Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 août 2016 - 10:51 | Mis à jour : 10:56

Maxime Bernier a son plan pour l'équité du prix des services de transport aérien

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 7

Le député de Beauce et candidat à la chefferie du Parti conservateur du Canada, Maxime Bernier, a son plan pour l'équité du prix des services de transport aérien.

Si le politicien est élu, il voudrait adopter une approche en quatre étapes afin d'améliorer le service et réduire les frais cachés qui sont inutiles et qui sont refilés aux consommateurs. M. Bernier souhaite d'abord privatiser les aéroports et les traités comme toute autre entreprise. Il affirme que le quart de l'écart de prix entre les aéroports canadiens et américains est dû aux frais de loyer aéroportuaire excessifs. « Beaucoup de Canadiens ne prennent pas l’avion, ou le font rarement, parce qu’ils trouvent cela trop cher. Beaucoup d’autres traversent la frontière afin de prendre l’avion à partir d’un aéroport américain parce que c’est moins cher là-bas. Tolérer une telle situation dénote un manque de respect envers les consommateurs canadiens », affirme-t-il.

Le Beauceron aimerait supprimer les limites de propriété étrangère pour les compagnies aériennes qui exploitent des services domestiques. Le Conservateur désire accueillir à bras ouverts les investisseurs étrangers pour faire concurrence sur le marché canadien du transport aérien, notamment pour relier les aéroports régionaux qui sont actuellement mal desservis. « Si je suis élu chef du Parti conservateur du Canada et, ultimement, premier ministre du Canada, je supprimerai la réglementation non nécessaire et les taxes excessives, j’ouvrirai ce secteur à la concurrence, et j’encouragerai davantage d’investissements », ajoute M. Bernier.

Par la suite, la décision du Parti libéral du Canada d'interdire aux jets de voler à l'aéroport Billy Bishop de Toronto serait annulée.

Finalement, la quatrième proposition de Maxime Bernier est d'avoir davantage d'accords bilatéraux qui seront négociés pour permettre plus de vols entre les villes canadiennes et des destinations étrangères. Selon lui, les intérêts des consommateurs canadiens sont plus importants que de protéger les intérêts des compagnies aériennes canadiennes. 

Les idées de M. Bernier sont en conformité avec la résolution à présenter et promouvoir activement dans un nouveau cadre une concurrence aérienne nationale et étrangère accrue au Canada qui a été proposé par l'Association conservatrice de Vancouver-Centre et adoptée lors du congrès du Parti conservateur en mai dernier. « Ces réformes sont des moyens simples et directs pour libérer l’industrie canadienne du transport aérien; pour être équitable envers les voyageurs canadiens qui vivent dans des zones qui sont actuellement mal desservies; et pour faire preuve de respect envers les consommateurs canadiens qui sont forcés, à cause de mauvaises politiques, de payer des prix beaucoup trop élevés », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • Je suis à 100% d'accord avec l'idée d'accepter les jets à l'aéroport Billy Bishop. La compagnie Porter était prête à acheter jusqu'à 18 CS100 (C-serie) de Bombardier si les Libéraux n'avait pas maintenu cet interdiction. Avec tous l'argent que les contribuables ont mis dans Bombardier, on doit enlever la règlementation qui nuit à ses clients.

    Par contre, M. Bernier, vous devez aussi vous assurer de l'imputabilité des dirigeants d'aéroports. En particulier, Gaetan Gagné, le très gracement payé PDG de l'aéroport de Québec. Un rapport accablant est sorti ce matin concernant les coûts trop élevé qui font fuir les transporteurs aérien de son aéroport. En raison des sommes importantes investis par le gouvernement, un premier ministre respectable doit exiger des explications. Suivre ce lien pour plus de détails: http://www.journaldequebec.com/2016/08/03/parmi-les-moins-efficaces

    Jean Savoie - 2016-08-03 11:12
  • Bravo monsieur Bernier !
    Encore une autre excellente idée de votre part.Vous devriez aussi privatiser le gouvernement tant qu'à y être.

