« Les rumeurs de cafés parlent déjà que la grandeur du terrain n'était pas adéquate », lance-t-il d'entrée de jeu avec ironie. « Ceci est complètement faux. Les experts qui avaient étudié la question nous confirment que tous les critères étaient respectés », affirme M. Morin qui souligne qu'aucun autre terrain n'est disponible pour le moment. Le directeur général de la Ville, Claude Poulin, ajoute que le terrain du futur poste de police ne peut être positionné dans un quartier résidentiel. « Le terrain adjacent à l'église l'Assomption, c'était le lieu idéal. Nous ne comprenons pas encore », dit-il.

Lorsque ce dernier a été questionné à savoir si l'ancien maire de la municipalité Roger Carette, qui s'était ouvertement opposé à l'emplacement du futur emplacement du poste de police, aurait pu nuire au projet, Claude Morin a été peu loquace. « Il est un citoyen comme un autre », dit-il en ne commentant pas davantage. Il ajoute que la déclaration écrite de la Société québécoise des infrastructes (SQI), qui a décidé de refuser le projet , était beacucoup plus courte que la version verbale. « J'ai parfois l'impression que quand c'est un stade baseball, c'est plus facile à construire que lorsqu'on parle d'un bâtiment pour la sécurité publique. On est dans le même pays et la même province que Montréal, mais j'ai l'impression que parfois, à Saint-Georges, on est pas capable de rien avoir », poursuit M. Morin.

La Ville de Saint-Georges espère encore que la demande d'injonction déposé par une firme qui aurait répondu à l'appel d'intérêt de juillet 2015 soit retirée. Selon le numéro un de la Ville, les têtes dirigeantes devraient redonner des nouvelles du dossier après leurs vacances. 

La police devra, dans le cas contraire, se retrouver un autre terrain alors que la municipalité pour sa part conservera le site aux abords de l'église l'Assomption. « Ce terrain n'était pas à vendre au départ. Il n'y aura donc pas d'autres projets pour le moment sur ce lieu. Je trouve dommage que tout le monde ait travaillé si fort dans ce dossier pour arriver à ce résultat », conclut-t-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • m. Carette c.est a toi de réponde

    citoyen décu - 2016-06-17 16:11
  • Notre député est sur le bon bord,le gouvernement a une bonne côté d'emprunt,qu'est çe qui se passe,je crois que Fabien Roy et real chouette ont bloqué le passage

    Pier - 2016-06-17 17:15
  • les beaucerons continués a voter libéral ont voie que vous ne connaissés rien a la politique auto route 47 ans pour 60 km le quai Pilon sa fait 10 ans que ont parle de le rénoverer
    r et encore rien de fait, la le poste de police et continué a voter libéral Robert Dutil na rien fait pour la Beauce a part la 107 rue elle profite a qui cette rue la vente du terrain de cette rue en continué a voté libéral et ont restera des arriérés a cause d.un député qui se fiche de nous j.espere que la Beauce va devenir une nouvelle partie de l.état du Maine la ont va etre écouter

    libéral - 2016-06-18 07:42
  • @ libéral,
    Le problème c'est simplement qu'à part le parti libéral, il n'y a pas d'alternative en Beauce.
    La population est contre la séparation du Québec du reste du Canada alors nous n'avons pas le choix.
    Et le parti Libéral est loin d'être si mal que ça. Certains dossiers ont traîné en longueur mais il n'y a pas seulement le parti Libéral qui a été au pouvoir pendant les. 47 dernières années...et le quai Pinon non plus...
    La balle concernant le poste de police est maintenant dans les mains de notre député Paul Busque. L'avenir nous dira ce qui va arriver...et si ça ne fait pas notre affaire, aux prochaines élections, on saura quoi faire.

    DY - 2016-06-19 21:21
  • Carette et Paul Busque.... deux grandes gueules sans pouvoir

    steeve - 2016-06-21 12:06
  • Il ont ce qu'ils méritent! vendre un terrain sans appel d'offre et accepter la première vite comme ça...vive les enveloppes brunes! Il y avait un salon funéraire de l'extérieur qui voulait l'acquérir et il a été ignoré. Moi aussi j'aimerais que la Beauce se joigne au Maine plutôt que de vivre dans un milieu malsain.

    pepe - 2016-06-22 10:03