Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 août 2016 - 06:00

Autoroute 73 à Saint-Georges : prochain arrêt, le Maine?

Julio Trepanier

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia

Twitter Julio Trepanier
Toutes les réactions 25

Lors du dévoilement des activités qui seront organisées dans le cadre de l’aboutissement de l’Autoroute 73, l’homme d’affaires et fondateur de l’entreprise Pomerleau, Hervé Pomerleau, a pris publiquement position quant à la poursuite du tronçon routier de quatre voies vers le Maine.

« Allons plus loin, parce qu’il y a des gens très intéressés de l’autre côté. Il y a des villes qui se bâtissent à côté de chez nous dans le Maine […] il y a là un commerce absolument extraordinaire », souligne M. Pomerleau. « Il faut que ça bouge pour l’avenir de nos enfants et de notre communauté », ajoute-t-il.

L’avis de l’homme d’affaires de la région rejoint ainsi celui des maires de Saint-Georges, Saint-Théophile, Saint-Côme, des préfets de la MRC Robert-Cliche et de Beauce-Sartigan, ainsi que du député fédéral de Beauce Maxime Bernier, qui annonçaient unanimement en octobre 2014 qu’ils souhaitaient la concrétisation de ce projet d’envergure. La Chambre de commerce de Saint-Georges avait également donné son appui considérant l’impact économique dans la région.

Le député de Beauce-Sud demeure neutre

Paul Busque, qui indiquait en campagne électorale qu’il souhaitait réaliser une étude de circulation à Saint-Georges, a donné plus de détails sur le sujet sans prendre position.

Selon lui, les discussions avec la Ville de Saint-Georges et le ministère des Transports se portent bien. « L’étude de circulation, en accord et à la demande de la Ville de Saint-Georges, sera réalisée après l’ouverture complète à quatre voies de l’Autoroute 73 pour avoir le portrait réel de l’impact du dernier tronçon dans la municipalité », indique M. Busque.

Une fois cette étude réalisée, ce dernier estime que les différents intervenants pourront envisager le meilleur moyen de prolonger l’autoroute.

L’étude sera menée au printemps 2017 et le montant de 70 000 $ qu’il en coûtera sera divisé entre le ministère des Transports et la Ville de Saint-Georges.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

25 réactionsCommentaire(s)
  • Je crois qu'il est important que l'autoroute se rende au Maine et que l'on n'attende pas 50 ans pour la réaliser !

    R. Poulin - 2016-08-26 07:31
  • Est-ce qu'on peux redescendre sur la terre une minute SVP. Si des élus parle de la même voix depuis 2014, peuvent-ils se réunir pour au moins faire allonger cette autoroute de seulement 4 ou 5 Km? Car prendre l'autoroute à partir de la 127e je peux vous garantir une circulation désastreuse sur la 127e et la 10e avenue et en plus sur la 10e, on traverse une zone scolaire. Je crois qu'il n'y a pas besoin d'étude d'impact pour comprendre ce qui s'en viens. Réveillez-vous politiciens fabriquant de rêve et d'utopie.

    Commencez par réaliser ce petit bout de quelques km pour que nous puissions réellement sortir de Saint Georges et suite à cela, il y aura peut-être une très petite chance pour que vous soyez cru avec votre projet d'autoroute jusqu'au Maine. Depuis 2014 vous dites Oui à cette autoroute jusqu'au Maine, mais dans les faits qu'avez-vous entrepris pour que le projets avance? C'est bien beau de pelleter des nuages mais il faut que les babines suivent les bottines et avec un triste record mondial de lenteur pour compléter la 73, nos déclarations de politiciens tournent malheureusement au ridicule.

    Daniel - 2016-08-26 09:10
  • Si les États-Unis ne font pas la même chose au Maine, il n'y a aucun intérêt. L'entonnoir va ce refermer au poste de douane. Donc aucun utilité...jusqu'à Saint-Georges, ben d'accord

    Mario - 2016-08-26 10:00
  • On a réussi a faire passer l'autoroute à Beauceville !! Ils pourraient la rendre sur la Lune ca serait pas un aussi gros défi !!!!

