Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 juin 2016 - 08:15

Futur poste de police: le terrain près de l’église l’Assomption trop coûteux selon la SQ

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier

À la suite du refus de la Société québécoise des infrastructures (SQI) d’acheter le terrain adjacent à l’église l’Assomption en raison de coûts d’aménagement trop élevés, la Sûreté du Québec (SQ) a réitéré son intention de construire un nouveau poste sur le territoire de la Ville de Saint-Georges.

Alors que toutes les démarches ont été effectuées dans le respect des règles en vigueur, il semblerait que l’expertise géotechnique ait révélé la nécessité d’investir plusieurs millions de dollars pour permettre d’aménager le terrain. Ainsi, malgré l’offre d’achat déposée, la SQI a retiré son offre d’achat conformément aux conditions énoncées dans la promesse d’achat.

Par ailleurs, la SQ et la SQI travaillent présentement à relocaliser le poste de police puisque le bail des locaux actuels se termine en novembre 2017. En effet, la municipalité a annoncé vouloir reprendre les lieux afin d’agrandir ses espaces administratifs. Pour l’instant, il n’y a eu aucune mention de prolongement de bail dans ce dossier et tout porte à croire que la SQ devra déménager en attendant ses nouveaux locaux.

Un nouvel avis d’intérêt en vue de la construction du futur poste de police sera publié prochainement afin de relancer les efforts de prospection. La SQ et la SQI mettront par la suite tout en œuvre pour que les travaux de construction s’effectuent dans les meilleurs délais. Les démarches liées au choix d’un terrain ou à la construction d’un nouveau poste n’auront aucun impact sur la sécurité des citoyens assure-t-on.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.