    Ss - 2016-08-03 19:31
  • Le homard frais des Maritimes qu'on vend dans l'Ouest du pays, vous pensez qu'il arrive en train ou en camion? Le courrier express, vous pensez que Postes Canada opère ses propres avions? Quand un avion part avec 30% de passagers mais les envois qui permettent à des PME de survivre dans ses soutes, vous pensez que ce vol est rentable?

    Air Canada, par exemple, est forcée d'opérer des vols à pertes pour conserver ses permis de routes. Ça permet au pays de bien fonctionner et à l'économie de croître. Quand elle appartiendra à 100% à des intérêts étrangers, combien de temps ces gens se soucieront-ils de l'économie du pays au lieu de simplement penser profits et dividendes aux actionnaires?

    Prenez le temps de réfléchir à toutes les conséquences avant de dire qu'une idée est bonne M. Trump... désolé, je voulais dire M. Bernier (mais les idées sont tellement aussi loufoques que la ressemblance s'accroît de jour en jour.)

    Franchement - 2016-08-03 20:48
  • Bernier peux faire toutes les promesses qu'il veut car il ne sera pas élu a la chefferie du parti Conservateur et encore moins Premier Ministre. En plus, ouvrir les aéroports aux compagnies Américaines mais les Americains n'en font pas de meme pour les compagnies Canadiennes, c'est pas fort comme suggestion.

    jean - 2016-08-03 20:49
  • « M. Bernier souhaite d'abord privatiser les aéroports… » Les aéroports sont plus que jamais une question de sécurité nationale. J’ai du mal à imaginer une entreprise privée investir des centaines de millions voir milliard pour la sécurité nationale dans les aéroport. M. Bernier devrait normalement savoir qu’un entrepreneur est là pour faire des profits et non pas dépenser sans cesse les profits, sinon la facture sera refilée aux usagers à grands frais. Comment conjuguer la présence des forces policières (état) dans l’entreprise privée? Méchant problème... Avec la menace terroriste je suis bien heureux que le gouvernement soit le seul maître à bord dans les aéroports. Pour acheter un aéroport il faut être extrêmement fortuné et ce n’est pas donné à tous et j’essai un instant d’imaginer une multi-nationale des émirats-arabes devenir propriétaire de l’aéroport de Montréal dans un contexte ou il est de plus en plus documenté que ce pays entretien des liens avec des groupes terroristes. Personnellement je ne me sentirais pas en sécurité de passer par cet aéroport et vous M. Bernier?

    Est-ce que monsieur Bernier s’est questionné sur ce sujet ou est-il présentement en train de participer à un concours de celui qui dis le plus grand nombre d’âneries à chaque semaine? Et il veux devenir premier ministre du Canada ??? Que dieu nous vienne en aide.

    La solution miracle de M. Bernier c’est de privatiser, privatiser et privatiser. Je lui suggère qu’il refuse dorénavant son beau gros salaire et ses avantages sociaux payé par les contribuables et aille demander au privé de lui verser un salaire. On imagine la réponse. C’est au moment où M. Bernier reçoit son chèque qu’il est tout heureux du rôle de l’état.

    Je crois qu’il faut privatiser Maxime Bernier.

    Daniel - 2016-08-04 00:38
  • haha Ss, privatiser le gouvernement! Je vois venir le prochaine article sur Bernier: "Maxime Bernier promet que s'il est élu premier ministre, il privatisera la chambre des communes. Lors des élections, seule des personnes morales pourront se présenter comme candidats conservateurs dans les différentes circonscriptions. 15 jours après les élections, il cédera son siège à une entreprise privé de son choix. Bombardier Inc a déjà fait part de son intérêt au poste de premier ministre."

    Jeff - 2016-08-04 08:31
  • C'est un nul, pour privatiser c'est son fort.Pas fier d'être Beauceron .Juste bon a défaire ce que les ancêtres on bâtit.

    Roger de varennes qc - 2016-08-04 09:12