    774 Dans l'oulbi - 2016-08-26 10:01
  • Enfin un langage sensé, ce matin!
    Serrons le party et continuons le travail. On fêtera quand la job sera terminée.
    Et pour le monsieur qui dit que dans un premier temps il est absolument urgent de traverser Saint-Georges, c,est le gros bon sens.
    Pas besoin d'une étude pour savoir ça, juste à voir plus loin que le bout de son nez.
    Ça me fait penser un peu aux enfants qui ont maintenant 5 bals de graduation ( maternelle, primaire, secondaire, cegep, université) A la fin, ça ne veut plus dire grand chose.
    Monsieur Busque, finissez la job avant de sortir les chapeaux pis les balounes.

    Daniel Grenier - 2016-08-26 11:03
  • Avec la venue de l'autoroute 73 vers le Maine, les liens commerciaux entre la Beauce et les États de l'Est des USA seraient renforcies et ne seraient que bénéfiques pour la Beauce et pour le Québec tout entier. C'est presque aussi important que le troisième lien entre Québec et Lévis pour la prospérité de la province.

    M. Poulin - 2016-08-26 11:14
  • Je suis tout à fait d'accord avec les deux Daniel: Au lieu de parler d'une autoroute jusqu'aux USA, ce que le volume de trafic ne justifie aucunement, faudrait au moins commencer par compléter l'arrivée de l'autoroute à St-Georges. Quand ça va ouvrir, il y aura un embouteillage terrible à l'intersection de la 107ième rue et du Boulevard Lacroix, près du Burger King, surtout pour les gros camions qui devront passer à cet endroit pour se rendre vers le sud, soit à St-Martin, St-Côme et les USA. Il y a 15 ans, quand on a fait la 150ième rue à 4 voies (2 dans chaque direction), on disait que c'était pour y faire la sortie de l'autoroute vers le sud, pour dégager le centre-ville, un genre de boulevard urbain... Faudra que ce soit fait bientôt sinon on aura de gros problèmes.

    Agissons maintenant - 2016-08-26 13:03
  • Autoroute au Maine=pur gaspillage

    John - 2016-08-26 14:56
  • Il faut au moins se rnedre à la 150e rue......

    Stef - 2016-08-26 15:16
  • Bravo M. Pomerleau !

    Ce sont des gens visionnaires comme vous et comme le père Antonio Poulin qui font qu'aujourd'hui, Saint-Georges est reliée à Québec par une autoroute.

    C'est ahurissant le nombre de commentaires qui dénigrent cette idée, mais je pense que vous en avez vu d'autres. Peut-être qu'aujourd'hui le trafic est moins important, mais cette autoroute lorsqu'elle sera complétée jusqu'à la frontière facilitera l'exportation de nos produits vers le Nord-Est des Etats-Unis.

    Et j'ajouterais même que la 10 devrait également être allongée et relier Lac-Mégantic et Saint-Georges vers Sherbrooke, Montréal et Toronto.

    Cessons de penser comme un petit peuple !

    M. Fortin - 2016-08-26 16:58
  • Il faut rendre l'autoroute jusqu'à:

    - La 150e Rue
    - La 175e Rue
    - Et pourquoi pas jusqu'à la Route 275 à St-Côme (pour désservir ce village ainsi que St-Zacharie (via la 275)

    Juste avec ça la Beauce aura une Autoroute digne de ce nom! Et ca va donner un coup de pouce au sud de Saint-Georges. (et désengorger la 10e avenue / 127e Rue qui sont rendues des entonnoirs)

    Commençons par réaliser ça et pas dans 40 ans!

