Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 octobre 2016 - 05:59

André Côté demande au gouvernement canadien d'aider financièrement Bombardier

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 2

Le président du Bloc québécois du comté de Beauce, André Côté, demande au Parti libéral du Canada d'aider financièrement l'entreprise Bombardier dont la cote de crédit est passer de « B » à « B - ».

« L’investissement d’Ottawa est d’autant plus nécessaire que l’agence de notation a aussi fait savoir qu’elle pourrait décoter Bombardier à nouveau si l’état des liquidités ne s’améliore pas. L’inaction du gouvernement fédéral est en train de conduire Bombardier dans une spirale vers le bas. En n’aidant pas rapidement Bombardier, le gouvernement de Justin Trudeau force l’entreprise à se tourner vers les banques pour obtenir les liquidités dont elle a un pressant besoin. Il serait à peu près temps que les libéraux réalisent que leur inaction a des conséquences graves », déclare M.Côté.

Selon ce dernier, l’aéronautique est notre principal créateur de richesse dans le secteur manufacturier. Le fédéral ne peut tout simplement pas laisser tomber ce géant de l’industrie québécoise qui assure des dizaines de milliers d’emplois directs et indirects. « Le gouvernement du Québec a fait sa part en investissant dans Bombardier et l’entreprise est en bonne voie de réaliser son plan de redressement. Il est urgent que le gouvernement de Justin Trudeau débloque le soutien financier dont l’entreprise a besoin, de la même façon qu’il a aidé l’industrie automobile ontarienne ou encore le développement hydroélectrique de Terre-Neuve qui concurrence Hydro-Québec. C’est tout un pan de notre économie qui ne peut plus attendre », conclut le politicien beauceron.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • L'attitude du fédéral qui fait poireauter Bombardier est totalement inadmissible, surtout après avoir aidé de plusieurs dizaines de milliards $$$ l'industrie automobile en Ontario !!! Il faudrait retourner le ministre Garneau (ancien astronaute) dans l'espace et le laisser poireauter là à son tour, comme il le fait avec Bombardier. Les québécois ont élu des libéraux à Ottawa en pensant qu'ils seraient autre chose que des plantes vertes.

    Fédéraliste déçu. - 2016-10-02 12:29
  • D'accord avec vous monsieur Côté. Quand c'est pour aider l'Ontario, les provinces de l'Ouest, les Maritimes ou leurs industries, le Fédéral s'active rapidement, et répond: présent! Quand c'est pour le Québec, trop souvent il se traîne les pieds, pour finir par dire non. Qu'on pense entre autres, aux faramineux contrats pour la construction de navires canadiens, attribués à des provinces situées à l'extrême ouest et est du pays. Ce faisant, on a alors ignoré complètement le chantier maritime de Lévis, qui en aurait alors eu grandement besoin pour faciliter sa relance. Pourtant, à cette époque, le comté de Lévis était représenté par un ministre du gouvernement en place å Ottawa. Ça dit tout sur le pouvoir du ROC.

    Claude Dutil - 2016-10-02 16:51