    J. Landry - 2016-08-26 17:58
  • M.Fortin,vous avez oublié Vancouver dans le prolongement de la 10.Ce pourrait être le "Pommerleau Highway".Arrêtez de rêver en couleur et travaillons à complèter la partie qui devrait traverser la ville de St-Georges.

    Jacques R, - 2016-08-26 20:14
  • Je ne peut pas croire que l'autoroute finira dans la 127 et que tout le trafic va prendre la route de contournement et ainsi revenir sur leurs pas jusqu'a l'entrée de la ville et retraverser la ville sur toute sa longueur?

    Gaston Marquis - 2016-08-26 20:34
  • Vous devriez pensez a mettre 4 voies Vers St Prosper....C,est rendu malade C,est dangereux et ca roule en fou Se serait un projet que vous pourriez penser Merci

    Denis - 2016-08-26 23:41
  • pourquoi pas un TGV pour quebec un coup partis !! quebec -st georges dans 20 minutes...j embarque !!

    locomotive - 2016-08-27 13:09
  • La 73 doit se rendre en premier lieux jusqu'à la route Rodrigue (Rte du dépotoir) pour libérer le traffic lourd des artères urbaines de St-Georges. Soit 5 km de la 127ième Rue. Des coûts très acceptables. Un peu de volonté suffira. Les programmes Canadiens d'infrastructures sauront couvrir les coûts. Comme ceux d'un nouveau pont à St-Georges.

    Pierre G Roy - 2016-08-27 20:15
  • Pour faire suite aux commentaires de M. Fortin,

    Je crois que la population partage le point de vue de M.Pomerleau et que nous serions tous très heureux de bénéficier d’une voie rapide en direction du Maine. Ce projet est plus que souhaitable et c’est à se demander pourquoi cela n’a pas été fait depuis longtemps. Il est faux de dire que nous pensons comme un petit peuple suite aux commentaires émis sur ce sujet. Ce qui exaspère et fait réagir et j’en suis du nombre, c’est de constater que nos élus veulent qu’on se content de voir l’autoroute se terminer sur la 127e rue. Il est facile de prédire un engorgement certain ou un désintérêt de l’utiliser de la part des usagers dû à l’engorgement à prévoir. Donc la job semble bâclée et nos politiciens pour attirer les bravos, nous parle déjà depuis plusieurs années qu’il faut construire en direction du Maine. Le problème ce n’est pas le projet de construire, le problème ce sont les porteurs du projet soit les politiciens de notre région et malheureusement ces derniers ne sont pas à la hauteur. Ils n’ont établi aucunes étapes ou échéanciers pour faire avancer ce projet. Ils ne font que donner l’apparence que c’est une priorité dans leur vie et une nécessité pour la région. Lorsqu’on constate que l’autoroute ne traverse pas Saint-Georges, comment ne pas grincer des dents lorsqu’une classe politique nous propose un nouveau projet et n’est même pas capable de terminer le principal. C’est cela qui enrage. Il viens un temps où un élu doit être courageux, cesser de parler et de livrer la marchandise. Oui pour le Maine mais terminons la job qui traîne depuis presque un demi-siècle.

    Daniel - 2016-08-28 11:09
  • Monsieur Grenier,
    Busque ne peut rien faire car Couillard ne lui a pas donné la permission à part les selfies.

    Beauceron d,adoption - 2016-08-30 20:58
  • D'accord avec vous Monsieur Pomerleau. Revenons aux début des années 1970 alors que la demande d'une autoroute pour la Beauce devenait un sujet de plus en plus prioritaire pour la population beauceronne. En même temps il était demandé la réalisation du Parc national de la Chaudière, le long de la frontière englobant les boisés du côté Canada et USA;l'amorce d'une entente avec les américains pour en faire un parc international tout en concrétisant une autoroute du côté américain en prolongeant celle de la Beauce. C'était ii y a plus de 45 ans, comme quoi il reste du chemin à faire pour favoriser les touristes de passage en Beauce et les américains venant au Québec. Il faut poursuivre les démarches pour les générations futures.

    polo - 2016-08-31 09:07
  • Puisqu'il a fallu plus de 45 ans pour enfin rendre cette autoroute jusqu'à St-Georges , il n'est pas trop tôt pour commencer à pousser pour son extension plus loin. Rappelons nous que les politiciens ont utilisé l'art du consensus à l'extrême, art que nous maîtrisons malheureusement trop bien au Québec, pour retarder le projet. Si les citoyens de Notre-Dame-des -Pins avaient opté pour les alternatives de localisation plus à l'est de l'autoroute par rapport au tracé actuel il y a quelques années , on en serait peut être encore au processus d'audition par le BAPE.

    Enfin,n'oublions pas que cette voie a été entièrement financée par de la dette publique et utilisons positivement notre aptitude au consensus, pour faire en sorte que nos gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux, gèrent les finances publiques de manière responsable, pour pouvoir à l'avenir payer comptant un pourcentage raisonnable des investissements dans les infrastructures publiques.

    Roger Pomerleau - 2016-09-01 12:19
  • Mr le Depute , c'est vers la 10 que l'autoroute faut quelle rejouindre Sherbrooke en passant par Mecantic et c'est urgent

    bg - 2016-09-02 13:15
  • Tout comme M. Michel Longchamps l'a si bien écrit dans L'Éclaireur de la semaine dernière, il est vraiment nécessaire que la 73 se rende jusqu'à la frontière. Peu importe ce que les Américains feront, mais je crois qu'ils finiront par bouger et ça ne leur prendra pas 50 ans à construire une autoroute jusqu'à Fairfield, ME.

    De plus, je pense qu'il serait aussi très utile que la 10 rejoigne Saint-Georges en passant par Lac-Mégantic et nous relie à Sherbrooke et Montréal. Il n'est pas normal qu'il faille descendre à Lévis pour remonter à Montréal. Ça nous prend un lien plus direct si on veut que notre région se développe au cours des prochaines années. Les Beaucerons sont de bons entrepreneurs, mais notre région est fort mal desservie sur le plan autoroutier.

    Roger R. - 2016-09-03 08:05
  • "Chaque grand voyage débute par un petit pas."

    Je pense que l'on doit commencer maintenant à penser à l'avenir de nos enfants et travailler tous ensemble à la réalisation de l'autoroute 73 jusqu'à la frontière du Maine et je suis également d'accord que la 10 devrait aussi se rendre à Saint-Georges un jour.

    J. Fortin - 2016-09-03 08:08
  • Je crois que ca va prendre un concensus, une unanimité dans la région pour choisir ce qui est requis: une autoroute ou un boulevard urbain?

    Il faut que ce choix se fasse rapidement pour espérer que le projet démarre.

    Un ou l'autre serait génial, le boulevard est plus réaliste, l'autoroute c'est plus cher, mais rejoindre le sud de Saint-Georges c'est non-négociable. Ensuite pourquoi pas rejoindre la Route 275 pour désservir St-Côme et St-Zacharie.

    Quant au Maine... si on a été capable de construire une autoroute dans le Parc des Laurentides, rien n'empêche de croire que c'est faisable dans le Maine. Récemment un promoteur avait même lancé un projet d'autoroute payante Est-Ouest qui croisait la Route 201.

    Patrick Lessard - 2016-09-05 07:12
  • Le plus urgent et important pour l'est du Canada et le sud du Québec est le prolongement de la 10 de Sherbrooke vers St-Georges (axe 73) ce qui permettrait de développer le sud de la province. Ce serait aussi bénéfique pour la rive sud de Montréal qui est engorgé à la hauteur de Ste-Julie sur la 20.

    Un chemin pour aller voir les orignaux dans le Maine n'est pas la priorité pour le développement économique.

    un payeur de taxes - 2016-09-07 19:45